Pi Tracker, nouvelle place de marché pour l’entretien auto

Pi Tracker est une nouvelle plateforme web qui entend accueillir une offre pièces, prestations de pros et autres services annexes. Et devenir la première place de marché du secteur…

Pi Tracker_620

Lancée le mois dernier, Pi Tracker se présente comme la première place de marché (ou marketplace) dédiée à l’entretien automobile. Cette plateforme se propose en effet d’accueillir les offres pièces des distributeurs pour leur offrir une visibilité supplémentaire auprès des automobilistes internautes lesquels peuvent ‘reprendre la main’ sur l’entretien de leur auto selon différents critères (prix, délais de livraison, etc.). Christian Froger, dirigeant- fondateur de Pi Tracker explique le pourquoi de ce modèle : « le concept de ‘marketplace’ est bien dans l’ère du temps : les consommateurs apprécient de plus en plus ce modèle car ils y trouvent, outre la possibilité de comparer des produits ou des services, des retours de clients. Pourtant il n’en existe pas en matière d’entretien auto…»

Permettre de comparer implique de disposer d’une offre pièce relativement riche. Pour ‘amorcer la pompe’, le tout jeune site internet a initié une campagne d’information auprès de la population des distributeurs souhaitant augmenter leur visibilité sur la toile. Une plus grande visibilité qui, en faisant mieux connaitre l’offre et l’entreprise –sa localisation-, peut potentiellement ramener le client local dans une logique « web-to-store » (NdlR : faire revenir le client au comptoir)…

Bientôt des prestations

A cette première étape devrait s’ajouter la fonctionnalité « choix de la prestation » à l’horizon du mois de septembre prochain. « Pi Tracker devrait proposer 20 à 30 prestations d’entretien courant sur lesquels les professionnels pourront se positionner et communiquer car, dès le début de la réflexion, je souhaitais que cette place de marché ne s’adresse pas uniquement aux do iteurs de l’auto », précise le fondateur. « Les prestations seront proposées sous forme de pack complet affichés dès le départ ; Pi Tracker n’a pas suivi la logique du devis en ligne, solution avec laquelle l’internaute peut attendre parfois 48 à 72 heures lorsqu’il souhaite une réponse immédiatement », ajoute-t-il.

A ce volet B2C, Pi Tracker devrait en ajouter un autre, cette fois B2B : en capillarisant un plus grand nombre d’offres pièces de la part des distributeurs, il permet aux réparateurs de disposer à leur tour d’une place de marché leur permettant d’optimiser leur chaine d’approvisionnement. « Les pros sont encore très traditionnels dans leur façon de commander (NdlR : bien qu’une récente étude ICDP démontre qu’ils sont aujourd’hui nombreux à commander par le web auprès de leur distributeurs) mais, à l’instar des internautes automobiliste, l’envie de pouvoir comparer est là », estime Christian Froger.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (10 votes, moyenne : 3,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction