Le Golda cible les «petits fournisseurs»

Etoffant ses services, le Golda part à la conquête de nouveaux membres fournisseurs. Et entend bien montrer sa position devenue incontournable sur le marché. 

Olivier Vedjovsky

Dans le cadre d’un point presse organisé mercredi dernier pour dresser un bilan de l’année 2015 et évoquer les perspectives de travail du groupement pour cette année, Olivier Vedjovsky (photo) et Patrick Petit, respectivement président et directeur du Golda sont revenus sur la bonne dynamique de l’organisation dédiée à la filière indépendante. Une dynamique qui s’est traduite par une utilisation accrue de ses services, avec notamment 5 millions de lignes (consultations et commandes) traitées par mois sur sa plateforme EDI, soit une hausse de 8%, ainsi qu’un CA en augmentation de +5%.

La plateforme tarifs s’étoffe et évolue

Dans le cadre de son plan d’amélioration sur 3 ans du service «tarif», initié en 2014, le Golda annonce le recrutement d’une personne qui a été spécialement détachée pour ce projet. Ainsi, dans un souci permanent de simplification des échanges, tous les formats fournisseurs sont aujourd’hui acceptés : «lorsqu’en 2014 seul le format Golda était intégrable, le groupement est aujourd’hui à même d’en traiter 118», souligne en effet le président. Un réel bénéfice pour les équipementiers, qui n’ont plus à se soucier de savoir si leurs formats de fichiers sont exploitables et intégrables par le groupement !

En parallèle de la quantité des données mise à la disposition des membres distributeurs (de 160 en 2014, le nombre de fichiers tarifs est passé à 180 cette année), c’est aussi et surtout sur leur qualité qu’un travail de fond est opéré par le Golda. Ainsi, pour plus de clarté, l’accent mis la standardisation des identifications (référentiel famille/sous-famille de produits) avec le déploiement de la Nomenclature Unique a porté ses fruits : en 2014, seulement 43% des tarifs répondaient à cette nomenclature unique ; la proportion est aujourd’hui de 85%. Il en a été de même en matière d’enrichissement de l’information délivrée par les fournisseurs : quand seulement 15% des tarifs proposés par les équipementiers affichaient en 2014 une note supérieure ou égale à 75 dans le «Hit parade» du Golda, un système de notation du Golda venant distinguer les fournisseurs les plus proactifs en matière d’information vers les distributeurs, 41% ont désormais atteint ce seuil…

Cette plateforme va encore évoluer en 2016, avec dès le mois de septembre le stockage des données en base de données. La mise à jour s’opérera en outre à la référence, tandis que sont prévus un enrichissement du format et publication hebdomadaire des données et non plus mensuelle.

Opération séduction

Le principal mot d’ordre est aujourd’hui au recrutement de nouveaux adhérents fournisseurs. Comptant certes actuellement 111 membres équipementiers, le Golda a ainsi pu annoncer un bilan positif pour 2015 de neuf nouveaux fournisseurs, dont quatre adhésions sur Equip Auto. Mais si les plus importants fournisseurs du marché figurent parmi ses adhérents («Le Golda représente les 20/80 de l’offre» estime Olivier vedjovsky), il reste encore de nombreux équipementiers, de taille plus modeste et qui, pour diverses raisons, n’ont pas encore franchi le pas. Aussi, le Golda annonce un «rendez-vous fournisseur» fixé le 25 mai prochain, sur le site PréFéRence Seine (à Gennevilliers) où une vingtaine de prospects sont attendus.

En filigrane, le message délivré par le Golda est le suivant : l’évolution aussi rapide que profonde du métier de la distribution impose une nécessaire – «incontournable», selon les propres mots du président du Golda- standardisation des échanges de données. Dans ce cadre, le groupement apparaît comme une solution… incontournable ! Et d’inciter fortement les équipementiers encore non-adhérents à sauter le pas.

2è édition des Prix Adhérents

Pour la seconde année consécutive, le Golda a profité de ce point presse pour décerner ses Prix Adhérents 2016 dans les deux catégories suivantes : Fournisseurs et Distributeurs. «Ces prix sont l’opportunité pour le Golda de mettre en lumière les adhérents proactifs en matière logistique, rappelle Olivier Vedjovsky, leur implication dans l’utilisation des outils du Golda, mais aussi dans leur amélioration

Cette seconde édition a ainsi vu l’équipementier Cevam recevoir le prix du collège «Fournisseur». Une belle récompense pour le spécialiste des alternateurs, démarreurs et des transmissions, pour son l’utilisation des messages tarif, qui permet -outre de communiquer sur ces derniers-, d’alerter les clients distributeurs de toute modification sur la base de 4 fichiers distincts : tarifs complets, nouveaux articles, articles modifiés et ceux ayant été supprimés. Son implication tout au long de l’année 2015 à fournir un maximum de données logistiques à ses clients distributeurs (100% des références commercialisées informées de leur poids et de leurs dimensions) ainsi que sa progression au hit-parade du Golda ont aussi été déterminants dans l’obtention de ce prix.

Le jury du collège «Distributeur» a quant à lui distingué l’Agra pour l’utilisation du message avis d’expédition. Un outil du Golda qui n’est certes pas nouveau mais que le groupement de distribution a intensifié et systématisé (hausse de 80% du nombre de messages d’avis d’expédition envoyés) avec une grosse vingtaine de partenaires fournisseurs dans le but d’optimiser sa phase de réception des commandes. «La massification des achats constatée chez les grandes plateformes -avec pour corollaire des volumes en hausse importante à traiter- impose en effet une standardisation des process notamment de la réception des commandes», justifie André Brutinel, président de l’Agra.

1 commentaire concernant “Le Golda cible les «petits fournisseurs»”

  1. […] Etoffant ses services, le Golda part à la conquête de nouveaux membres fournisseurs. Et entend montrer sa position devenue incontournable sur le marché.  […]

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Jérémie Morvan

Jérémie Morvan est Rédacteur en Chef d'Après-Vente Auto. Il est aussi Président du Jury des Grands Prix Internationaux de l'Innovation Automobile pour Equip Auto. Il suit le secteur de l'après-vente et de l'entretien-réparation depuis 2004.

+33 1 41 88 09 05

jmorvan@apres-vente-auto.com