Europe : la Commission met les fabricants de roulements à l’amende !

Partagez

roulement

La Commission européenne a récemment imposé une amende de quelques 953,3 millions d’€ à cinq équipementiers fabricants de roulements pour entente illicite sur les prix…

Lorsque la Commission européenne se fâche, c’est tout rouge : elle vient en effet d’infliger une amende totale de près d’un milliard d’€ à cinq fabricants de roulements automobiles pour entente sur leurs stratégies tarifaires sur le marché européen entre avril 2004 et juillet 2011. En ligne de mire, l’Allemand Shaeffler écope d’une amende de 370,5 M€, le Suédois SKF, sanctionné à hauteur de 315,1 M€, ainsi que les trois Japonais NTN (propriétaire de SNR), NSK et NFC qui se voient infliger respectivement des amendes de 201,35 M€, 62,4 M€ et 3,96 M€. Soit précisément une amende totale de quelque 953,3 M€…
Cette annonce s’inscrit dans le cadre d’une enquête de grande ampleur que mène le commissaire à la Concurrence, Joaquim Almunia, sur 70 entreprises du secteur automobile soupçonnées d’entente présumée sur le marché des pièces de rechange automobiles. Enquête qui a déjà donné lieu à des amendes pour certains fabricants de fils électriques ou encore de mousses employées pour la conception de sièges. S’il espère que ces amendes porteront leurs fruits, le Commissaire à la Concurrence a déclaré : «Si l’on restait les bras croisés, les cartels sur le marché des pièces détachées automobiles pourraient amoindrir la compétitivité de l’industrie automobile et gonfler artificiellement les prix payés par les acheteurs européens de voitures».

(avec Reuters)

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*