Oscaro est bien devenu adhérent de Temot International!

Partagez

C’est donc maintenant confirmé : Oscaro.com rejoint bel et bien Temot International comme nous l’annoncions le 10 octobre dernier. Et comme le suggérait fort à propos cette image extraite du site institutionnel de Temot, un pont d’importance est ainsi jeté entre distribution traditionnelle et vente de pièces en ligne, normalisant un peu plus les houleuses relations entre les deux canaux de ventes… Mais qu’en attendent les deux parties ?

temot_international

Nous vous l’avions annoncé le 10 octobre dernier sur la foi d’une indiscrétion espagnole. C’est maintenant officiellement confirmé par Oscaro lui-même dans un communiqué : le site, qui se présente comme «le leader européen de la distribution de pièces automobiles neuves et d’origine sur Internet», vient d’annoncer qu’il devient «actionnaire de Temot International, l’un des plus importants groupements internationaux d’achats dans l’après-vente automobile». Une adhésion qui date selon lui du 30 septembre dernier…

Pour Pierre-Noël Luiggi, le président fondateur d’Oscaro, c’est l’occasion ainsi de «renforcer ses liens avec tous les acteurs de l’écosystème de l’aftermarket : les équipementiers et ses pairs distributeurs grâce à la conclusion de ce partenariat». Quant à Fotios Katsardis, le P-dg de Temot International, il tient à souligner que «l’arrivée d’Oscaro parmi les actionnaires de Temot International démontre l’importance du segment e-commerce au sein de notre organisation. Elle illustre parfaitement une réalité économique où les transactions commerciales s’opèrent simultanément sur tous les segments d’un marché, entre tous ses acteurs tout autant concurrents que partenaires, qui avancent ensemble vers une place de marché intégrée pour promouvoir et faire progresser leurs intérêts stratégiques».

Bien sûr, il aurait été triviale, dans un tel communiqué, de résumer l’accord à son seul intérêt pécuniaire pour les deux parties, à savoir plus et mieux acheter, donc restaurer ou entretenir une rentabilité dans un contexte croissant de course à la concentration mondiale des achats. Comme nous le soulignions dans notre précédent article, voilà qui en tout cas met un peu plus fin à “l’éréthisme” initial de la vente en ligne, longtemps considérée comme l’ennemie de la distribution traditionnelle. De quoi normaliser un peu plus ce canal qui, de toute façon, ne peut que revenir à terme à une différence de prix acceptable pour tous.

Qu’espère Oscaro ?

Maintenant consacrée et légitimée par cette adhésion comme un segment du marché de la pièce à part entière, la vente en ligne en général et Oscaro en particulier ont-ils un destin spécifique à attendre de leur adhésion à Temot ? La fin de la phrase du P-dg de Temot a des relents quasiment prophétiques : «Tous [les] acteurs [de la pièce] avancent ensemble vers une place de marché intégrée pour promouvoir et faire progresser leurs intérêts stratégiques».

Oscaro est certes «le leader européen de la distribution de pièces automobiles neuves et d’origine sur Internet», mais en termes de chiffre d’affaires seulement, pas en nombre de pays investis. Pierre-Noël Luiggi espère-t-il de son adhésion à Temot un coup de booster à ce déploiement international qui demeure encore un vœu pieu pour son site, a fortiori face à un Mister-auto bien plus européanisé que lui et maintenant potentiellement dopé mondialement par son repreneur PSA ?

L’idée aurait d’autant plus de sens que le positionnement tarifaire agressif des sites de ventes de pièces en ligne est un phénomène avant tout franco-français. Oscaro, qui ambitionne toujours d’atteindre le milliard d’euros de CA alors même que son marché français arrive à saturation, va-t-il mettre ainsi, hors France, ses indéniables compétences internet au service du déploiement en ligne BtoC de Temot et de tout ou partie de ses adhérents-actionnaires ? Oscaro souhaite-t-il ainsi gagner et leur faire gagner des parts de marché BtoC (voire même BtoB) sur d’autres territoires en y trouvant un différentiel de prix acceptable pour les professionnels de la rechange et de la réparation et tout autant pour sa propre rentabilité mise à mal sur la seule France ?

Mais il s’agit probablement là d’une interprétation abusive de notre part, favorisée par le seul lyrisme de la formulation du communiqué de presse. L’avenir, comme toujours, le dira…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 3,00 sur 5)
Loading...

1 Commentaire concernant “Oscaro est bien devenu adhérent de Temot International!”

  1. Et voilà une première rumeur confirmée. À quand la suivante ? 🙂

    (NdlR: commentaire reçu par mail à redaction@apres-vente-auto.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*