Equip Auto – Precisium : stabilisation et digitalisation

Le groupement de distribution, aujourd’hui stabilisé, multiplie les outils vers ses réseaux de réparation en s’appuyant notamment sur les synergies dégagées du rapprochement avec Alliance Automotive Group… 

Precisum_EquipAuto_Stand_620

Precisium semble avoir définitivement digéré les remous en interne engendrés suite à son rachat par Alliance Automotive Group. Non seulement le groupement de distribution a retrouvé la stabilité nécessaire au business, mais il est aussi entré dans une nouvelle phase de développement en pouvant pleinement s’appuyer sur les premières mais bien réelles synergies dégagées au sein du  »groupement de groupements ».

A commencer par l’offre pièce : «Avant notre rachat, les distributeurs avaient accès à un catalogue de 60 000 références au travers de la plateforme de Sainte-Geneviève-des-Bois, se souvient Florence Galisson, directrice de Precisium-Gefa. Désormais, avec la mise en commun des trois grands stocks nationaux de Sainte-Geneviève, Blois (Partner’s) et Le Rheu (Groupauto), les adhérents bénéficient après la remise à plat de l’informatique d’une visibilité immédiate de tous ces stocks, d’une offre de 220 à 230 000 références.» A cela s’ajoute les deux plateformes techniques que sont Le Hello et IDLP -encore pour un temps dans le giron Precisium avant son départ programmé-, ainsi que 7 plateformes régionales et leurs 170 000 références pour le dépannage. Une organisation aujourd’hui à même de répondre à la problématique du H+4, digne de la logistique dédiée aux pharmacies !

Gefa : un réseau à part entière

Quant au  »petit frère » Gefa, il se développe et s’émancipe. Les profils différents des distributeurs Gef’Auto imposaient la mise en place d’un équipe dédiée, opérationnelle depuis le début de l’année avec le recrutement d’un directeur des ventes et de trois commerciaux sur le terrain. A cela s’est ajoutée une  »mise aux normes » des panneaux Gef’Auto (arborés par 92% des 120 adhérents de l’enseigne en seulement 10 mois), traduisant un réel sentiment d’appartenance et une adhésion au projet, mais aussi un site internet ardemment souhaité par les adhérents. Et surtout une première convention des distributeurs Gef’Auto, organisée fin septembre en Crête et qui a enregistré la présence de nombreux adhérents.

VO et digitialisation pour Precisium Garage

Outre ce catalogue de pièces considérablement élargi et la logistique associée, le groupement a fait entrer le réseau des 570 réparateurs Precisium Garage dans l’ère du digital, un domaine dans lequel l’enseigne accusait un certain retard par rapport à la concurrence. «Un important travail a été opéré au premier semestre de cette année avec une stratégie web revisitée», confirme ainsi Sandra Henric, en charge des réseaux de réparation. Outre un nouveau site  »vitrine », tous les réparateurs ont à leur disposition un site individuel. Une réponse à une demande visiblement forte du terrain puisque 400 d’entre eux ont d’ores et déjà été enrichis d’informations sur le garage depuis le début de l’année.

Par ailleurs, le réseau est désormais intégré à Drivista -autre synergie- pour générer du trafic supplémentaire dans ses ateliers. Ainsi, que ce soit par le biais de son propre site ou de celui de Drivista, l’adhérent dispose de deux canaux pour accroître sa visibilité sur la toile et toucher la population grandissante des automobilistes-internautes. «Ce type d’offre commerciale, encore inhabituelle chez les réparateurs indépendants, nécessite de l’accompagnement, reconnaît la responsable réseau, mais l’outil est très vite adopté par les adhérents

Enfin, les garages Precisium vont disposer d’un site VO. S’ils bénéficiaient déjà d’une plateforme B2B  -80% des adhérents exerçant l’activité VO-, c’est désormais une version grand public qui fait son apparition, avec un stock qui doit passer des 1 000 véhicules actuels à 5 à 10 000… Une activité stratégique pour pérenniser le CA des ateliers selon Sandra Henric : «La vente de VO est particulièrement dynamique et permet aux professionnels de fidéliser leurs clients en générant des entrées atelier par la suite». Une diversification souhaitable, car «15 à 20% du CA d’un atelier sont annuellement perdus à cause d’un changement de véhicule chez les clients», ajoute la responsable réseau. Et lorsque l’on sait que 50 millions de clics sont générés mensuellement sur le moteur de recherche Google et concernant la recherche de VO… ce nouveau service aux adhérents va donc également concourir à accroître leur visibilité sur le web.

Cette visibilité ne s’est d’ailleurs pas démentie sur le salon, où le stand a accueilli de nombreux réparateurs suite à une opération prospection organisée. Dont des agents de marque, venus se renseigner…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 2,33 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction