Batteries : Exide Technologies sort du chapitre 11 !

Le célèbre fabricant de batteries Exide Technologies vient d’annoncer sa sortie du chapitre 11. Désormais restructuré et recapitalisé, l’équipementier peut repartir de l’avant…

exide

Le 30 avril, l’équipementier américain spécialisé dans la fabrication de batteries, Exide Technologies, dont les marques Fulmen et Tudor sont bien connues sur le marché français, a annoncé que son plan de réorganisation devenait effectif. Ce dernier avait été validé par le Tribunal des faillites de l’Etat du Delaware, aux Etats-Unis, le 27 mars dernier. Il sort de ce fait du fameux chapitre 11 du titre 11 du Code fédéral américain, régissant les règles applicables en matière de faillite des sociétés et, en amont, les équivalents de nos procédures de sauvegarde.

Selon un communiqué, Exide sort donc de cette période délicate avec un bilan renforcé, une restructuration de son capital et une réduction de ses dettes, en vue non seulement de maintenir son activité mais aussi et surtout d’être en mesure de pouvoir réinvestir dans le futur.

En effet, l’équipementier a réduit sa dette de quelque 600 M de dollars, s’est recapitalisé en percevant environ 165 M de dollars au travers d’émission de titres, et a finalisé les négociations avec ses créanciers (divers organismes financiers américains), concernant ses besoins en fonds de roulement à hauteur de 200 M de dollars.

«L’accomplissement de notre plan de réorganisation ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire riche de 127 années de la société, et Exide Technologies sort aujourd’hui renforcé, mieux capitalisé et en position de renouer avec la croissance», a pu déclarer Robert M. Caruso, président de l’équipementier. Ce dernier reste à cette fonction par intérim, dans l’attente de la nomination d’un nouveau dirigeant pour l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction