Ferodo freine mieux avec moins de cuivre

Partagez

Les plaquettes Eco-Friction de Ferodo, à faible teneur en cuivre, ont une capacité de freinage supérieure à celle de ses concurrentes. En tout cas, c’est ce que prouvent des tests réalisés au Royaume-Uni.
FERODO - Eco-Friction Tests

Ferodo, l’une des marques de Federal-Mogul Motorparts, a fait réaliser des tests par le laboratoire indépendant Mira (Motor Industry Research Association) qui démontrent que ses plaquettes à faible teneur en cuivre Eco-Friction ont une capacité de freinage supérieure à celles des concurrents. Pour cela, Mira a utilisé les services de 4 véhicules : Volkswagen Golf VI, Renault Captur, Peugeot Boxer et Fiat Ducato. Pour définir également le niveau de qualité des plaquettes Ferodo, ces dernières ont été comparées avec celle de 4 concurrents. Résultats : les plaquettes Eco-Friction montées sur la Volkswagen Golf VI, par exemple, ont permis de réduire la distance de freinage de 17% sur un test partant de 115 km/h à l’arrêt complet et de 10% sur un autre test partant cette fois de 110 km/h à l’arrêt complet. Autre exemple : sur le Renault Captur, les gains ont été respectivement de 15 % et 10 %.

« Les résultats de ces tests confirment que nos plaquettes sans cuivre améliorent la sécurité des automobilistes et protègent l’environnement. Nous sommes en avance sur la réglementation visant à réduire fortement voire supprimer le cuivre des plaquettes de frein. Et ce, en améliorant la sécurité. Par ailleurs, les tests d’usure prouvent également une importante réduction des particules issues des plaquettes et des disques de freins. À partir de 7 000 km, un système équipé de plaquettes Eco-Friction émet jusqu’à 60 % de particules en moins », conclue Emmanuel Romieu, chef de groupe Châssis et Freinage Federal-Mogul Motorparts.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*