Climatisation : HC Cargo surfe sur une excellente année 2015

L’équipementier danois HC Cargo, spécialisé dans les pièces détachées du circuit de climatisation, a réalisé un exercice 2015 exceptionnel : l’ensemble de sa gamme a vu ses volumes exploser et le chiffre d’affaires suivre. De quoi confirmer ce fournisseur de la rechange indépendante traditionnelle comme l’un des challengers sérieux de l’année 2016 et des années à venir.

Gamme pièces clim HC Cargo

La gamme de pièces de climatisation HC Cargo a été sensiblement étendue en 2016.

Germain Hersent, directeur général de HC Cargo France, peut se réjouir. Malgré un printemps 2016 au climat chaotique, qui peine à évoquer « la météo exceptionnelle de 2015 », les résultats du premier semestre 2016 sont « dans la lignée du premier semestre 2015 ». Car l’été n’est pas encore là et rien n’indique que celui qui arrive ne sera pas similaire à celui de l’an dernier, avec des mois de juillet-août très chaud et éprouvants pour les circuits d’air conditionnés. HC Cargo –et le marché de la climatisation dans son ensemble– ne semble pas encore connaître de baisse de régime à ce stade de l’année.

Progressions à tous les étages

« Nous avons vu nos ventes de pièces de rechange de climatisation progresser de 52% en valeur en 2015, affirme-t-il. Nous avons étoffé notre gamme l’an dernier et avons acquis une position beaucoup plus forte sur le marché de l’après-vente indépendante. » Les ventes de compresseurs HC Cargo ont vu leurs volumes croître de 49% et de 51% en valeur. Pour ce qui est des condenseurs, l’équipementier a enregistré une progression de 62% des volumes et une croissance du chiffre d’affaires de 61% sur cette seule pièce. Du côté du filtre déshydrateur, les volumes de HC Cargo ont cru de 58% et leur valeur de 55%. Enfin, les ventes de détendeurs de l’équipementier ont augmenté de 56% et leur valeur de 30%.

Le fournisseur, comme nombre de ses concurrents, a aussi vu ses ventes de périphériques croître sensiblement, quoique de manière moins importante. Huiles, traceur, valves, joints, etc. ont vu leur chiffre d’affaires croître de 10%. Une progression moindre que celle des pièces détachées, mais néanmoins notable, signe d’une application certaine de la part des professionnels de l’entretien-réparation à effectuer la maintenance du circuit de climatisation avec la plus grande application en ne laissant rien au hasard : ni fuites, ni lubrification, ni joints, généralement non fournis avec les pièces…

Extensions de gamme PL au menu

« Nous présentons ces dernières solutions comme une offre complémentaire aux condenseurs et compresseurs, c’est un levier de rentabilité pour nous et d’affirmation de son professionnalisme pour le réparateur », affirme Germain Hersent. Et avec des tarifs inférieurs de 20 à 30% aux équipementiers considérés « premium » par les distributeurs et les réparateurs, comme Denso ou Valeo, voici une raison de plus pour expliquer la progression de HC Cargo sur le marché français de l’après-vente. Et la maison-mère danoise devrait prochainement se pencher sur le développement d’une offre de pièces supplémentaire.

En attendant, l’équipementier prépare Automechanika surtout sur ses gammes de machines tournantes –alternateurs et démarreurs– et d’éclairage à LED. Mais la climatisation n’est pas oubliée des extensions de gamme en 2016, même si elle sera « plus concentrée sur les applications poids lourds et agricoles ». Toutefois, sachant que la diversification des applications chez un même constructeur implique d’augmenter le nombre de références pour le marché de la rechange, HC Cargo a déjà avancé ses pions : 80 nouvelles références de compresseurs sont venues s’ajouter aux 450 déjà existantes, 30 déshydrateurs supplémentaires sont affichés au catalogue riche de 175 références, et 30 condenseurs se sont également ajoutés à une gamme de 270 références.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Romain Thirion

Journaliste diplômé du CFJ de Paris, Romain Thirion couvre l'actualité automobile depuis 2011, et s'est spécialisé dans l'après-vente en 2012.

Particulièrement intéressé par les problématiques de réparation-collision, il suit les péripéties du secteur de la carrosserie et de l'expertise avec attention. Par ailleurs, il se fait fort de couvrir l'actualité des enseignes de centres auto, de réparation rapide et de pneumaticiens.

Depuis 2017, il est également président de l'Association des journalistes techniques et économiques (AJTE).

+33 1 41 88 09 06

rthirion@apres-vente-auto.com