Allopneus confirme ses ambitions internationales… et BtoB !

Partagez

Fort de la récente prise de participation de Michelin dans son capital à hauteur de 40%, Allopneus fourmille d’ambitions pour cette année 2015. Et même au-delà, puisque la dimension mondiale du manufacturier confirme le pure player dans ses désirs d’internationalisation et qu’il envisage de prendre davantage de poids sur le marché BtoB, en direction des professionnels…

Allopneus emballage

Sa chaîne d’emballage a nécessité quelque 800 000 euros d’investissement pour Allopneus.

Ils avaient prévu d’annoncer l’arrivée de Michelin dans son capital ce jeudi, face à la presse professionnelle réunie sur leur site logistique de Oignies, dans le Pas-de-Calais. Mais le manufacturier leur a grillé la politesse dix jours plus tôt. Qu’importe, c’est bourrés d’optimisme que les responsables d’Allopneus –moins son fondateur et P-DG, Didier Blaise, retenu ailleurs– ont présenté la stratégie du pure player du commerce de pneumatiques pour les mois à venir. Voire les années, puisque la prise de capital de Michelin offre au site web leader du marché du pneu des perspectives inédites sur le marché français mais aussi européen. L’analyse a déjà été faite, mais Dominique Stempfel, responsable de la communication et du développement d’Allopneus, a confirmé certaines des hypothèses qu’a généré cette entrée du manufacturier dans l’actionnariat de l’entreprise.

«L’arrivée d’un actionnaire puissant va accélérer un certain nombre de choses, reconnaît-il. Nous savons que notre modèle français fonctionne bien, nous avons trouvé les bonnes formules, au fil des années, pour gagner et consolider nos parts de marché, qui s’élèvent à 8% du marché réel de pneumatiques, c’est-à-dire avec les flux d’importation qui portent le total des volumes vendus en France entre 38 et 39 millions d’enveloppes.» Michelin devrait donc apporter au site web sa connaissance et sa maîtrise des marchés étrangers. « Maintenant, nous souhaitons pénétrer les marchés espagnol, italien, suisse, belge et allemand et, sans surprise, le réseau Euromaster pourra nous servir de point d’appui, ce qui nous permettra de gagner beaucoup de temps», précise-t-il. Même si le réseau de pneumaticiens, filiale de Michelin, ne dispose pas de centres dans tous ces pays.

Une place renforcée auprès des pros

Mais en attendant de s’étendre hors de ses frontières nationales, Allopneus vise à renforcer ses parts de marché sur certains segments et auprès de certaines populations. Et en particulier les professionnels. Car si le site web est leader sur le marché BtoC, c’est-à-dire en direction des particuliers, le marché BtoB est loin d’être le sien, bien que certains professionnels passent déjà leurs commandes sur le site lorsqu’ils ont besoin de produits de niche, de dimensions ou d’indices de vitesse très particuliers, ce qui fait depuis longtemps la force d’Allopneus. Bien plus que le prix, laissé bien volontiers aux «casseurs» de prix que représentent d’autres pure players.

Pour mieux servir ces professionnels, qui représentent 15% de ses ventes, Allopneus a lancé Rautor pour répondre aux besoins de gros volumes de pneumatiques. Y compris dans ces fameuses dimensions rares et ces produits très spécialisés dont les références regorgent au sein du catalogue de la société de Didier Blaise. Mais Allopneus a su aussi adapter ce qui fonctionne chez les véritables leaders de la distribution BtoB en ligne que sont 07ZR et Gettygo, à savoir le concept de place de marché ! Pour ce faire, la société a lancé Roadzila.com, qui permet aux professionnels de se créer un compte et de comparer les offres des grossistes français et européens, soient plus de 15 millions de pneus, 77 000 références et 700 marques.

Equip Auto et Solutrans au programme

Libre à eux, ensuite, de commander leurs pneumatiques en ligne et d’optimiser leurs marges de manière bien plus fine que ne le permet le site d’Allopneus lui-même. Car comme le souligne si bien Antoine Blaise, cofondateur de la société avec son père et son frère, «nous ne pourrons jamais proposer d’aussi beaux prix et belles marges aux professionnels avec Allopneus que ne le font les acteurs spécialisés dans le BtoB ». Pourquoi ? Parce qu’en tant que site de vente aux particuliers qui, en plus, ne se démarque plus sur le prix auprès d’eux, Allopneus pratique une politique tarifaire et commerciale qui ne répond pas aux besoins de rentabilité des pros.

«L’activité BtoC représente énormément de coûts, notamment en matière de référencement puisque le mot pneumatique est facturé cher par Google, mais il est indispensable pour que l’on soit positionné haut dans les résultats du moteur de recherche», explique Antoine Blaise. Une structure comme Roadzila pourra ainsi répondre bien plus efficacement aux exigences des professionnels.

D’ailleurs, Roadzila sera présenté officiellement auxdits professionnels sur la prochaine édition d’Equip Auto, du 13 au 17 octobre 2015. Et ce n’est pas le seul salon professionnel sur lequel les équipes d’Allopneus seront présentes puisque Solutrans, en novembre, sera également au programme de l’année. Preuve de l’attention particulière désormais accordée à la clientèle professionnelle par Allopneus.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*