Pièces Pneumatique

WYZ Group : croissance et diversification

Avec une croissance maintenue depuis 8 ans, WYZ Group a franchi en 2020 le cap des 50 M€ de CA qui lui donne le statut d’ETI. Et pour maintenir sa croissance, le spécialiste des solutions digitales pour la vente de pneumatiques s’est rapproché de Spid Tech afin de diversifier progressivement ses activités…

Pierre Guirard, président et co-fondateur de WYZ Group (à gauche), et Fabien d'Aumale, fondateur de Spid Tech, ont annoncé leur rapprochement pour proposer une offre commune...

Pierre Guirard, président et co-fondateur de WYZ Group (à gauche), et Fabien d’Aumale, fondateur de Spid Tech, ont annoncé leur rapprochement pour proposer une offre commune…

Aussi atypique qu’il ait pu être, l’exercice 2020 n’aura pas vu WYZ Group ralentir sa croissance : avec +34 % sur l’année, le spécialiste des solutions digitales destinées aux acteurs du pneumatique a atteint un CA de 57,8 M€. Et en passant la barre symbolique des 50 M€ de CA l’entreprise, après avoir intégré en 2015 le programme d’accélérateur PME mis en place par BIPfrance, rentre aujourd’hui dans le cercle encore restreint des ETI…

Enjamber la crise

« Malgré la crise sanitaire qui a profondément chamboulé l’année 2020, WYZ Group a su s’adapter pour maintenir une croissance identique aux précédents exercices », explique Pierre Guirard, président et co-fondateur de WYZ Group. Une croissance annuelle moyenne supérieure à 30 % et ce, depuis 8 ans ! « En 5 ans, nous avons triplé notre chiffre d’affaires et doublé nos effectifs », ajoute-t-il.

Mais derrière cette réussite, tout n’a pas été facile. « WYZ Group aura dû jongler entre la brutale chute d’activité lors du premier confinement, suivie d’une reprise très intense le 11 mai, date du déconfinement, où tensions sur certaines dimensions comme sur la logistique – avec des délais de livraison démesurément longs – sont apparues », se souvient Pierre Guirard.

L’entreprise s’est ainsi recentrée sur ses fondamentaux, avec notamment plus d’accompagnement des clients utilisateurs de ses solutions, et davantage d’aide apportée à ses partenaires fournisseurs de pneus. Objectif : disposer d’une offre toujours aussi étoffée alors que l’outil industriel était à l’arrêt chez les manufacturiers.

Des manufacturiers qui, encore aujourd’hui, ne proposent pas un taux de disponibilité revenu à la normale. Dans ce contexte, « WYZ a prouvé que son concept de complément d’approvisionnement s’avérait être une réelle valeur ajoutée pour les ateliers partenaires », complète le fondateur.

Entrée au capital de Spid Tech

Des dossiers ont bien sûr été mis de côté, dont le souhait du groupe de s’implanter en Allemagne premier marché européen du pneumatique. Si le début son déploiement outre-Rhin n’est pas encore définitivement arrêté au regard de la situation sanitaire en Europe de l’Ouest, WYZ Group s’est assigné un nouveau plan de développement à 5 ans avec un objectif de croissance profitable au moyen d’une ouverture de son offre à d’autres produits et services que le seul pneumatique.

Il entame donc en 2021 une stratégie de diversification dont la première manifestation est son entrée à hauteur de 29 % au capital de Spid Tech. Cette start-up créée en 2018 par Fabien d’Aumale s’est spécialisée dans les solutions de e-commerce en marque blanche. Dans ce cadre, elle fournit ses solutions à divers constructeurs, dont le groupe Nissan en France, avec la digitalisation des ventes d’accessoires pour les concessionnaires de la marque.

Si pour l’heure le rapprochement des deux sociétés va permettre à court terme de proposer sur une seule et même plateforme une offre conjointe en matière de vente de pneumatiques et d’accessoires, ce n’est qu’une étape : « nous souhaitons rapidement intégrer une offre pièces de rechange à l’offre existante », explique en effet le fondateur de WYZ Group. « Comme pour les accessoires, notre ambition est de solutionner la problématique des stocks morts chez les concessionnaires, qui s’avèrent être une immobilisation financière importante, poursuit Fabien d’Aumale. Et créer ainsi la première offre digitale dédiée à la pièce d’origine… »

Et d’autres rapprochements ne sont pas exclus : « Je suis convaincu que notre futur passe par une intégration horizontale et la diversification de nos activités, estime Pierre Guirad. Nous réfléchissons désormais à des rapprochements commerciaux ou capitalistiques avec d’autres spécialistes, et tout particulièrement des entreprises natives du digital. »

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur