Michelin: nouveau Pilot Sport 4 né de la e-compétition

Remplaçant le Pilot Sport 3 sur l’ensemble des dimensions à partir des 17 pouces, le pneu Michelin Pilot Sport 4 est arrivé dès le début du mois de janvier sur le marché. Destiné aux berlines routières et sportives, cette enveloppe premium a été développée en lien étroit avec la technologie des pneus Michelin utilisés en Formula E, le championnat du monde de monoplace électrique.

MICHELIN PS4

Le nouveau Michelin Pilot Sport 4 et son flanc « velours ».

La nouvelle année est là et, avec elle, le nouveau Michelin Pilot Sport 4 destiné aux berlines routières et sportives. Le manufacturier clermontois vient en effet de lancer le remplaçant du Michelin Pilot Sport 3 et il dispose d’une longueur d’avance certaine sur son prédécesseur. C’est pourquoi l’ensemble des dimensions de 17 pouces à 19 pouces du Pilot Sport 3 disparaissent purement et simplement du catalogue Michelin au profit de ce pneu de nouvelle génération. Seules resteront disponibles les dimensions de 15 ou 16 pouces.

L’exigence d’endurance

Si Michelin mise tout sur le Pilot Sport 4 sur le segment des berlines routières et sportives équipées de jantes d’au moins 17 pouces, c’est parce qu’il s’agit d’une enveloppe premium ayant bénéficié d’une démarche d’innovation poussée. C’est à partir des travaux de son Laboratoire des usages routiers que le manufacturier a évalué les besoins des véhicules concernés. De très nombreuses informations ont été relevées sur quelque 3 000 berlines routières et sportives ayant parcouru, au total, 38 millions de kilomètres.

En matière d’endurance, les 24 Heures du Mans, dont Michelin est partenaire, ont aussi grandement servi à évaluer les besoins des modèles concernés par le nouveau Pilot Sport 4. Enfin les études de la chaire d’accidentologie de l’Université de Dresde, en Allemagne, pays roi des berlines routières et sportives, ont été mises à contribution pour créer le nouveau “gommard”. Pour Olivier Dacquin, directeur commercial France du géant mondial du pneumatique, « le Pilot Sport 4 offre le meilleur compromis dans le cadre du programme Michelin Total Performance, qui vise à améliorer chacune des performances des pneus de la marque ».

Si ce sont les segments des routières et des berlines sportives qui est concerné par cette innovation, c’est tout simplement parce que, « en Europe, 50% des immatriculations sont des berlines et les ventes de Michelin sont en progression de 13% sur les pneus de 17 pouces et plus, lesquels voient leur marché progresser de 8% », selon Olivier Dacquin. Pour leur offrir la meilleure prestation possible, l’innovation de Michelin s’est donc orientée selon trois axes.

Un constat, une triple solution

Le premier, l’adoption de la technologie “Dynamic Response”, jusqu’ici réservée aux pneus Michelin Pilot Super Sport et surtout aux pneus de compétition, se caractérise par l’ajout d’une ceinture faite d’un renfort hybride d’aramide et de nylon offrant une résistance à la traction 5 fois plus élevée que l’acier. Ce qui assure un contrôle optimal de la trajectoire et permet de traduire l’information du volant plus à la route plus rapidement. La force centrifuge à haute vitesse est ainsi parfaitement maitrisée et l’aire de contact du pneu reste constante même à haute vitesse grâce également à des sculptures ultra-réactives. Le deuxième axe d’innovation s’est justement concentré la quantité de gomme sur la route durant le roulage. Et en la matière, c’est la Formula E, le championnat du monde de monoplace électrique, qui a offert des pistes de développement à Michelin et permis d’optimiser le transfert de technologie de la piste à la route.

Les véhicules qui concourent dans la compétition sont tous équipés de roues de 18 pouces, ce qui rend leur technologie plus facilement transposable au commerce. Les courses se déroulent en circuit urbain, sans asphaltes spécifiques, donc les pneus sont au contact de chaussées normales. Le but de la discipline étant aussi d’optimiser la charge de la batterie, Michelin a donc pu s’en inspirer pour travailler les qualités d’économie d’énergie du Pilot Sport 4. Ainsi que sa longévité, car en Formula E, le même train de pneu est conservé durant toute la course. Enfin, le fait de n’utiliser qu’un seul pneu sur sol sec comme sur sol mouillé a obligé Michelin à travailler sur un mélange de gomme homogène incluant élastomère fonctionnel et silice. Le manufacturier a ajouté à ses gommes des rainures longitudinales larges et profondes permettent un drainage efficace sur routes détrempées pour un freinage optimisé

Enfin, troisième axe d’innovation, plus esthétique que fonctionnel cette fois, Michelin a donné à ce nouveau Pilot Sport 4 un design premium qui sied au type de véhicules qu’il est amené à chausser. Un cordon protecteur de jante de même mélange de gomme que l’ensemble du flanc est apposé sur le flanc pour éviter que l’aluminium desdites jantes ne vienne frotter contre les trottoirs, notamment. Enfin le flanc, justement, est dit “velours”, au toucher comme à l’apparence, avec la marque Michelin et les dimensions beaucoup plus visibles que sur un pneu normal, grâce au nouveau procédé de moulage instauré pour cette toute nouvelle gamme.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 3,33 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

Journaliste par vocation, diplômé du Centre de formation des journalistes (CFJ) de Paris en 2010, il fait ses armes dans la presse quotidienne régionale et nationale avant de s'orienter vers la presse automobile, d'abord grand public puis professionnelle.

Intéressé depuis tout petit par l'auto, il est spécialisé dans l'actualité du secteur de la réparation-collision et dans les réseaux de garages sous enseignes multimarques.

+33 1 41 88 09 06

rthirion@apres-vente-auto.com