Automechanika 2014 – Federal Mogul : quand scission rime avec efficience…

Partagez

Après les rachats successifs de Beru, puis Honeywell Friction à quelques mois d’intervalle, l’heure est à la consolidation pour le groupe américain. Ou plutôt à une rationalisation d’un ensemble devenu, par sa croissance externe, tout bonnement tentaculaire.

 

FEDERAL MOGUL - NOUVEAU LOGO

 

A l’occasion du salon Automechanika à Francfort, l’équipementier Federal Mogul est bien sûr revenu sur l’intégration «parfaitement réussie», selon les mots du management présent sur le stand, de Honeywell Friction. Si cette acquisition s’opère au prix d’une petite révolution culturelle pour le microcosme sud-européen, avec la disparition future de la marque Bendix d’ici fin 2015 (voir «Automechanika 2014 – Bendix, première victime de la rationalisation de Federal Mogul»), elle permet à l’équipementier américain de devenir le leader mondial en matière de friction automobile !

L’autre actualité de Federal Mogul sur Automechanika a concerné la scission de ses deux divisions : d’un côté la division Federal Mogul Powertrain, qui conçoit et commercialise des composants de transmission pour la première monte ; d’autre part, Federal Mogul Motorparts (division anciennement nommée «Vehicule Components Solution»), laquelle commercialise le vaste portefeuille produit du groupe pour le secteur de la rechange. Cela doit permettre à la division Motorparts une plus grande indépendance pour plus de flexibilité, tout en conservant l’expertise de sa grande sœur (Powertrain) acquise sur le terrain de la première monte.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*