A la Une Tribune libre
Notre lecteur explique clairement pourquoi une demande de prise en charge par les assureurs des pertes d'exploitation consécutives à la pandémie est vaine car impossible à satisfaire par les assureurs. Mais en revanche, il estime que réclamer la prise en charge des frais de mise en sécurité sanitaire des véhicules et un service à domicile, sanitaire lui aussi, sont un juste combat...
A la Une Tribune
C'est sous la forme d'une tribune que Christophe Rollet, le DG de Point S, s'est fendu d'une réponse très agacée à Geoffroy Roux de Bézieux, patron du Medef, qui souhaite remettre en cause les questions du temps de travail, des jours fériés et autres congés payés à l'occasion de la crise sanitaire. «Malvenu», et même «déplacé», martèle-t-il...
Nos articles d'hier concernant les réactions aux mesures de confinement des différentes fédérations professionnelles et des divers acteurs de la filière ont généré de nombreux commentaires de la part de nos lecteurs professionnels qui, petit à petit, semblent dans leur majorité se résoudre, en un consensus tacite, à une fermeture citoyenne de leur atelier et/ou de leur magasin.
A la Une Coronavirus
Aussi bien les professionnels qui nous lisent que les particuliers qui suivent incidemment nos articles continuent de s'interroger quant au flou laissé par les autorisations de circuler et de maintenir son activité dans le cadre du confinement instauré pour limiter la propagation du coronavirus Covid-19. Nous nous en faisons donc écho ici-même...
A la Une Coronavirus
Qu'ils soient réparateurs, concessionnaires, distributeurs, transporteurs, indépendants ou sous enseigne, tous communiquent sur leurs actions, leurs numéros d'urgence, leurs volonté de rester ouverts ou d'agir... Dans ce fil mis à jour alimenté quotidiennement depuis le 20 mars, retrouvez leurs messages mobilisateurs et leurs actions qui montrent que tout l'écosystème se lève et se mobilise pour servir !
Nos lecteurs ont du talent ! Réactions de lecteurs
Nos lecteurs réparateurs ont des choses partinentes à ajouter à notre article sur l'enquête de 60 millions de consommateurs leur reprochant d'être réfractaires à l'offre en pièces de réemploi. Voilà donc leurs commentaires, qui montrent pourquoi ils sont légitimes à résister à l'obligation et souvent dans l'intérêt des consommateurs. Des contributions déjà complétées par 4 nouveaux lecteurs !
Pièces Mondialisation
C'est une quasi-certitude pour beaucoup d'observateurs avisés : d'une façon ou d'une autre, un 4ème acteur nord-américain majeur s'intéresse activement au marché planétaire de la pièce et des services. Après les Américains LKQ et GPC, puis le Canadien Uni-Select, qui peut être ce nouveau concentrateur potentiel de la distribution automobile mondiale ?
Dans le cadre d’un sinistre avec tiers non identifié, un automobiliste a reçu de la part de son assureur un courrier d’ouverture de dossier lui offrant, parmi les nombreux éléments d’information à renseigner, de recourir tout simplement à l’expert… de son choix ! Signe que l’idée d’une expertise librement choisie ferait son chemin chez les donneurs d’ordres ?
La récente interview d’un responsable de la CFEA auprès du journal Le Parisien a fait réagir plusieurs de nos lecteurs, observateurs attentifs et acteurs du secteur de la réparation-collision. Qui reprochent à l’establishment de la profession d’expert de saisir l’opportunité des procès en cours pour s’arroger l’exclusivité de l’accès au Service d’immatriculation des véhicules (SIV) dans le cadre des procédures VE et imposer un concentrateur unique.