ZF : TRW a contribué aux excellents résultats 2015

L’équipementier allemand ZF a dévoilé ses résultats financiers pour l’exercice 2015. Ces derniers révèlent l’intégration réussie de TRW dans l’ensemble, qui a atteint un CA de 29,2 Md€…

ZF_Siege_620

Siège du groupe ZF, à Friedrichshafen, en Allemagne

ZF a diffusé cette semaine ses résultats pour 2015. Il s’agissait des premiers intégrant les résultats de TRW, racheté par l’équipementier allemand le 15 mai de l’année dernière, et qui ont significativement contribué aux performances de ZF en 2015.

L’équipementier annonce en effet un chiffre d’affaires de quelque 29,2 milliards (Md) d’€. TRW, aujourd’hui rebaptisé ZF TRW et qui est devenu une nouvelle division à part entière du géant allemand sous l’appellation «Active and Passive Safety Technologie», y a contribué à hauteur de 8,9 Md€. La croissance organique de ZF ainsi que les effets de change ont pour leur part permis d’augmenter le CA de 5% par rapport à l’année précédente.

L’intégration de l’équipementier américain de ce grand ensemble, s’il doit s’étaler sur plusieurs années, semble déjà montrer des résultats. Et son potentiel : ZF et TRW combinent en effet leurs savoir-faire respectifs en matière de mécanique et d’électronique pour coller aux nouvelles tendances de la production automobile.

Marge en hausse, dette en baisse

Le résultat d’exploitation, ou EBIT, s’élève quant à lui 1,6 Md€, contre 1,1 milliard en 2014. Soit exactement 498 M€ de mieux. La marge EBIT a atteint 5,5% (en fait 5,4% corrigée des effets exceptionnels) soit nettement plus que l’exercice 2014 où la marge se situait à 4,6%…

Le cash flow opérationnel s’est élevé à la fin de l’exercice 2015 à 1,4 Md€, soit une hausse de 800 M€ par rapport à l’exercice précédent. ZF explique ces très bonnes performances notamment par le fait que TRW a été intégré pour 7,5 mois dans les résultats consolidés du groupe. Grâce à cet important cash flow, les dettes ont pu être réduites d’autant, et ZF annonce d’ores et déjà que sa stratégie de remboursement rapide sera maintenue en 2016.

Perspectives solides

Pour 2016, l’équipementier ambitionne de parvenir à un CA compris entre 35 et 36 Md€. Un objectif dont la réussite s’appuiera sur l’intégration sur une année pleine et entière de ZF TRW dans les résultats consolidés, mais également grâce à une politique volontariste en termes d’investissements. ZF a en effet investi 1,3 Md€ en immobilisations corporelles sur 2015, en grande partie pour étendre encore davantage ses capacités de production et de développement. En outre, le groupe a également maintenu ses efforts en matière de R&D, avec 1,4 Md€ alloué à cette activité, soit 5% de son CA.

A moyen terme, ZF prévoit une croissance de 7%, soit une hausse supérieure au trend du marché automobile mondial.
Pour prétendre à ces ambitieux objectifs, le président du directoire Stefan Sommer a toutefois souligné : «Afin de consolider notre position pour l’avenir, nous devons en 2016 […] atteindre une amélioration des résultats. Ceci vaut en particulier pour les sites allemands, dont nous devons augmenter la force concurrentielle.»

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur