Exclusif – IDLP va créer un nouveau groupement baptisé Alternative Autoparts!

Partagez

Le groupe IDLP dirigé par Patrice Godefroy s’apprête à créer son propre groupement baptisé «Alternative Autoparts», groupement qui sera lui-même adhérent d’Autolia et de Temot International. Il met ainsi un terme spectaculaire aux rumeurs qui courent sur sa stratégie depuis qu’il a claqué la porte de l’ensemble Precisium-Groupauto-Partner’s en septembre 2014…

idlp_620

Après avoir décidé de quitter l’ensemble Groupauto-Precisium-Partner’s en septembre 2014, IDLP a donc fait le choix de créer son propre groupement.

Une info venue de nos lecteurs-correspondants!On se souvient que Patrice Godefroy, le président du puissant groupe IDLP, avait annoncé sa décision de claquer la porte de Groupauto-Precisium en septembre 2014 (voir tous nos articles sur le sujet). Après négociations, son préavis de départ de Precisium était finalement fixé à fin mars 2016. Les nombreuses rumeurs sur sa stratégie vont bientôt pouvoir prendre fin : il s’apprête à lancer début avril son propre groupement qui s’appellera «Alternative Autoparts». Son directeur des achats serait logiquement Julien Lefort, l’ex-patron des achats de Precisium Groupe qui avait rejoint IDLP après avoir été déçu du destin professionnel que lui proposait Groupauto…

Alternative Autoparts adhérera à la fois à Temot International et au “groupement de groupements” Autolia (Agra, Flauraud/Aurilis et Temot France). Dans ce dernier cas, les 250 millions de CA cumulés par les 290 points de vente fédérés par Autolia seront sacrément consolidés par l’apport des 114 millions  réalisés par le seul groupe IDLP dans ses 7 points de vente : IDLP (94, 92 et 78), Ned (92), CPA (94) et BEAD-Pueyo (11 et 34) .

En outre, IDLP/Alternative Autoparts figurera d’entrée en bonne place dans Autolia, une courte tête devant son actuel principal membre Flauraud/Aurilis et ses quelque 100 millions. Un statut de leader qui explique sûrement en partie le choix de Patrice Godefroy, lui qui justifiait notamment son départ de l’ensemble Groupauto/Precisium par l’insuffisante considération que lui accordait Precisium/Groupauto, alors même qu’il avait été l’un des plus influents promoteurs du rapprochement.

Reste à connaître les ambitions et les spécificités d’Alternative Autoparts, énième groupement dans un paysage déjà bien embouteillé en la matière. Le choix de créer une telle entité n’est certainement pas anodin : assez probablement Alternative Autoparts s’attachera-t-il à accueillir les déçus du rapprochement Precisium/Groupauto. Et tout aussi probablement se présentera-t-il comme un groupement “à l’ancienne” à caractéristique familiale dans un environnement où le pouvoir financier a pris le contrôle des principaux acteurs que sont Autodistribution/Bain Capital ou Groupauto-Precisium-Partner’s/Blackstone. Le terme “alternative” prendrait ainsi tout son sens…

Plus de détails dans une prochaine édition…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (13 votes, moyenne : 4,15 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*