Automechanika 2014 – Schaeffler met Ruville sous le feu des projecteurs

Partagez

Si le stand de l’Allemand Schaeffler sur Automechanika a mis en lumière les nouveaux produits de ses traditionnelles marques LuK, INA et FAG, la nouveauté vient de la marque Ruville, particulièrement mise en avant. Et qui va faire sa grande apparition en France…

Shaeffler_regroupement de la ditribution des marques
Michaël Söding, président de Schaeffler Automotive Aftermarket, pouvait avoir le sourire. Le groupe allemand se porte en effet comme un charme : ayant réalisé en 2013 un CA de quelque 11,2 milliards d’€ (dont 73% dans le secteur auto, le reste étant lié à son activité industrielle), le grand patron de la division rechange de l’équipementier souligne qu’il a ainsi progressé de 11% depuis 2009. La crise n’a visiblement pas touché tout le monde…
Sous la promesse «Expect more», l’équipementier présentait l’ensemble de son offre en pièces de rechange et services associés, qu’il s’agisse de formation et d’information technique, de ses dernières innovations, de support marketing et commercial, etc. A ce titre, la marque Ruville (gammes de pièces et kits pour moteur et châssis) a été particulièrement mise en avant. Car Schaeffler Automotive a récemment regroupé sa distribution pour ses 4 marques, afin de proposer à ses clients plus de proximité via un interlocuteur unique pour l’ensemble de son offre en matière de châssis, de transmission ou de pièces moteur. Schaeffler entend également par ce biais capitaliser sur la notoriété de ses trois marques historiques pour propulser Ruville vers les sommets.
Parmi les nombreuses nouveautés présentes sur un stand de quelque 1 200 m² (!), figurait le kit de réparation de boîte de vitesse INA GearBOX permettant une économie significative pour le client final et pour le garagiste de s’affirmer sur un marché où l’OES se taille encore la part du lion (58% pour l’OES contre 21% seulement pour l’IAM selon l’équipementier)…
Autre nouveauté présentée sur le stand : RepXpert 2.0. Plus qu’un simple relookage, le portail technique du groupe sur le web sera disponible à la fin de l’année avec de nouvelles fonctionnalités.

Faire connaître Ruville en France
Concernant le marché français, «après une très belle année 2013, 2014 sera un exercice de consolidation» selon Philippe Baudin, le patron de l’aftermarket pour la France. LuK continue de progresser, INA et FAG montent en puissance… Reste que «le marché demeure très tendu, et les distributeurs font très attention aux coûts» tempère-t-il. Dans ce contexte, la filiale française reste sur sa philosophie : dynamiser le business auprès des réparateurs via une équipe terrain à l’effectif enviable : 5 commerciaux et pas moins de 10 promoteurs techniques ! Et de noter une demande croissante des professionnels pour toujours plus de supports techniques. Car Philippe Baudin le rappelle : «un produit seul ne fait plus la différence ; c’est avec notre palette de services associés à la pièce que nous progressons sur le marché». Des services associés qui devraient encore se multiplier à l’avenir…
Quant à Ruville, la marque va très prochainement entrer en phase de stockage chez les partenaires distributeurs français. Il est à noter que l’Hexagone a d’ailleurs été une zone pilote dans l’intégration de l’offre au portefeuille produit existant. Reste maintenant une étape importante : faire émerger une marque encore méconnue dans nos contrées. Dans cette optique «nous allons lancer un pack garage qui comprendra notamment de l’advertising sur la marque Ruville», poursuit le directeur de Schaeffler aftermarket France.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*