LKQ Europe: important changement à la tête de l’entreprise

Partagez

Sukhpal Singh Ahluwalia, le patron emblématique de LKQ Europe, va quitter l’entreprise américaine à laquelle il avait initialement vendu ECP, son groupe britannique de distribution de pièces qui sert depuis de base à la conquête européenne de LKQ.

Sukhpal Singh Ahluwalia

C’est la fin d’une (première) époque: Sukhpal Singh Ahluwalia, qui dirige le déploiement européen rapide de LKQ Corporation depuis 2011, va quitter l’entreprise en juin…

Sukhpal Singh Ahluwalia, le fondateur d’ECP (Euro Car Parts, le leader de la distribution de pièces en Grande-Bretagne) a annoncé qu’il va quitter LKQ Europe en juin prochain. Il en avait hérité la direction lorsqu’il vendait en 2011 son entreprise à LKQ Corporation. Il permettait ainsi au géant américain de la pièce de prendre pied en Europe où ses ambitions sont grandes (voir «LKQ Europe va-t-il révolutionner la distribution européenne ?»).

Même si rien n’a filtré sur les raisons de ce départ, c’est l’histoire somme toute classique du vendeur et de l’acheteur : il est rare que le premier, intégré à l’entreprise du second, demeure longtemps au sein du repreneur. Surtout quand il a bien vendu, comme c’est le cas. Fort des 261 millions d’euros encaissées en 2011 lors de la revente d’ECP et du bonus de 64 autres millions conditionnés alors à l’atteinte d’objectifs 2014, Sukhpal Singh Ahluwalia va donc reprendre son indépendance.

Il aura probablement su combler les attentes de LKQ Corporation en réussissant sa mission : piloter la plus rapide croissance enregistrée ces dernières années sur le marché européen de la pièce de rechange. En effet, outre la forte croissance organique de ECP (+98 millions de livres de CA en 2012, dernier chiffre actuellement connu), il enchaînait en 2013 les rachats en Hollande de Sator Holding (Van Heck), puis de Kühne Automotive, son challenger. Dernièrement, il a ajouté 5 distributeurs adhérents de Van Heck à l’escarcelle bien remplie de LKQ (voir «LKQ continue ses emplettes européennes»).

Pour l’heure, S. Singh Ahluwalia a expliqué vouloir «se consacrer à plein temps à ses autres activités», à savoir sa société d’investissements Dominvs Group qu’il a bâtie avec ses fils et ses diverses actions caritatives en Inde et en Afrique.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*