Michelin CrossClimate : déjà 2,5 millions d’enveloppes vendues !

Le pneu Michelin CrossClimate lancé en mars 2015 a enregistré un début de commercialisation au-dessus des espoirs du manufacturier français. Explications…

pneu_cross_climate

L’accueil médiatique que vous réserviez en mai dernier au nouveau pneumatique CrossClimate nous avait impressionné : il y avait longtemps qu’un lancement de nouveau produit –fût-ce celui d’un de nos fleurons nationaux– n’avait suscité autant d’intérêt, avec près de 5 900 clics en deux articles ! Qui plus est en matière de pneus, où les manufacturiers font évoluer leurs gammes tous les ans ou presque… Et vous ne vous êtes pas trompés : le CrossClimate semble rencontrer, sur le terrain, un vrai succès commercial !

Présenté par Michelin comme une véritable rupture technologique et donc une vraie révolution en matière d’offre de pneu, le CrossClimate est irréprochable en été tout en bénéficiant de l’homologation hiver 3PMSF («3 Peak Mountain with Snow Flake») imposée par la législation dans certains pays (Allemagne ou Scandinavie notamment). Sa polyvalence a été immédiatement reconnue : il vu les premiers mois de sa commercialisation démarrer sous les meilleurs auspices au point de voir ses «volumes de ventes dépasser nos attentes» a admis Jean-Dominique Senard, président de Michelin, dans le cadre de la présentation des résultats 2015 du groupe mardi dernier. En un an, pas moins de 2,5 millions de pneumatiques ont été écoulés !

Bien dans l’ère du temps

Plusieurs raisons expliquent ce très bon départ commercial : le CrossClimate, comme les pneus toutes saisons (même si les positionnements marketing des uns et des autres sont sensiblement différents) viennent résoudre la quadrature du cercle au moins pour une large frange de la population : permettre aux automobilistes se déplaçant dans les régions tempérées d’assurer leur mobilité tout au long de l’année, quelle que soient les conditions météo. Quitte à devoir affronter quelques centimètres de neige quelques (rares) jours dans l’année !

Il est d’ailleurs intéressant de noter que les pneus “toutes saisons” ont eu la cote en 2015 : la récente conférence de presse du Syndicat des professionnels du Pneu a, à ce titre, mis en évidence une croissance de près de 170%… Et si les volumes partent certes de très bas (ils ne représentent que 1,9% du total des ventes de pneus TC4), le CrossClimate, comme les pneus de la concurrence sur ce créneau, a vraisemblablement dû profiter de cette tendance !

Mais le CrossClimate est annoncé par son créateur clermontois comme allant plus loin que les pneus “4 seasons” : lorsque ces derniers partent d’un pneu hiver pour tenter le compromis avec les performances délivrées par un pneu été, le CrossClimate est quant à lui inversement présenté comme un pneu été surdoué en hiver. Il propose ainsi tous les avantages classiquement attendu, à commencer par de meilleures performances de freinage sur sol sec, une longévité kilométrique optimale et une faible résistance au roulement. Sans oublier les performances exigées des pneus hiver lorsque la neige, le froid ou une simple pluie sont de la partie.

Aussi est-ce une deuxième partie de l’explication de ce bon départ commercial : ce pneu parfaitement mixte, rapidement adopté sur son marché domestique, réalise également de très beaux scores sur les marchés latins que sont l’Italie et l’Espagne. Mais il l’est aussi en Grande-Bretagne ; en fait, il comble les attentes des marchés où la législation n’impose pas d’équiper son véhicule de pneus spécifiques en période hivernale. Là, son image rapidement installée de pneu réellement multi-tache a dopé les ventes. Qu’il neige ou pas, l’adopter permet de tout prévoir une bonne fois pour toutes. Sans compter les flottes d’entreprises qui se montrent de plus en plus intéressées par cette solution qui les affranchit du remplacement de pneus tous les six mois et d’autant de deuxièmes jantes à acquérir…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 4,60 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction