Résultats de la recherche pour "Alternative autoparts"

Dévorés en priorité par nos “Hannibal lecteurs”, voilà les 20 articles les plus lus de l’année 2017 sur apres-vente-auto.com. Tous traitent logiquement des événements qui ont marqué l’après-vente l’an dernier : les rachats multiples sur fond de concentration de la distribution européenne, le Diesel devenu victime expiatoire du scandale VW, les nouveaux appétits des constructeurs pour la pièce équipementière, les tensions entre pièces physiques et pièces en ligne, l’interminable affaire des VGE vendus frauduleusement comme VO et bien sûr, quelques thèmes emblématiques de l’affrontement carrossiers/assureurs. Bon retour vers les infos majeures de 2017 et bonne année 2018 à tous !

C’est fait : Alternative Autoparts, le groupement créé il y a 18 mois par Patrice et Fabrice Godefroy (Groupe IDLP), a confirmé son adhésion à Nexus Automotive International. Il rejoint ID Rechange, Aniel, GSB France, Apprau et Speedy au sein de Nexus qui pèse maintenant quelque 900 millions d’euros dans l’Hexagone. Sans pourtant créer (pour l’instant) Nexus France…

PAP, la plateforme parisienne du groupe IDLP, vient d’annoncer vouloir quitter Apprau, le réseau indépendant aux 7 sites logistiques en France. Apprau travaille déjà à combler le vide que ce départ va provoquer dans sa couverture logistique et son chiffre d’affaires. Pour IDLP, PAP vient de fait renforcer le maillage qu’il souhaite mettre au service de son jeune groupement Alternative Autoparts…

Fondé il y a un peu plus d’un an, le groupement Alternative Autoparts a profité d’Equip Auto 2017 pour faire le bilan de sa jeune existence et annoncer le lancement d’un réseau de “Relais Technique” pour apporter, en local, les compétences nécessaires aux grossistes traditionnels du réseau dans la distribution de pièces techniques, de pièces d’échange standard ou d’échange-réparation. Un réseau dans le réseau, qui compte déjà deux membres.

Le Groupe Laurent, implanté sur le quart Sud-Est de la France, veut rendre nationale son activité de distribution de pièces Laurent Automobile. Le moyen ? Transformer son réseau actuel de 59 agences régionales en distributeurs exclusifs repris par des investisseurs et, probablement, déployer au moins autant de nouveaux distributeurs qu’il en a déjà. Le groupe, qui a déjà ouvert le capital de sa société Exadis à Renault et ses concessionnaires, multiplie les entrepôts et plateformes et semble bien vouloir adopter une stratégie différenciée lui permettant d’ambitionner une taille que la concentration croissante du marché lui impose…

1 2 3 4