Le « Best of » de l’année

Partagez

Les 40 articles les plus lus au cours des 365 derniers jours sur apres-vente-auto.com!

Ces articles ont généré 111026 vues au total.

Coup de tonnerre dans la distribution française : le groupement Alliance Automotive Group (AAG) vient d’être racheté par Genuine Parts Company (GPC) pour 2 milliards de dollars (1,7 milliard d'euros). Après LKQ, un nouveau géant américain de la distribution de pièces pénètre ainsi par la grande porte sur le marché européen. Et grâce à AAG, en France…
A l’occasion du tout premier Symposium ANEA, organisé le 30 mars dernier à Paris, Cathy Bieth, cheffe du département animation du contrôle technique déconcentré au Ministère de l’écologie a mis quelques points sur beaucoup de i, à propos des différentes phases du renforcement du contrôle technique, dont la première entre en vigueur le 20 mai prochain.
Une récente et croissante rumeur prête au prochain site logistique d'Amazon prévu à Brétigny sur Orge (Essonne) l'intention de dédier une partie conséquente de ses 142 000 m2 au stockage de pièces auto. De quoi inquiéter équipementiers et distributeurs de pièces, même si rien encore ne confirme les intentions du géant mondial...
Un jour ou l'autre, Carglass déploiera un concept de carrosserie rapide qu'il rode pour l'instant au Benelux, en Italie et même au Brésil. Si les carrossiers traditionnels n'y prennent garde, Carglass pourra tranquillement créer ce marché et se l'approprier. Non seulement l'enseigne fera alors un malheur en s'adjugeant l'essentiel de ce nouveau business, mais elle fera surtout le malheur des pros qui ne veulent toujours pas adouber le spot repair. Que ça leur plaise ou pas, l'heure du choix a sonné...
Fin du suspense pour le groupe Orion aux 5 plateformes régionales à Saint Priest (69), Toulouse (31), Vitrolles (13) et Gennevilliers (92). L'ensemble, créé en 1963 et repris par des cadres de l'entreprise en 2004 (Patrick Jouannin et 3 associés) était en difficulté depuis de long mois. Par décision du tribunal de Lyon, IDLP a pu mettre la main sur les plateformes de Lyon, Toulouse et Marseille en rachetant les sociétés Rial et Espace Dépôt...
La rumeur d'une possible négociation de reprise d'Oscaro par Autodis est devenue tellement prégnante que les deux protagonistes ont dû se prononcer officiellement. Le démenti d'Autodis Group est aussi court et subtil que celui de Pierre-Noël luiggi, le patron d'Oscaro, est bruyant et vindicatif. Mais ils convergent en tout cas tous deux vers une conclusion commune : il n'y aurait rien entre Autodis et Oscaro que leurs habituelles et normales relations commerciales...
Afin de faire taire certaines rumeurs infondées et autres contre-vérités sur le futur CT, le CNPA a souhaité clarifier une situation devenue presque anxiogène pour les automobilistes. Le Point sur ce qui va changer et sur ce qui va demeurer après le 20 mai 2018…
C’est un concept résolument novateur que Franck Millet, ancien directeur général de Doyen, entend proposer aux réparateurs. Avec Newdis et sa marque Otop, il a pris le meilleur des deux mondes de la distribution, physique et digital, pour ouvrir une troisième voie faite de prix web sans se départir du service…
AD International, ATR International, Global One Automotive, Groupauto International, Nexus Automotive International, Temot International... Historiques ou récents, les groupements internationaux de distributeurs indépendants trônent au sommet de la distribution de pièces multimarque. Mais ont-ils encore un avenir à la hauteur de leur glorieux passé, à l'heure où les distributeurs intégrés de tailles mondiales deviennent aussi gros qu'eux ? Et même potentiellement plus puissants en termes de concentrations d'achats ?
Dans son édition du dimanche 4 juin dernier, l’émission de M6 spécialisée dans l’auto, “Turbo”, s’est penchée sur le coût moyen sinistre si cher aux assureurs, et sur ses corollaires. “Rôle économique” de l’expert instrumentalisé, pression déontologique sur ces mêmes experts, conventions IRSA, impact sur les primes d’assurance… Tout ou presque y est passé, des problèmes aux solutions, parmi lesquelles l’inévitable procédure de recours direct en cas d’accident non responsable.
Il aura fallu attendre qu’Autodis Group (Autodistribution) prépare son introduction en Bourse pour que l’on dispose enfin d’un inédit classement des acteurs de la distribution indépendante de pièces en France et ce, en VP comme en VI. L’exercice, imposé à Autodis Group pour informer les marchés, est aussi inédit qu’osé. Et s’il ne fera probablement pas que des heureux, ce classement a le mérite d’exister enfin…
Même si on déteste le Diesel, l'intérêt général veut pourtant que l'on cesse de le condamner trop vite. Car même si on l'interdisait, il resterait là pour de longues années, inertie du parc roulant oblige. Le tuer serait d'autant plus injuste qu'il est devenu, même si c'est aujourd'hui inaudible, un moteur réellement vertueux écologiquement. Il faut donc se battre sur deux fronts : entretenir au mieux les vieux moteurs polluants et laisser sa chance à leur nouvelle génération. Explications...
Les mouvements continuent dans l’Europe de la pièce : au travers de sa filiale italienne Rhiag, le géant américain LKQ est en train de mettre la main sur les 113 M€ de CA de la filiale polonaise du groupement français Autodis Group (Autodistribution)...
Tous ne seront pas surpris de voir Autodis Group renoncer sur le fil à son introduction en Bourse. Les paris sur son retrait allaient bon train depuis de long mois. Mais le possible coup de bluff est toutefois jugé très improbable par le monde de la finance qui note que le process est allé trop loin pour avoir été factice...
Tenneco vient de s'offrir Federal Mogul. Les deux entreprises sont complémentaires et pèsent, ensemble, quelque 17 milliards de dollars. Il s'agit là du plus gros rapprochement entre équipementiers depuis la reprise de TRW par ZF en 2014...
En jouant sur l’obligation légale d’assurer son véhicule et en profitant de l’extrême organisation qui est la leur par rapport aux autres acteurs de la réparation auto (expertise, carrosserie et, bien sûr, automobilistes), les compagnies et mutuelles d’assurance se sont érigées en véritables génératrices de profits… pour elles-mêmes. Malgré leurs promesses d’apport d’affaires aux experts et aux carrossiers, ce sont elles qui s’arrogent l’essentiel des bénéfices, et ce constat révèle l’existence de potentiels intérêts communs entre experts et réparateurs pour remettre en cause ce monopole…
Une économie de près d’un litre d’essence est séduisante sur le papier. Mais la bonne affaire est-elle toujours là quand il faut changer la batterie tous les 3 ans ? En matière de système Stop and start, il semblerait que les constructeurs aient parfois démarré trop vite en optant pour des cahiers des charges trop économiques… 
L'accès aux pièces premium à prix internet et livrées physiquement dans les ateliers est en train de s'organiser et de se systématiser vers les réparateurs. Originauto a ouvert une voie que sont en train d'élargir Mister-Auto et surtout Otop. Ce défi commercial lancé à la distribution traditionnelle forcera-t-il cette dernière à adapter son modèle ?
Encore une acquisition prochainement à l’actif d’Alliance Automotive Group (AAG) ? Le distributeur serait sur le point de s’offrir FPA (France Pièces Automobile), le réseau de 10 magasins urbains de pièces automobiles répartis en région parisienne. Il complète très bien celui de sa filiale Mesnil Accessoires. Géographiquement, comme financièrement...
C'est fait : Alternative Autoparts, le groupement créé il y a 18 mois par Patrice et Fabrice Godefroy (Groupe IDLP), a confirmé son adhésion à Nexus Automotive International. Il rejoint ID Rechange, Aniel, GSB France, Apprau et Speedy au sein de Nexus qui pèse maintenant quelque 900 millions d'euros dans l'Hexagone. Sans pourtant créer (pour l'instant) Nexus France...
Parce qu’à l’occasion d’un reportage du Journal de 20 heures de France 2, le 4 janvier, sur les arnaques aux faux VO/vrais VGE, la chaîne publique a attribué à la profession d’experts en automobile le chiffre de 5 à 7% d’experts « véreux », la CFEA a violemment réagi. Non, ce chiffre ne vient pas d’elle, et les fraudeurs qui font aujourd’hui l’objet de poursuites judiciaires ne seraient pas plus d’une dizaine, soient moins de 0,3%...
Séisme chez Autolia Group, à quelques encâblures du salon Equip Auto : Alternative Autoparts quitte le groupement de distribution. Une décision annoncée en juin dernier et officialisée récemment aux fournisseurs concernés, confirme André Brutinel, président du groupement Autolia. Si Alternative Autoparts s'envole, où va-t-il atterrir ?
C'est fait : comme la rumeur le pressentait depuis de longues semaines, LKQ Corporation vient de s'offrir Stahlgruber, le mastodonte allemand réalisant 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires. Et ce, pour la coquette somme de... 1,5 milliard d'euros, soit l'équivalent d'une année pleine d'activité ! Ainsi, LKQ Europe couvre d'un coup le marché stratégique allemand qui manquait cruellement à ses implantations européennes et par ricochet, l'Autriche pendant qu'il se renforce dans divers pays de l'Est...
En acceptant d’indemniser deux victimes d’accidents non responsables les frais de remise en état de leurs véhicules dans le cadre de procédures de recours direct, tout en omettant d’inclure l’indemnisation des frais d’expertise, Allianz et la MAAF pensaient sans doute décourager les experts indépendants de conduire des recours direct pour leurs clients… Las, la Juridiction de proximité de Lille (59) et le Tribunal d’Instance de Grasse (06) viennent de condamner les deux assureurs !
LKQ Europe vient à nouveau de lister les acteurs majeurs de la pièce indépendante en Europe. Il est plus que jamais bon premier pendant qu'AAG arrive, à égalité avec Stahlgruber, à la deuxième place. Autodis Group glisse à la 5ème place derrière l'autre allemand Wessels Müller. Nouveau venu dans ce classement : le Suisse SAG qui, fort des ses 800 millions de CA étonnamment oubliés jusque là par ces analyses récurrentes issues de la banque Merrill Lynch, émerge en 8ème position pour intégrer le cercle de l'élite européenne de la pièce...
PAP, la plateforme parisienne du groupe IDLP, vient d'annoncer vouloir quitter Apprau, le réseau indépendant aux 7 sites logistiques en France. Apprau travaille déjà à combler le vide que ce départ va provoquer dans sa couverture logistique et son chiffre d'affaires. Pour IDLP, PAP vient de fait renforcer le maillage qu'il souhaite mettre au service de son jeune groupement Alternative Autoparts...
Le Garage des Étoiles, situé à Montigny-lès-Cormeilles, réclame en justice quelque 400 000 € à Nobilas, la plateforme de gestion de sinistre d'Axa. Un montant représentant selon son gérant le manque à gagner pour cause de tarifs imposés trop bas et des factures impayées…
LKQ Corporation et Genuine Parts Company sont les nouveaux rois de la distribution de pièces en Europe. Leurs tailles initiales, doublées des capacités d'investissement liées à leur présence en Bourse, leur permettent de faire la loi en dirigeant le mouvement de concentration qui bouleverse notre marché continental. Pour mieux les connaître et les comprendre, nous retraçons leurs moyens et leurs parcours dans une série de trois articles. Premier volet : l'ère nouvelle des  “prédateurs-distributaures”...
La DGCCRF vient de boucler une enquête de deux ans sur les pratiques commerciales de quelques places de marchés. Dont la plus puissante d'entre elles, Amazon. Le ministre de l’Économie en personne compte lui faire infliger 10 millions d'euros d'amende en soulignant qu'elle est responsable des «pratiques commerciales les plus graves mises en évidence» par l'enquête. Des équipementiers “partenaires” de la plateforme semblent d'accord avec ces conclusions, eux qui nous confiaient des expériences convergentes durant Equip Auto...
Le 1er septembre, une réunion a eu lieu au Ministère de l’Environnement, en présence des principaux acteurs et observateurs du contrôle technique en France, pour faire un bilan de la grande phase expérimentale de tests d’émissions polluantes qui a eu lieu entre 2016 et 2017. Et contre toute attente et toute logique, c’est vers le matériel de test le plus coûteux et le plus volumineux –le banc de charge à rouleaux ou banc de puissance– que la DGEC semble vouloir porter son choix pour réaliser les futurs contrôles d’émissions polluantes ! Une mesure qui, toutefois et en toute logique, devrait être repoussée à 2022…
L'introduction en Bourse d'Autodis Group devait être l'événement de l'année, sinon du siècle, pour le monde de la distribution de pièces. Son brusque retrait a donc fait l'effet d'une bombe fébrilement commentée par toute l'après-vente. Nous avons listé vos diverses interrogations et tenté de leur trouver une réponse ou à défaut, de les mettre en perspective. Sans exclure bien sûr les plus suspicieuses...
En publiant l'obligatoire «document de base» qu'exigent les autorités boursières, Autodis Group vient de franchir une étape décisive de son introduction en Bourse. 1ère partie du décryptage de cette mine d'informations passionnantes sur l'entreprise, son marché et ses ambitions : Autodis y démontre aux investisseurs qu'un a priori peu séduisant marché de la rechange peut néanmoins nourrir durablement la croissance à deux chiffres d'un champion du secteur...
Le Groupe Laurent, implanté sur le quart Sud-Est de la France, veut rendre nationale son activité de distribution de pièces Laurent Automobile. Le moyen ? Transformer son réseau actuel de 59 agences régionales en distributeurs exclusifs repris par des investisseurs et, probablement, déployer au moins autant de nouveaux distributeurs qu'il en a déjà. Le groupe, qui a déjà ouvert le capital de sa société Exadis à Renault et ses concessionnaires, multiplie les entrepôts et plateformes et semble bien vouloir adopter une stratégie différenciée lui permettant d'ambitionner une taille que la concentration croissante du marché lui impose...
Vous aimeriez comprendre comment et pourquoi LKQ veut tellement conquérir l'Europe de la pièce ? Suivez-nous dans cette étude comparée des principaux chiffres régulièrement publiés par le géant américain. 1er volet de notre analyse : le “comment”, avec un état des lieux de l'insolente conquête européenne du distributeur et de la concentration galopante qu'il impose à tous ses concurrents...
Vous avez aimé les concentrations successives ou concomitantes des acteurs nationaux, puis européens de la distribution de pièces ? Vous allez adorer celles qui restent immanquablement à venir. Car ces géants en formation ne sont encore que des nains par rapport à la taille des marchés auxquels ils s'attaquent. Et surtout par rapport à leurs concurrents constructeurs... et à leurs partenaires équipementiers.
La nouvelle plateforme digitale GoodMecano.com veut relier l'automobiliste ayant acheté ses pièces sur internet et le pro prêt à les monter sur son véhicule. Mais derrière la modernité de l'offre, la même réalité affleure. Les prestataires recherchés par le site sont avant tout les auto-entrepreneurs et les blackeurs. Sans compter que la gratuité promise au pro est en fait... payante, ce que le site vient de reconnaître dans un tardif erratum...