Plateformes autoreserve (suite) : tout n’est peut-être pas fini…

Malgré le courrier peu équivoque de Franck Pelletier que nous publiions la semaine dernière, Autoreserve n’est pas encore tout-à-fait perdue. La décision de la liquider ou de la confier à un repreneur ne sera prise par le tribunal que début janvier, laissant encore le temps à d’opportunistes postulants de venir s’emparer en tout ou partie de cette place historiquement forte sur Paris et stratégiquement souhaitable à Toulouse et Marseille…

Autoreserve2_620

Après de longues semaines de rumeurs et de doutes, nous publiions la semaine dernière le courrier que Frank Pelletier, président d’Autoreserve, venait d’envoyer à ses clients et partenaires.  Sans équivoque, la lettre semblait sonner la fin officielle de la plateforme implantée à Gennevilliers, Toulouse et Marseille (voir «Plateformes régionales : Autoreserve, c’est fini !»).

Mais pour l’heure et contrairement à ce qui a été affirmé dans le courrier et ailleurs, l’entreprise vit encore. Elle est certes en dépôt de bilan, mais pas encore mise en liquidation. Le détail a son importance puisque, trêve judiciaire de fin d’année oblige, le tribunal et l’administrateur ne trancheront le dossier que courant janvier 2015.

Autoreserve peut encore séduire

D’ici là et même si l’espoir de voir S’Energie se porter acquéreur d’Autoreserve semble avoir été écarté selon les propres écrits de Franck Pelletier («Nous devions être rachetés par le groupe S’Energie […], cette aventure n’existera pas, Autoreserve restera sur le bord de la route»), d’autres candidats ont encore la possibilité de se présenter pour reprendre l’entreprise. Et à en juger par les quelques noms qui circulent pour avoir déjà manifesté quelque intérêt pour elle, rien ne peut exclure l’émergence salvatrice de tardifs et opportunistes postulants.

Car même si les talents commerciaux reconnus de Franck Pelletier ne seront plus associés à Autoreserve, ce qu’il en a fait en 10 ans reste remarquable. Et la localisation parisienne au moins de la plateforme demeure particulièrement séduisante pour qui veut investir la place ou empêcher l’arrivée de nouveaux acteurs…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (10 votes, moyenne : 3,90 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur