NGK : plongée dans la matrice de la 500 millionième bougie d’allumage

Partagez

Le chiffre de 500 millions de bougies d’allumage produites à l’usine NGK de Meung-sur-Loire est un hommage à la capacité de l’unique site de production du groupe japonais en Europe. Et compte tenu des capacités croissantes dudit site, la milliardième devrait arriver beaucoup plus tôt.

NGK_France_Meung-sur-Loire_ciel

L’usine NGK de Meung-sur-Loire, 9 000 mètres carrés établis sur un terrain onze fois plus étendu.

Début juin, l’usine NGK de Meung-sur-Loire, dans le Loiret, a produit sa 500 millionième bougie d’allumage, destinée au marché de l’après-vente. Une prouesse pour l’unique site européen de production de bougies, standard ou métaux précieux, pour moteurs à essence (VL, moto, motoculture, nautisme), loin des terres de la société japonaise et sur un continent, l’Europe, où le Diesel est plus présent que partout ailleurs. Mais une prouesse logique lorsque l’on prend en compte l’aire de livraison de l’usine, qui couvre l’Europe entière et exporte ses produits jusqu’en Russie et Turquie, deux pays où le marché automobile reste dynamique, et en Israël.

Depuis le 1er septembre 1991, date du début de la production, le rythme n’a fait que s’accentuer, au fil des investissements successifs. Le dernier en date, en 2014, dans des lignes de fabrication de bougies multi-électrodes, a porté la capacité de production de 24 à 39 millions de bougies par an. Et compte tenu de la surface foncière encore disponible sur le site, qui occupe tout de même 100 000 m2 avec un bâtiment de «seulement» 9 000 m2, nul doute que cette capacité devrait encore être augmentée au cours des prochaines années. Ainsi, si la 500 millionième bougie a mis presque 24 ans à voir le jour, la milliardième devrait arriver beaucoup plus tôt.

Vers un avenir radieux

Cette nouvelle ligne de production, composée d’une machine de décolletage des culots, une machine de soudage des électrodes latérales et de filetage du culot, une ligne d’assemblage final et une machine à emballer, a coûté à NGK quelque 4,5 millions d’euros et créé plusieurs emplois, puisque l’effectif s’est étoffé de 25 personnes dont 18 pour la seule production. Ainsi, ce sont 66 personnes qui s’activent, en trois-huit, du lundi au vendredi, sur les fameuses lignes, pour sortir les 104 références que fabrique l’usine.

Bien sûr, l’usine ne produit pas l’intégralité des composants des bougies, puisque les culots et les isolants céramique, parmi les principaux éléments, sont issus d’autres sites industriels NGK, notamment du Japon et de Thaïlande. En effet, NGK étant le principal client de NGK en termes de composants pour ses bougies, l’approvisionnement se fait à la source. En revanche, l’usine de Meung-sur-Loire, elle, produit ses propres joints plats, joints ronds et anneaux de talc, ces derniers étant nécessaires pour l’isolation.

C’est ici même, également, que les culots sont décolletés et filetés, que les électrodes latérales et centrales sont soudées, que le scellement est réalisé, après l’introduction de diverses poudres isolantes, et que l’assemblage est effectué. Fort de cet outil optimisé, NGK devrait envisager sereinement le deuxième semestre 2015, sur un marché où les volumes augmentent légèrement (+1,20% en 2014 par rapport à 2013), «mais où la valeur progresse encore, grâce notamment à la progression des ventes de bougies platine ou iridium, des métaux précieux qui augmentent la valeur unitaire des bougies», souligne Fabrice Boscharinc, directeur commercial et marketing de NGK France. Pour NGK, qui détient quelque 44% des parts de marché de l’après-vente dans l’Hexagone en matière de bougies d’allumage, ce coup de pouce technologique, depuis plusieurs années, est plus que bienvenu. Même dans un pays ou le Diesel est roi pour encore quelques années. L’avenir devrait donc lui sourire.

NGK_BA_AL_Assemblage final (5)

L’usine de Meung ne fabrique pas les culots ni les isolants céramique mais filète et décollette les premiers puis les assemble avec les seconds. Entre autres opérations…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*