Equip Auto – Quinton Hazell is back!

Quinton Hazell, présent sur le salon de Villepinte, a mis en avant une offre produit renouvelée. Signe d’un dynamisme et d’une ambition retrouvés…

IMG_4549

Christophe Speybrouck, directeur marketing et communication de Quinton Hazell France

« Mis sous Tetrosyl » en juin 2013, le redémarrage de Quinton Hazell n’est réellement intervenu qu’en janvier de l’année dernière. Il a fallu en effet réaprovisionner les stocks et rassurer les clients même si nombre d’entre eux sont restés fidèles à la marque au dragon durant la ‘tempête’. «Nous affichons une progression constante du CA depuis l’été 2014, annonce Christophe Speybrouck, directeur marketing et communication de Quinton Hazell France. Cela est en partie lié au fait que les clients ont été rassurés quant à la pérennité de Quinton Hazell avec la reprise par Tetrosyl Group.» En partie seulement, car ce ‘retour aux affaires’, est aussi dû à un véritable travail de fond auquel s’est attelé l’équipementier, en revoyant ses fondamentaux.

A commencer par la logistique, signature historique de QH. Outre son stock de Lesquin, le dragon est aujourd’hui présent sur 4 plateformes, à Metz, Lyon, Marseille et Toulouse. Une prochaine implantation doit voir le jour à Bordeaux, «avec l’objectif de disposer à terme de huit plateformes partenaires pour mailler correctement le territoire national», explique Christophe Speybrouck.

Une offre produits riche

L’équipementier a aussi et surtout œuvré à la constitution de nouvelles gammes, profitant des synergies permises par son rachat par Tetrosyl Group. Ainsi, en parallèle de ses traditionnelles gammes pièces dans les fonctions freinage, transmission, direction et suspension -où des nouveautés ont été présentées à Villepinte, comme un essieu arrière PSA-, Quinton Hazell a pu présenter diverses gammes nées depuis sa reprise : d’abord, une offre complète fait son apparition en matière de gestion moteur, et commercialisée là encore sous une autre marque du groupe Tetrosyl : CI Ignition. Quinton débarque sur ce marché avec des arguments puisque CI regroupe 1 800 références de pièces dans 24 familles de produit (du capteur de position de vilebrequin à la vanne EGR en passant par le débitmètre ou l’électrovanne de ralenti). Une offre intéressante pour les clients indépendants, de plus en plus présents sur le juteux marché de la pièce technique…

Ensuite, la filtration, commercialisée sous la marque anglaise TJ et proposant une gamme de près de 2 000 références en filtre à air, huile, carburant et habitacle. «Quinton Hazell entend désormais se positionner comme un systémier, justifie le directeur marketing et communication de la filiale française. Dès lors, dans le cadre de la gestion moteur, l’offre filtration s’imposait d’elle-même».

Moprod vient également enrichir le catalogue pièces de Quinton Hazell : cette marque, proposant des kits de roulement de roue (212 références) et des kits de distribution (68 références de kits ‘classiques’ et 28 de kits intégrant la pompe à eau) est une offre alternative dépositionnée en terme de prix pour le parc ancien dont l’entretien demande une réponse plus économique aux équipementiers premium.

Enfin, Quinton Hazell a profité d’une autre synergie avec son propriétaire (NdlR: outre-Manche Tetrosyl est le premier distributeur indépendant de lubrifiants, additifs et produits cosmétiques pour les véhicules) en lançant sur le salon une nouvelle gamme d’additifs sous la marque Carlube et divers produits multi-usage (dégrippant, nettoyant, etc.) sous la marque Solution Plus.

Au total, le catalogue Quinton Hazell propose actuellement 80 000 références, «soit 15 000 de plus qu’à l’époque Klarius», souligne Christophe Speybrouck…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction