Le « Best of » de l’année

Les 40 articles les plus lus au cours des 365 derniers jours sur apres-vente-auto.com!

Ces articles ont généré 183424 vues au total.

Des taux de conformité du parc étonnamment hauts, des taux de défaillances incroyablement bas et ce, dans des départements pourtant peu réputés en matière de pouvoir d'achat et d'entretien de parc roulant. Les statistiques officielles du contrôle technique français recèlent quelques aberrations qui, aussi surprenantes et évidentes soient-elles, ne semblent pas susciter de réaction des pouvoirs publics ou des têtes de réseaux de contrôle technique...

Il faisait figure d’Arlésienne mais les efforts des manufacturiers et des réseaux de négociants-spécialistes ont payé : le décret rendant obligatoire la pose de pneus hiver a enfin été publié au Journal officiel ce dimanche 18 octobre. L’opportunité pour les pneumaticiens et tous les garages situés dans les départements dits "de montagne" de capitaliser sur un marché que les français boudent un peu trop souvent…

Changer dans la continuité, c'est l'esprit de la nouvelle campagne virale de Feu Vert destinée à remplacer le chat-mascotte, démissionnaire après 15 ans à servir l'image du réseau de centres auto. Car déjà, on devine que de la hyène, du requin ou du paon présélectionnés pour lui succéder, c'est le chat qui va devoir rempiler pour vanter les nouveaux services et la nouvelle image de la marque...

Il dirige 15 carrosseries et regarde la fin 2020 avec inquiétude. Les deux mois de sinistralité évaporés dans le confinement ne se rattraperont pas, explique Max Alunni, le président d'Albax. En tout cas, pas assez pour éviter que les carrossiers n'entrent dans la zone rouge d'ici la fin de l'année, pendant que le contexte économique risque d'aggraver encore la tendance...

Nous revoilà au seuil d'un nouveau confinement de 15 jours au mieux, d'un mois plus probablement. A nouveau, des entreprises de tous secteurs vont devoir fermer ou au mieux, ralentir. A nouveau, le digital va numériser nos relations humaines. A nouveau, le télétravail va suppléer le présentiel, réduisant les précieux kilomètres parcourus dont le nombre conditionne les volumes d'entrées-atelier d'aujourd'hui et de demain. Une perspective d'autant plus inquiétante que les divers observatoires d'activité constataient déjà un relatif, mais réel, tassement de la fréquentation des entreprises de réparation...

Les litiges opposant Axa et les réparateurs de vitrage non agréés se multiplient, suite à la mise en place d’un nouveau dispositif sur le bris de glace. L'assureur a, en outre, défini une procédure spécifique contournant la cession de créance et imposant les tarifs aux professionnels.

Tous les concessionnaires européens des réseaux Peugeot, Citroën, DS, Fiat, Opel… vont être individuellement reçu par le groupe franco-italien d’ici juillet pour savoir s’ils font partie de l’aventure Stellantis. Le groupe, concentrateur de quatorze marques et détenteur de 23,6 % de parts de marché, a résilié tous ses contrats de distribution européens. Une refonte d’un modèle qu’il considère obsolète. Dans tous les sens du terme...

Liquidation judiciaire, mais avec un plan de continuation d'un mois. La décision du tribunal de Commerce de Paris de ce 18 juin au matin est donc à la fois inquiétante et porteuse d'espoir pour Newdis France. Le candidat de dernière minute à la reprise -et les autres- ont jusqu'au 2 juillet pour finaliser ou remettre leur offre. Et parmi la liste des prétendants possibles, on parle même d'un équipementier...

Favoriser une “auto-réforme” du contrôle technique automobile français avant que ses dérives ne l’imposent violemment à lui et à tous les professionnels du secteur, c’est le message que Laurent Bermejo, retraité d’une longue carrière dans les contrôles techniques de toutes natures -dont automobile- a souhaité passer dans nos colonnes. Et à l’écouter, c’est aussi urgent… que possible.

L'identité du mystérieux repreneur est enfin officialisée : c'est Point S qui, avec l'appui de l'association des concessionnaires Otop, vient de reprendre l'entreprise de distribution “phygitale”. Mais que diable vient faire Point S sur ce créneau de marché qui a encore tout à prouver ?

En annonçant son changement de nom, Nobilas devenue Prefikar cherche d'abord à faire savoir qu'elle a changé d'époque et de comportement. AXA, détenteur de 100 % de la plateforme de gestion de sinistres, semble avoir effectivement tiré les bonnes leçons de ce qu'il lui fallait constater en prenant les totales commandes de l'entreprise l'an passé...

Nexus Automotive International et les 4 actionnaires-distributeurs de Nexus Automotive France (Alternative Autoparts, Aniel, Apprau et ID Rechange) viennent juste d'annoncer la naissance de ce nouveau groupement qui s'affiche déjà comme le 3ème national. Il se veut une alternative permettant de « sortir de la dualité actuelle du marché » (suivez son regard) et annonce deux premiers adhérents, dont la surprise Exadis...

Le libre choix de l'expert ferait-il son chemin dans la tête de certains assureurs ? La GMF vient en effet d'accorder à l'un de ses assurés, pourtant 100% responsable de son sinistre, la prérogative de choisir son expert en dehors de “son” réseau d'agréés. Un premier pas qui pourrait en amener d'autres...

Avant même la théorique électrification du parc, la généralisation des ZFE-m pourrait bien dangereusement déstabiliser la mobilité hexagonale. L’écosystème auto s’émeut certes des risques de fractures sociales mais également d'assèchement du parc ancien traité par les MRA.

Le plan de transformation lancé par Flauraud n'a pas pu faire l'économie d'un conflit social qui a débuté le 21 avril. Les syndicats réfutent le projet de la direction que cette dernière estime nécessaire pour atteindre son ambition nationale. Aux 112 suppressions de postes évoquées, Olivier Guillaume, DG du groupe de distribution, oppose 47 créations de postes prévues, dont certaines seront proposées à d'actuels collaborateurs.

Bain Capital avait suspendu en 2018 la première tentative d'introduction en Bourse de PHE ; il vient cette fois de retirer le projet lors de la seconde. L'option boursière semble donc abandonnée, puisqu'elle n'a pas été plus fructueuse alors même que l'état des marchés financiers est passé de dépressif en 2018 à euphorique en 2021. Reste que Bain Capital n'a pas vocation à demeurer encore longtemps propriétaire du groupe de distribution...

Les éventuels repreneurs d'Otop avaient jusqu'à ce 2 juillet pour se faire connaître auprès du tribunal de Commerce de Paris. Au moins une candidature est confirmée, peut-être même deux. Mais dans un cas comme dans l'autre, impossible pour l'heure de les identifier...

Depuis quelques semaines, les enseignes s'échangent entre distributeurs adhérents des différents groupements historiquement fédérés par Alliance Automotive Group France (AAG). Le groupement aux 1,2 milliard d'euros, aux 6 enseignes de distribution et 12 de réparation VL et PL en France, aurait-il enfin décidé de rationaliser l'ensemble, réseaux de réparation compris ?

Oscaro affichait en 2019 un déficit de presque 18 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 258,45 millions d'euros. Des chiffres qui semblent encore inquiétants, mais que Jan Löning, DG du pure player, met en perspective des efforts de retournement et de redressement qu'il estime concluants, en soulignant une rentabilité opérationnelle restaurée et encore en progression à septembre 2020...

Complémentarité stratégique et accélération commerciale sont les deux piliers de la reprise-surprise de Yakarouler par le discounter Carter-Cash. Elle s'appuie sur cette “phygitalité” que tout le marché de la pièce et des prestations a pris pour omnipotente boussole. Mais si les potentialités sont évidentes, la greffe prendra-t-elle ?

Fragilisé depuis de longs mois par la concurrence française comme internationale de puissants acteurs de la pièce en ligne, désarçonné plus récemment par la violence du confinement, Yakarouler a peut-être bien trouvé sa potion magique. Si le site ne veut ni confirmer ni infirmer nos informations, il semblerait bien que la solution vienne de Pologne et se mitonne chez Inter Cars, ni plus ni moins le deuxième distributeur de pièces en Europe...

La vidange des transmissions automatiques devient une activité pour tous les réparateurs. A cela deux raisons : la démocratisation de ces transmissions avec un parc désormais conséquent sur des «populaires» et le coût des réparations qui incite à un entretien, certes coûteux... mais bien inférieur à un remplacement par manque de suivi ! Une diversification à ne pas rater pour les réseaux ?

Alors qu'elle paraissait contre-nature jusqu'ici, BCA Expertise étant une société dont l'actionnariat est à 100% assurantiel, l'arrivée du principal réseau de cabinets d'experts salariés au sein de l'ANEA, qui ne regroupait jusqu'ici que des cabinets libéraux, vient abolir une barrière qui n'était plus que symbolique depuis quelques années, tant les adhérents de l'ANEA sont nombreux à être “agréés” par des compagnies d'assurances.

Oscaro dévoile -enfin- sa MDD

(3070 vues) - 08 Oct 2020 / 0 commentaire

On s'y attendait depuis longtemps, c'est maintenant officiel : Oscaro lance sa MDD, en commençant par une gamme de lubrifiants. Et bien sûr, sa marque de distribution s'appelle... Oscaro.

Il faudra encore attendre quelques jours, quelques semaines au plus, pour connaître le destin et le repreneur de Yakarouler, le 3ème pure-player français de la vente de pièces en ligne. Il sort certes de deux années difficiles, mais également d'une période d'investissements qui le rendent, aux dires de ses dirigeants, particulièrement performant et donc, séduisant pour qui veut cocher la case digitale ou renforcer ses positions sur ce canal de vente...

Lors d’un point presse faisant suite aux conventions réseaux qui se sont déroulées dans le cadre du salon virtuel Garage Expo, Vincent Congnet, directeur des réseaux VL AAG, a dévoilé les tendances des premiers jours du reconfinement dans les différentes réseaux du groupement. Sans surprise, l'activité est en brutal et net recul...

