Carrosserie Reconditionnement VO

Aramisauto renforce son partenariat avec R-M

Le spécialiste du véhicule d’occasion de moins de 8 ans renforce son partenariat avec R-M, conclu en 2014, en mettant en œuvre la gamme e’Sense sur le site de reconditionnement VO de Donzère.

Frédérik Le Gac, responsable de production Aramisauto.

Le site Aramisauto de Donzère (26) de 5 600 m2 est dédié depuis 2014 au reconditionnement des véhicules d’occasion. Il traite 14 000 unités par an. Pour ses besoins en carrosserie, Aramisauto a sélectionné la gamme de peinture e’Sense de R-M. Elle compte 6 produits fabriqués à partir de matières premières renouvelables.

«La gamme e’Sense de R-M s’inscrit dans notre stratégie d’économie circulaire et renforce notre engagement environnemental qui va dans le sens d’une consommation raisonnée, plébiscitée par nos clients. Pour limiter l’empreinte du poste peinture, par l’économie de produit et d’énergie, la baisse des émissions de polluants, moins de gaspillage et de déchets, R-M est un partenaire-clé. Ses recommandations, associées à l’utilisation des produits e’Sense, apportent des solutions globales en combinant produits, équipement et méthode de travail. Pour exemple, en introduisant l’utilisation de pistolets de peinture à l’azote, nous sommes parvenus à réduire de près de 15 % le volume de peinture appliquée», explique Frédérik Le Gac, responsable de production Aramisauto.

Aramisauto entend valoriser ses métiers

Sur le site de Donzère, Aramisauto a aussi impliqué son personnel dans l’écologie avec l’édition d’une charte environnementale sur toute la chaîne de valeur, de l’approvisionnement à la gestion des déchets : huiles, liquide de frein et de refroidissement, batteries, pièces métalliques, pneumatiques, etc. Les déchets sont triés, hiérarchisés selon leur degré de pollution et les filières de traitement existantes, en privilégiant le recyclage.

«Cette approche éco-responsable donne le fil rouge de la gouvernance d’Aramisauto sur le volet environnemental et économique, mais également social. Dans le respect d’une vision éco-responsable, Aramisauto a réussi à industrialiser l’activité du reconditionnement VO tout en préservant le caractère artisanal du métier de carrossier. Au même titre que R-M, notamment avec le concours du Meilleur Peintre, Aramisauto s’attache à valoriser et faire évoluer les métiers de la réparation-carrosserie qui manquent d’attractivité et rencontrent des problèmes de recrutement», assure l’opérateur.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction