Distributeur-stockiste – TPA (Groupauto): en vert… et contre les MDD (Nord-Est)


Le tout en fait rêver plus d’un : 750 employés, un chiffre d’affaires total de 120 millions d’euros et un cheptel de quelque 10 000 clients auto, PL et industrie. Avec une telle taille critique, TPA n’est pas seulement solidement enfichée dans le paysage français des distributeurs-stockistes. L’entreprise peut même se permettre de déployer ses propres solutions.

C’est le cas de Gammeco, un label «made in TPA». Il a pour mission d’aider les clients réparateurs à répondre aux attentes budgétaires des véhicules de plus de 8 ans avec une arme capable d’affronter la concurrence croissante des Motrio, Motorcraft, Eurorepar et autres Motaquip.

Si Gammeco est logiquement dépositionné d’environ 20% par rapport aux pièces Premium, pas question de le confondre avec les MDD que ce label veut justement combattre. Il ne s’appuie donc ni sur un «sourcing» lointain et incertain, ni surtout sur une marque anonyme : les 500 références Gammeco assument et affichent les noms des équipementiers de renom dont elles sont issues. Pour rester commercialement cohérents, ces fournisseurs du Label se recrutent parmi ceux qui sont complémentaires aux marques déjà référencées par le distributeur.

Et pas question non plus de se tromper de combat : Gammeco est et restera une gamme courte destinée à armer les clients-réparateurs confrontés à une concurrence tarifaire agressive. A ce titre, «le label Gammeco ne pèsera jamais plus de 10%  pour chacune des familles concernées», promet Jérôme Christiaens, directeur marketing et développement du groupe.

Autre innovation de TPA : un catalogue «vert» qui compile les offres à consonances écologiques de ses fournisseurs et se destine principalement aux appels d’offres des administrations.

Là encore, le distributeur sait que le marché reste marginal : tout ce qui est vert est cher et en ces temps de crise, l’écologique rime mal avec l’économique… Mais pas question de renoncer à cette approche amorcée il y a deux ans. Pour renforcer l’offre « verte » et ses débouchés commerciaux, TPA a même ajouté des fontaines de lavage «bio» et les gammes d’outillages dédiés aux véhicules hybrides et «full-électrique».

La planète TPA est assez grande pour se permettre même de penser à l’avenir de la planète tout entière…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur