Pièces Digital

Autodistribution : le digital, clé du soutien à la réparation

Selon Autodistribution, ses outils digitaux mis à la disposition des réparateurs se sont révélés de précieux apporteurs d’affaires durant cette année 2020 chahutée par la crise sanitaire…

Autodistribution en est fier: ses outils digitaux mis à la disposition du réseau de réparation AD ainsi que des clients automobilistes se sont révélés d’indéniables atouts durant cette année 2020 où la pandémie a causé deux confinements préjudiciables pour le secteur des services de l’automobile en général, et de l’entretien et de la réparation des véhicules en particulier.

Ad.fr, premier apporteur d’affaires

La stratégie digitale portée par le groupement de distribution depuis plus de dix ans a d’autant plus porté ses fruits durant cette période difficile. Le site Ad.fr, depuis plusieurs années déjà, est devenu l’un des principaux apporteurs d’affaires du réseau de réparation éponyme. Il en est même le premier depuis deux ans. Et Ad.fr a vu son rôle renforcé cette année.

Une tendance de fonds voit le comportement des clients automobilistes évoluer vers plus d’information, et donc plus de digital : la prise de rendez-vous à l’atelier procède en effet de plus en plus d’une recherche préalable sur la toile où les consommateurs comparent prestations, prix, services annexes, et autres avis laissés par les clients.

Et ce changement de comportement s’est d’autant plus accéléré avec deux périodes longues de confinement. Aussi le site affiche-t-il des résultats records : 2,4 millions de visiteurs uniques et 10 millions de vues garage. En termes de leads (interactions du consommateurs vers le garage, comme une demande de RV, un clic sur le mail, le téléphone ou voir le garage), le site en génère de 100 000 et 130 000 tous les mois. Et les garages dans l’annuaire sont consultés entre 750 000 et 1,1 million de fois mensuellement. Plus concrètement, il a enregistré quelque 19 000 rendez-vous, générant 2,4 M€ de CA supplémentaire pour les ateliers !

Autossimo en conquête…

En matière de commerce digital B2B, Autodistribution s’appuie sur son portail Autossimo. La nouvelle version ayant intégré l’offre pièces de Cora, les consommables et les accessoires, le catalogue recense ainsi plus de 2 millions de références de pièces mécaniques, carrosserie, consommables, accessoires, pneus (stocks locaux des distributeurs ainsi que stocks de partenaires spécialistes) et produits peinture.

Et pour Autossimo aussi, il y aura eu un avant et un après Covid-19. La commande en ligne est en effet en passe de devenir la règle, avec depuis l’année dernière des commandes en ligne affichant des croissances à deux chiffres : +12 % en 2019 et +16 % à fin novembre cette année… malgré les deux confinements !

Le site Autossimo compte aujourd’hui 15 000 clients, en croissance depuis le début de l’année, tandis que 86 % d’entre eux s’y connectent quotidiennement. Autre preuve de l’habitude prise par les réparateurs du passage de commande en ligne : pour certains distributeurs Autodistribution, Autossimo représente aujourd’hui plus de 50 % de leur flux d’affaires.

… et ‘phygital’ en hausse

Autre poussée en 2020, celle concernant le click and collect. Ce service permet aux clients des distributeurs un accès aux stocks et aux prix dans tous les magasins. Après avoir passé commande, ils peuvent récupérer les produits choisis en magasins tout en bénéficiant des conseils des vendeurs sur place.

Ce service a bien évidemment été plébiscité pendant la crise sanitaire, tout comme le service de call and collect mis en place à l’occasion du premier confinement. Reflet de l’intérêt des clients particuliers pour ce canal de vente et de l’essor des commandes en ligne : le site autodistribution.fr enregistre 1,8 million de visiteurs par an.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

Avatar