Le GNFA, l'organisme de formation continue du commerce et de la réparation automobile, vient d'entrer à son tour dans la tourmente sanitaire. La crise est à la fois conjoncturelle et structurelle, donc existentielle. Il lui faut repenser son modèle, non seulement du fait de la lourde baisse actuelle de ses revenus, mais aussi et surtout par l'inévitable accélération de la digitalisation des formations. Virginie de Pierrepont, présidente du GNFA, explique les douloureuses décisions à prendre et trace les chemins d'avenir...

...cela pourrait bien accélérer une révolution de la distribution de pièces et des services constructeurs dans tous les pays dits matures. Car si les très pressés constructeurs chinois en venaient à casser le modèle de distribution pour investir vite l'Europe et le reste du monde, l'effet pourrait bien hâter l'effondrement des références actuelles en matière de vente VN, VO et des services après-vente qui se fissurent déjà de toutes parts. Au profit de qui ? Très possiblement, des acteurs indépendants avec qui des contacts se prennent...

Les deux groupes de distribution et de montage de pneumatiques que sont Métifiot, sous enseigne First Stop, et Ayme, maison-mère de Côté Route, entre autres, vont fusionner le 1er octobre prochain sous la houlette de Bridgestone, manufacturier qui détient les deux entités depuis près de cinq ans. Ensemble sous le nom de First Stop Ayme, ils ambitionnent de devenir le n°1 du marché du véhicule industriel (VI) à brève échéance.

Tout début octobre déjà, les réparateurs avaient discrètement eu la primeur du relancement d'Otop qui les invitait à redécouvrir l'entreprise sur fond d'une promesse renouvelée (« jusqu'à -75 % de remise sur les pièces de marques Premium »). Un mois juste après cette pré-annonce, Point S vient de confirmer officiellement le redémarrage de l'entreprise de distribution phygitale...

Pour faire taire les rumeurs alarmistes qui courent depuis plusieurs jours sur une restructuration supposée lourde du groupe de distribution clermontois, Flauraud nous a précisé les axes du projet de transformation qu’il vient de soumettre aux instances représentatives de l’entreprise. Si le destin d’une poignée de magasin est au cœur du plan, l’avenir du distributeur comme de son poids sur le marché n’est pas en jeu…

On sentait PHE motivé à aller jusqu'au bout et les marchés financiers, toujours propices à accueillir avec gourmandise le groupe de distribution sur Euronext. C'est donc chose faite : l'entreprise vient d'annoncer une fourchette d'introduction allant de 16 à 20 euros par action, soit une valeur d'entreprise de 1,1 à 1,8 milliards d'euros. Ouverture du guichet : le 25 mai.

Lassés des postures politiques et populistes qui fleurissent sur les décombres sociaux annoncés de l'usine Bridgestone de Béthune, Le DG de Point S -Christophe Rollet- et le président du syndicat des pros du pneu -Dominique Stempfel- viennent de prendre la parole. Pour eux, ce sont les taxes françaises, sociales comme fiscales, qui font fermer les portes de l'usine Bridgestone Béthune et avant elle, de bien d'autres sites manufacturiers en France. Pas la concurrence asiatique ou la surproduction, renforcées par ou nées des confinements sanitaires mondiaux, ce que trop de monde dénonce sans savoir...

Présentée au Comité stratégique de la filière automobile, l'étude sur l’évaluation des émissions en usage réel des véhicules Euro 6dTEMP, commandée par le gouvernement et réalisée par l'IFPEN, vient souligner fortement l'importance d'adapter la motorisation des véhicules aux usages qui en sont faits et réhabilite, de ce fait, les moteurs Diesel les plus récents, moins émetteurs de CO² et de particules fines. Et les hybrides...

Encore un signe des temps. Sima Holding, groupe de distribution VN/VO de 400 M€ (13 000 VN et 11 000 VO), historiquement basé dans les Hauts-de-France, se diversifie activement dans la distribution de pièces équipementières. Il acquiert actuellement des sites API (Doyen) et compte bien rapidement cumuler ainsi quelque 50 M€ de chiffre d'affaires dans ce nouveau métier pour lui. Et ce, pour commencer...

Si le Covid-19 a paralysé le business de l'après-vente et arrêté moult chaînes de production constructeurs et équipementières, il s'avère être aussi un très violent accélérateur de tendances. Lui qui a ainsi catalysé l'accroissement des digitalisations au niveau mondial a, dans la rechange et la réparation automobiles, une autre conséquence dont on entr'aperçoit déjà les profondes conséquences : l'accélération des transferts de l'équipementier vers le distributeur. Un passage de témoin certes pressenti depuis longtemps, mais que les circonstances viennent probablement d'accélérer...

Emmanuel Barbe, nommé préfet de police des Bouches-du-Rhône (13) en février dernier, ayant laissé vacant son poste de délégué interministériel à la sécurité routière, c’est une femme qui lui succède officiellement dans ces responsabilités. Marie Gautier-Melleray est entrée en fonction le 29 juin dernier.