SACI – Karu Pièces Auto : une seconde édition sous le signe de la réussite

Le salon professionnel Karu Pièces Auto, organisé par le distributeur SACI les 7, 8 et 9 mai derniers en Guadeloupe, a réuni près d’une quarantaine d’équipementiers partenaires du distributeur. Une seconde édition qui pérennise définitivement ce salon professionnel biennal…

SACI_Karu_620

En 2013, la première édition du salon Karu Pièces Auto avait été une belle réussite. Il intervenait pourtant à un moment délicat pour l’entreprise -le groupe Loret, propriétaire de l’organisateur, la SACI (Société Antillaise Commerciale et Industrielle), était alors en pleine restructuration, et sous le joug d’une procédure de sauvegarde-. Premier événement guadeloupéen dédié à la pièce de rechange, il intervenait à l’occasion du trentième anniversaire de la SACI, son organisateur. Ce salon professionnel, également ouvert aux particuliers, avait ainsi vu la trentaine d’exposants d’alors accueillir quelque 200 professionnels mais aussi des milliers de passionnés automobile et d’adeptes du do it.

Ce «coup d’essai» appelait surtout une seconde édition, afin de pérenniser l’événement. C’est vraisemblablement chose faite avec donc le deuxième salon Karu Pièces Auto, qui s’est tenu les 7, 8 et 9 mai derniers au vélodrome de Gourdeliane, à Baie Mahaut, en Guadeloupe. Une seconde édition qui a enregistré plus de 4 250 visites !

Reflet d’un marché

Karu Pièce Auto comptait ainsi 37 exposants acteurs de la rechange auto, dont de nombreux équipementiers présents en première monte via leur division  »export » : TRW, Mann + Hummel, LuK, Sogefi, Tenneco, Dayco, Champion, NTN-SNR, Federal Mogul, Philips, etc., ont répondu présent. Objectif : permettre aux exposants de toucher davantage l’utilisateur et/ou le client final en mettant en avant la qualité et l’étendue des solutions proposées. En outre, l’équipement de garage à travers Sodise et Vallet Distribution, et la pièce de carrosserie (la SACI a deux partenaires avec Aniel et le Belge Van Wezel via sa gamme Equipart), sont cette année venus étoffer l’offre du salon en matière de pièces de rechange.

En fait, Karu Pièces Auto s’est voulu le reflet d’un marché guadeloupéen atypique à plus d’un titre : le parc, dont l’âge moyen est de 7 ans (contre 8,5 en métropole), doit faire face à un environnement difficile, qualité moyenne du réseau routier, très fortes températures, humidité, brouillards de sables… Dans ce cadre, les batteries, les filtres des véhicules, les amortisseurs, la climatisation et autres pièces en caoutchouc-métal (entre autres) sont soumises à rude épreuve. Et la notion de produits de marque, et des performances associées, a ici toute son importance – que ce soit auprès du pro comme du particulier do iteur.

Or, la baisse du pouvoir d’achat en Guadeloupe, à l’instar de la métropole, conjuguée aux tarifs  »prohibitifs » des réseaux de marque, tire indéniablement la filière indépendante vers le haut… Et c’est un peu tout cela que la SACI a mis en avant à travers ce salon : lutter contre la vie chère, mais sans transiger sur les produits qui doivent rester de qualité.

Un message d’ailleurs reçu cinq sur cinq par les visiteurs car, si la première édition de ce salon professionnel n’avait pas véritablement une vocation commerciale, l’édition 2015 s’est soldée par des commandes fermes pour de nombreux exposants !

Un salon haut en couleurs

Durant ces trois jours, de nombreuses animations sont venues ponctuer le salon. Outre les actions promotionnelles mises en place sur les stands des exposants, a été organisé un jeu concours –dont une Citroën C1 neuve à remporter–, tandis que des espaces PL et VUL présentaient, avec le concours de la branche «distribution VI» de la SACI, la gamme Renault (elle est historiquement distributeur de Renault trucks dans l’île depuis 1962), et un show-room à ciel ouvert a permis d’exposer des véhicules de la marque Citroën (le groupe Loret est le leader en Guadeloupe de la distribution VN au travers des marques Peugeot et Citroën).

Par ailleurs, un espace dédié aux belles anciennes et aux buggies, un partenariat avec l’association de la Prévention Routière et un autre avec la Ligue contre le Cancer, l’organisation d’une zumba géante, ou encore des animations autour du modélisme avec une initiation aux véhicules thermiques ont été prévus sur la manifestation.
Alliant une affluence significative à une dimension commerce qui a pu faire défaut à la première édition avec une autre plus festive… le salon Karu Pièces Auto semble définitivement parti pour s’inscrire durablement dans le paysage de l’après-vente Guadeloupéenne !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction