Pièces Pneumatique

SPP : le marché du pneu tourisme solide en janvier

Selon les chiffres publiés par le SPP (Syndicat des Pros du Pneu), le marché du pneumatique TC4 (tourisme) a bien débuté l’année avec une progression de 3,2 % sur janvier. Pneus pour SUV, pneus hiver et pneus toutes saisons voient leurs volumes tirer le marché vers le haut…

Le pneu hiver est l'un des grands gagnants du marché TC4 sur le mois de janvier...

Le pneu hiver est l’un des grands gagnants du marché TC4 sur le mois de janvier…

Le Syndicat des professionnels du pneu (SPP) a dévoilé les chiffres du marché pour le mois de janvier. Preuve que les mesures destinées à lutter contre la pandémie (télétravail, couvre-feu) n’enrayent pas le nécessaire besoin en mobilité des français et donc leurs achats de pneumatiques : il reprend doucement des couleurs, avec une hausse de 3,2 % par rapport à janvier 2020.

Dans le détail, les pneus tourismes enregistrent une hausse de 1,8 % par rapport au même mois un an plus tôt. En revanche, les pneus 4×4 et SUV tirent autrement plus significativement le marché avec un rebond de… 16,7% ! Soit le plus fort volume enregistré depuis l’exercice 2015… Le segment des pneus pour camionnettes est lui aussi dynamique, avec 8 points de mieux que janvier 2020.

Les ‘quality’ en hausse, les MDD en baisse

En terme de mix produit, le marché a vu sur janvier les marques premium stagner (+0,1 %). Les marques B (autrement appelées « quality ») voient quant à elles leurs volumes progresser de quelque 12,6 % par rapport à janvier 2020. Dans la droite lignée des mois précédents, les MDD continuent leur reflux, passant même sous la barre des 100 000 unités écoulées (-13,3 %). Un reflux qui ne profite d’ailleurs guère aux marques Budget, celles-ci n’enregistrant qu’une petite hausse de 2 points.

« Le marché tire aujourd’hui pleinement bénéfice de l’arrivée massive des SUV sur le marché de la rechange, Explique Dominique Stempfel, président du SPP. […] Les pneus SUV sont plus chers, et pèsent plus lourds dans le budget des automobilistes, ce qui explique le glissement du Premium vers le Quality. »

Pneus hiver et toutes saisons en (grande) forme

Ces variations des marques sont aussi à mettre en corrélation avec les mouvements au niveau des segments ‘saisons’ ajoute l’organisation professionnelle : si les pneus été affichent un net repli (-15,6 %), les ventes de pneus hiver ont littéralement bondi en janvier 2021, avec des volumes à +60,3 % ! Si les ventes de pneus hiver s’avèrent donc particulièrement dynamiques à 12 mois d’intervalle (237 700 unités en janvier 2021 contre 170 700 un an plus tôt), le segment est particulièrement chahuté par les changements de conditions climatiques et varie de façon très significatives au mois le mois : en décembre 2020 en effet, le SPP relevait des volumes atteignant 464 400 enveloppes…

Reste que le marché des pneus hiver –qu’il ait bénéficié des chutes de neige de fin 2020 ou d’une anticipation des consommateurs quant à l’entrée en application de la Loi Montagne II en novembre prochain– demeure sur une belle dynamique avec des parts de vente comprises entre 18 et 32 % du marché sur les quatre derniers mois.

Quant au pneu toutes saisons, il s’installe durablement dans le paysage. Contrairement au pneu hiver, il affiche une progression constante tout au long de l’année, avec par exemple des parts dans les ventes totales de pneus TC4 oscillant entre 9,5 et 15 % entre avril et septembre 2020. Et avec +34 % enregistrés en janvier 2021 par rapport à janvier 2020, il a même représenté 19,5 % des ventes.

PL : le rechapé résiste !

En matière de pneus PL, le mois de janvier a connu une baisse de -3,8 %. Il fait cependant suite à 5 mois consécutifs de hausse. Les pneus neufs ont reculé de 7,8 % ; au contraire, leurs homologues rechapés ont progressé de 3,8 %. Une tendance qui dure depuis 5 mois maintenant et ce, malgré des écarts de prix de plus en plus faibles entre pneus neufs et rechapés…

« Sur le marché du poids lourd, la bonne santé du rechapé est une excellente nouvelle, déclare Dominique Stempfel. Au-delà de ses vertus environnementales indéniables, le rechapage contribue à préserver des emplois en régions. »

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Avatar