König change de nationalité

Les chaînes à neige König, jusqu’à lors propriété du suédois Thule, passent aux mains de l’autrichien Schneeketten, déjà exploitant de la marque Pewag.

 

DSC_7409

De gauche à droite : Stephano Magliocca, nouveau directeur-général de König SpA, et Sylvain Lallemant, directeur des opérations France de König.

Le groupe suédois Thule a décidé de revendre sa division chaînes à neige pour se concentrer sur ses autres activités (portage notamment). Et l’acquéreur n’est autre que le groupe Schneeketten qui est notamment propriétaire d’une autre marque de chaînes à neige : Pewag. Ce rapprochement des deux marques fait que le groupe autrichien s’octroie aujourd’hui environ 50% de parts de marché dans le secteur. Toutefois, les deux entités resteront autonomes, car il est important de «maintenir les deux marques et leurs spécificités pour offrir un vrai choix aux utilisateurs», affirme Sylvain Lallemant, directeur des opérations France de König.

Aussi, pour le moment en tout cas, les usines propres aux deux marques restent d’actualité. Elles sont implantées principalement en Italie et en Pologne (unité d’assemblage) pour König et en Autriche et en République Tchèque pour Pewag. De même, la recherche et le développement restent eux aussi distincts. Et bien entendu, les entités marketing, commerciales et logistiques font de même.

Produits et compétences complémentaires

Avec cette acquisition, le groupe Schneeketten pèse 200 m€ dont 60 M€ pour les chaînes à neige (König et Pewag) et emploie 150 personnes dans ce secteur. Si König possède une large gamme de produits pour les applications particulières, contrairement à Pewag, la marque est moins bien dotée du côté professionnel, même si elle a des accords avec l’armée française ou fournit aussi des produits pour les applications industrielles, agricoles et de travaux publics. Ainsi dans l’offre des deux marques, se trouvent aussi bien des chaînes basiques pour VL pesant quelques centaines de grammes que des produits dépassant les 200 kilos l’unité!

«Ce rapprochement est une opportunité de développement avec des compétences et des expériences partagées, que nous mettrons à disposition de nos clients pour continuer de progresser ensemble», souligne S. Lallemant qui travaille désormais aux côté de Stephano Magliocca, le nouveau directeur-général de König SpA.

A noter : König peut encore exploiter la marque Thule jusqu’en mars 2017, ce qui lui permet une transition en douceur pour ses packagings et autres documentations.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

Avatar