Non, les freins Bendix ne reviennent pas en France!

Le distributeur turc Asist a suscité surprise et colère de la distribution française en annonçant sur Equip Auto Algeria qu’il allait ressusciter fin 2016 les gammes de plaquettes et de disques Bendix en Europe et donc en France. Ce démenti sans ambiguïté d’Eric Fraysse, vice-président d’Honeywell Aftermarket, devrait calmer les esprits : Honeywell, seul détenteur de la marque Bendix et seul décideur de qui peut l’exploiter, réfute tout retour en Europe…

honeywell_ericfraysse

Eric Fraysse, vice-président et directeur général Aftermarket de Honeywell Transportation Systems.

Non, non et non : les plaquettes et disques de la défunte marque Bendix ne reviendront ni en Europe, ni en France. Et c’est Honeywell Transportation Systems, le propriétaire exclusif de ladite marque, qui nous l’affirme sans aucune ambiguïté : «Il n’y a aucune décision, ni même de volonté en ce sens chez Honeywell. Ni en direct, ni au travers de distributeurs sous licence, ni via le distributeur turc Asist». Ces quelques mots que vient de nous confier Eric Fraysse, vice-président et DG Aftermarket de Honeywell Transportation Systems, doivent suffire à transformer un début d’incendie en simple incident. Et ce faisant, à soulager Federal-Mogul qui se retrouvait du coup −et bien malgré lui− pris entre deux feux dont il se serait sûrement bien passé.

Il faut reconnaître que la déclaration du Turc Asist sur Equip Auto Algeria, recueillie le 24 mars dernier par notre jeune confrère Algérie Rechange et relayée en France par le J2R, avait de quoi surprendre : le distributeur annonçait tout de go avoir obtenu d’Honeywell la licence Bendix freinage pour préparer son grand retour dans 23 pays d’Europe… dont la France ! L’annonce était d’autant plus crédible que le distributeur est bel et bien détenteur d’une licence concernant le liquide de freinage de la marque…

Endiguer la colère des “ex-Bendix”

Évidemment, ces propos ont profondément surpris la distribution traditionnelle en France. Et tout particulièrement agacé les ex-distributeurs historiques de la défunte marque Bendix,eux qui ont subi depuis mi-2014 sa disparition programmée après la vente confirmée par Honeywell de sa division Friction Materials (freinage) à Federal-Mogul : Honeywell décidait alors, pour l’Europe au moins, de réserver l’usage exclusif de la célèbre marque à ses seules activités aéronautiques propres.

Pour Federal-Mogul, le deuil forcé depuis fin 2015 de cette marque célèbre en France n’avait pas été simple à expliquer et faire accepter aux distributeurs qui la représentaient, souvent depuis plusieurs décennies. Et voilà qu’à peine quelques mois après les dernières reprises de stocks de Bendix en faveur de ceux de la marque Ferodo de Federal-Mogul, un distributeur lointain leur annonce qu’il s’apprête à ressusciter “leur” marque… pour venir les concurrencer avec !

Honeywell, conscient du trouble suscité par Asist, a donc tenu à rassurer et calmer tout le monde : sous nos latitudes, la marque de freinage presque centenaire (1927) va continuer à reposer en paix. Ultimes démentis complémentaires : l’article du J2R a été expurgé des propos incendiaires du distributeur turc et hier soir, le site Algérie Rechange a même dépublié son article initial.

Après le rêve, c’est donc l’heure pour Asist d’un dur réveil sonné par un Honeywell qui n’a guère apprécié l’effet d’annonce. S’il veut vraiment déployer une offre freinage sur l’Europe, le distributeur turc va devoir trouver une autre marque porteuse…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction