Automechanika 2014 – Bendix, première victime de la rationalisation de Federal Mogul

Partagez

Surprise de taille en arrivant sur Automechanika : Bendix n’était plus présente dans la farandole de marques affichée au fronton du stand de Federal Mogul. Sa disparition annonce une rationalisation des 8 marques de freinage cumulées au fil du temps par l’équipementier américain. Et sûrement d’autres mouvements…

federal_mogul_620

Surprise sur Automechanika: Bendix avait disparu du fronton de Federal Mogul Motorparts…

Première concrétisation du rachat d’Honeywell Friction Materials par Federal Mogul (voir «Federal Mogul/Honeywell Friction : accord conditionnel de l’Europe») : la marque Bendix va disparaître d’ici 2016. Elle ne demeurera apparemment que dans l’activité aéronautique d’Honeywell. Elle a donc le temps de s’effacer lentement mais sûrement du paysage automobile au gré de la disparition des stocks, emportant avec elle une marque pourtant très appréciée et implantée en France et, plus largement, en Europe du Sud.

Ce seront logiquement Ferodo et Jurid (PL en France, mais VL en Allemagne) qui viendront, fortes de leur notoriété, se substituer à Bendix et auront pour mission de soigner les regrets des distributeurs sevrés de l’historique Bendix. Quant aux équipes Honeywell, elles se fondent dans le nouvel ensemble et se mettent au service de toutes les marques et activités de Federal Mogul Motorparts. En attendant plus de détails, Stéphane Vershelde, jusqu’alors directeur commercial France-Benelux d’Honeywell Friction Materials, devient directeur commercial de Federal Mogul Motorparts France. Jérôme Gendre, lui, demeure DG Europe de l’Ouest.

8 marques de freinages

Reste tout de même la bagatelle de 8 marques de freinage (VL, PL et VUL) dans la galaxie Federal Mogul. Par ordre alphabétique : Abex, Beral, Duron, Ferodo, Jurid, Necto, Stop et Wagner. Ça ne durera pas. La rationalisation est annoncée, à commencer par les gammes premier prix : Wagner et Duron s’effaceront au profit de Stop. Le reste se passera plus en douceur au gré des réalités locales, le temps par exemple de préparer ou non une succession à la marque Necto, peu connue ici mais qui pèse tout de même 40% du marché espagnol…

Il y a d’autres rationalisations dans l’air, cette fois non évoquées à Automechanika. Peu de temps avant, Federal Mogul avait déjà annoncé la segmentation de l’entreprise en deux entités : FM «Powertrain» et FM «Motorparts». Elles sont toutes deux cotées en Bourse et, à ce titre, laissent penser à certains analystes que la valorisation ainsi réalisée de «Powertrain» préfigure une revente…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*