C’est une nouvelle évolution digitale de la gestion de sinistres qui vient d’arriver en France via le partenaire de GT Motive qu’est l’américain Mitchell International. Une plateforme qui comme son nom anglais le laisse entendre −«WorkCenter»−, centralise tout, pré-valide tout et automatise au maximum pour rendre la maîtrise du client et de tous les coûts à l'assureur. Justement celui qui en a le plus besoin, à l'heure de la si scélérate loi Hamon qui a eu l'outrecuidance de vouloir remettre le facteur humain du carrossier dans une gestion de sinistres qui n'en veut pas...