Bosch : très bonne année 2014 et débuts 2015 prometteurs !

Partagez

Le Groupe Bosch a dévoilé ses résultats financiers pour 2014 et le début 2015. Ils affichent de nettes hausses, portés notamment par le secteur automobile…

Bosch_logo

Au moins saura-t-on que ce n’est pas pour des questions de rentabilité que Bosch renonce à Equip Auto... Le géant allemand vient de dévoiler ses résultats financiers pour l’année 2014 : les objectifs de croissance ont été dépassés et ce, malgré un contexte difficile selon le communiqué diffusé pour l’occasion. Bosch a ainsi réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires consolidé de quelque 49 milliards d’€, en hausse en valeur nominale de 6,3%. Ces performances ont généré une meilleure rentabilité, avec un résultat courant (EBIT) qui s’est élevé à 3 milliards d’€, soit une augmentation d’environ 10% par rapport à 2013. La rentabilité s’établit ainsi à 6,2% pour 2014, soit un point de mieux qu’un an plus tôt.

Et l’exercice en cours a lui aussi très bien démarré puisque Bosch annonce une hausse de ses ventes de quelque 13% au premier trimestre. Une progression qui, après correction des effets de change, tombe toutefois à 5,4%.

Les grands axent stratégiques de développement pour Bosch portent sur les produits connectés, l’internet des services et des objets, et les développements logiciels qui y sont liés. Mais aussi sur la mobilité.

Mobilité : un secteur moteur

En 2014, le chiffre d’affaires du groupe pour le secteur d’activité «solutions pour la mobilité» a progressé deux fois plus vite que le marché automobile, avec une hausse de 8,9% par rapport à l’exercice précédent pour atteindre 33,3 milliards d’€… L’EBIT s’est établi à 2,4 milliards d’€, et la rentabilité du CA à 7,2%.

2014 aura aussi été pour ce secteur d’activité de l’équipementier, l’année du rachat de ZF Lenksysteme GmbH (devenue Robert Bosch Automotive Steering GmbH), lui permettant de renforcer sa position dans le secteur de la conduite automatisée.

Un domaine dans lequel Bosch axe une part importante de ses développements pour le futur; car étant considéré comme stratégique pour l’équipementier. Ainsi, cette année, Bosch entend démarrer la production en série de l’assistant au stationnement automatique, de l’assistant trafic (embouteillages), ou encore de l’assistant de vision latérale (aide à l’évitement et au franchissement d’intersection).

Outre l’automatisation, l’équipementier mise aussi sur l’électrification des véhicules et la connectivité. Pas moins de 30 projets sont actuellement menés par Bosch en matière d’électromobilité, ce qui représente un investissement annuel de quelque 400 millions d’€…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*