Equip Auto – Misfat (Mecafilter) ressuscite les filtres Lucas!

Partagez

Le groupe tunisien Misfat spécialisé en filtration (marques Mecafilter, Lautrette et Misfat) a créé la surprise sur Equip Auto : il vient de signer un accord avec TRW qui lui cède la licence des filtres Lucas pour l’Europe et l’Afrique ! Une belle opportunité pour le fabricant de filtres qui trouve là l’élixir pour continuer son internationalisation tout en confortant ses positions acquises.

Misfat_620

A gauche, Amine Ben Ayed, directeur général de Misfat; à droite, Abdessalem Ben Ayed, président du groupe

Les filtres Lucas, produits et distribués par Misfat (marques de filtres Mecafilter, Lautrette, Misfat), en vertu d’un accord de licence exclusive concédée par TRW ! Voilà bien une marque historique et presque universellement connue qui va servir le groupe tunisien confronté à un logique déficit de notoriété de Mecafilter sur les marchés internationaux où il compte bien croître et embellir. «Il aurait été trop coûteux en termes d’argent et de temps de développer la notoriété de Mecafilter, estime Amine Ben Ayed, directeur général du groupe tunisien ; nous avons donc signé il y a quelques jours un accord avec TRW pour fabriquer et distribuer une gamme de filtres sous la marque Lucas, connue et reconnue par tous

Le lancement de cette gamme de 1 400 références de qualité OE sera axée, là ou le groupe est déjà implanté, sur un taux de couverture du parc asiatique (un parc en forte hausse dans ces régions). Ambitieusement annoncée pour mars 2016 sur les marchés européens et d’Afrique du Nord, cette gamme sera aussi le fer de lance pour pénétrer de nouveaux marchés. Son positionnement prix devrait être compétitif car garanti par l’astucieuse répartition industrielle entre les productions tunisiennes spécialisées en produits consommateurs de main d’œuvre et celles issues de son usine automatisée flambant neuve de Crépy-en-Valois, compétitive en grandes séries. «Nous accroissons régulièrement nos volumes “Made in France”», souligne fièrement le directeur général qui rappelle que la logistique des filtres, consommatrice de volumes plus que de poids, impose de se rapprocher au maximum des marchés pour maintenir les prix compétitifs…

Le renouveau de Lucas procède de la volonté pour TRW, propriétaire de la marque, d’accorder des contrats de licence à des partenaires qui se chargent du développement de l’offre et de sa commercialisation. «L’idée était de pouvoir proposer une offre s’appuyant sur une marque reconnue sur le plan international, notamment grâce à son expertise acquise dans le domaine du Diesel», précise Amine Ben Ayed. L’objectif selon le DG est de parvenir à un chiffre d’affaires de 10 M€ en filtres Lucas en Europe d’ici 5 ans.

Misfat, le très méconnu N°2 de la filtration en France

Mais pourquoi diable concéder ainsi la licence Lucas au groupe Misfat ? Parce que ce dernier est diablement dynamique et que ses parts de marché sont aussi méconnues que conséquentes. Présent en première monte auprès d’une dizaine de clients constructeurs, le groupe tunisien Misfat, propriétaire de Mecafilter depuis 2009, s’avère un acteur particulièrement important sur le marché français de la rechange. Si 50% de son CA 2014 repose sur les ventes en rechange de filtres sous ses propres marques, Misfat est également le leader en MDD avec pas moins de 30% de son CA réalisé par ce biais…

Misfat/Mecafilter serait en fait, en cumulant les parts de marché sous ses marques avec celles réalisées en MDD… le très méconnu numéro 2 de la rechange en filtration en France, fort de 18% du marché hexagonale ! C’est bien sûr par le biais de son offre Mecafilter que le groupe réalise l’essentiel de son CA en France. Cette marque propose une gamme complète de 2 500 références de filtres de qualité équivalente à l’origine pour une couverture de parc de plus de 95%. Mais il commercialise aussi des filtres sous la marque Misfat (850 références), très implantée au Maghreb et qui est dédiée en France aux canaux alternatifs. Enfin, le renouveau de la marque Lautrette, permet au groupe de percer sur le marché du retail (centres auto) avec une gamme de 500 références.

Un jeu de gammes gagnant où l’atout Lucas ne devrait pas venir gâcher la main…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*