Résultats de la recherche pour eco-entretien

L’Association éco-entretien annonce la nomination d’un nouveau délégué général en la personne d’Etienne Diot ainsi que l’homologation de nouveaux matériel de diagnostic, en attendant celle de nouveau produits d’entretien. Objectif : ouvrir davantage la certification aux acteurs du matériel de garage et des chimistes pour accélérer plus encore la labellisation des garages sur le terrain…  
Avec le lancement sur le marché sa machine FilterCleanBox, Faurecia Service, division de l'équipementier français dédiée à la rechange, entend démocratiser le nettoyage du filtre à particules (FAP) avec démontage dans l'ensemble des canaux de l'après-vente, des réseaux de concessionnaires jusqu'aux MRA et réparateurs rapides. Et ceci en pariant sur la régularité de la prestation, toujours moins coûteuse que le remplacement d'un FAP à neuf...
Et voilà donc les tant attendus résultats officiels du contrôle technique de l'année 2018. Une année folle où la dimension politique de l'état du parc roulant a éclipsé le rôle strictement sécuritaire et environnemental de la législation. Les contre-visites ne se sont certes pas vraiment emballées. Mais cette modération, déjà difficile à interpréter, exclut surtout l'éventuel effet du contrôle anti-pollution renforcé toujours politiquement suspendu à l'assagissement des gilets jaunes...
La réglementation du contrôle de pollution des moteurs diesels évolue le 1er juillet prochain pour le contrôle technique. Fondée sur des valeurs plus strictes que celles précédemment utilisées, les refus par les centres pourraient renvoyer chez les réparateurs un grand nombre de véhicules. Avec à la clé une recherche de solutions atelier pour ramener les valeurs aux normes prescrites.
Le moratoire de six mois institué sur le renforcement des mesures d’opacité au contrôle technique arrive à son terme au 1er juillet. Alors Autodistribution Aquitaine et le CFA Institut des Métiers de Bordeaux ont organisé une soirée “réparation des circuits polluants du parc automobile” le 5 mars dernier, afin de préparer les réparateurs du secteur aux travaux préparatoires ou correctifs qu’ils devront effectuer dans le cadre du pré-contrôle ou en cas de contre-visite.