EXCLUSIF – Sites de pièces en ligne: ventes agiles, mais rentabilités d’argile…

Partagez

Reconnaissons-le : avec ou sans le Crédit impôt Recherche qui agace tant Thierry Talbot, Oscaro aurait été petitement certes, mais globalement rentable entre 2009 et 2011. Reste que les bilans d’Oscaro, Yakarouler et Webdealauto que nous sous sommes procurés sont clairs : le modèle de la vente de pièces en ligne est pour l’heure faiblement rentable… voire carrément déficitaire !

Bilans de la vente de pièces en ligne

cliquez sur le tableau pour l’agrandir

 (*) CIR: crédit impôt recherche – (**)exercice décalé de début avril à fin mars – ND : Non déterminé

En préalable, nous devons une excuse à Oscaro, le premier des sites de ventes de pièces en ligne. Dans le cadre de notre récent article sur le « coup de gueule » de Thierry Talbot contre lui (voir « Thierry Talbot accuse Oscaro d’être rentable grâce à un crédit d’impôt »), nous croyions savoir qu’il n’aurait pas été rentable en 2011 sans ce coup de pouce en « crédit impôt recherche » (CIR) que le distributeur AD considère comme faussant la concurrence.

CIR, vous êtes trop bon…

A la lecture de son bilan, il semble qu’il n’en ait rien été cette année-là : même si nous retranchons les 446 647 euros rendus par l’Etat en 2011, il aurait affiché un bénéfice de 83 134 euros. 2010 en revanche est différente : il aurait plongé de 38 303 euros sans l’apport du crédit en question. Enfin, en 2009, il aurait dégagé 86 011 euros avec ou sans le CIR.

Reste que le résultat des trois années du leader de la vente de pièces en ligne, tel qu’il serait apparu sans la béquille du CIR, n’a rien de phénoménal : pour un superbe chiffre d’affaires cumulé de 301 260 773 € sur la période, il aurait alors affiché 130 842 € de résultat positif sur 36 mois (au lieu du 1,024 million affiché par ses bilans), soit une modique rentabilité de 0,0434% (au lieu de 0,34%, ce qui n’est de toute façon guère spectaculaire en soi)…

L’analyse n’est que superficielle : tels que présentés, les chiffres publiés par Oscaro sont assez difficilement interprétables. Mais rendons à César ce que le commissaire aux comptes Deloitte, spécialisé en outre en économie dite « digitale », a certifié : Oscaro a au moins le mérite d’atteindre la rentabilité en affichant des taux de progression annuels impressionnants : entre 2009 et 2011, il a quasiment triplé son chiffre d’affaires. Et renseignements pris auprès de certains de ses fournisseurs, la Coface ne s’alarme guère qui garantit des encours conséquents…

Un modèle coûteux ?

Il n’en demeure pas moins qu’à la lecture du tableau ci-dessus, les acteurs de la vente en ligne ont apparemment un problème de modèle économique. Entre 2009 et 2010, Yakarouler a perdu plus d’1,3 million d’euros pour un CA cumulé d’un peu moins de 14 millions d’euros. Quand à webdealauto.com, c’est pire : il chute de plus d’1,5 million en deux ans, pour un chiffre d’affaires de « seulement » 11 millions d’euros, en recul d’une année sur l’autre…

Pour les autres sites, nous n’avons pas encore de chiffres certifiés. Misterauto.com affirmait, en avril dernier à l’occasion d’un reportage sur la « Misterauto Académie« , être proche de la rentabilité. Ce qui signifie qu’il ne l’était pas et laisse entendre qu’il l’était encore moins les années précédentes. Quant à piecesetpneus.com, on sait que les espoirs de son fondateur Ferron, distributeur-stockiste à Vitré (35), ne sont pas récompensés…

De toute évidence, si les ventes en ligne sont agiles, leurs pieds sont plus en argile qu’en argent…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 1,00 sur 5)
Loading...

4 Commentaires concernant “EXCLUSIF – Sites de pièces en ligne: ventes agiles, mais rentabilités d’argile…”

  1. Bonjour, oui je confirme et je suis heureux que tu n’aies pas reçu tes plaquettes et disques de frein, « TU PEUX REMERCIER TON SEIGNEUR DE NE PAS LES AVOIR REÇUS » c’est de la contrefaçon et non des pièces D’ORIGINE.

    Je m’explique:
    j’ai en ma possession deux ressorts KYB commandés chez OSCARO TTE « monte d’origine » avec défauts d’usinage soit disant, selon eux par téléphone sans même les avoir vus.

    – Deux amortisseurs arrières KYB neuf mais n’amortissent rien du tout ,d’ailleurs les vieux ont une meilleure tenue de route malgrè qu’ils étaient morts, je vous laisse imaginer les neuf d’OSCARO TTE. Du coup j’ai remis les anciens ressorts qui montent nikel contrairement à ceux d’oscaro tte qui m’ont déchiqueté mes filtres de ressorts achetés chez Renault à 83 euros. Et au final, impossible de les monter comme il se doit à moins de couper les quelques cm qui dépassent de la butée de ressort sur le train arrière

    – Rotules de directions TRW soufflet craquelé et déchiré au bout de 15 jours heureusement que l’on s’en est aperçu à temps, après de longues heures de recherche du pourquoi du comment, cela a pu arriver avec des rotules en TRW, qui est une grande marque et non de l’adaptable c’est encore un défaut d’usinage chez TRW maintenant puisque le cône de la rotule est plus fin , donc il rentre un peu de trop et du coup écrase le soufflet au dessus,imaginez un peu.
    J’allais partir en vacance avec trois adultes dans la voiture et mes 4 enfants. Imaginez-vous A 120 KM/H SUR AUTOROUTE AVEC 7 PERSONNES A BORD D’UN ESPACE et UNE ROTULE DE DIRECTION QUI SE DÉBOITE POUR DÉFAUT D’USINAGE. C’est incroyable c’est vraiment des assassins, j’imagine même pas le nombre d’accident qu’ils ont du provoquer et le nombre de morts, allez chercher les preuves, vous, après qu’une rotule se déboite , tout le train avant s’arrache et tonneaux assurés donc la voiture broyée et on dira, une sortie de route ou s’est endormi au volant et BOOOM!
    -me reste encore à vérifier et tester mes amortisseurs avant qui pour l’instant ont l’air d’être bons sauf un clac au démarrage en avant ou en arriére ou en freinant mais comme nous avons changer aussi les triangles ????????????? on va s’amuser à chercher d’où ça vient, et cela pourrait sûrement être les triangles comme en témoigne un consommateur sur un site que les silent bloc était trop souples donc de mauvaise qualité ,comment nous pouvons faire croire à des millions de consommateur qu’ils achètent des pièces d’origine faut arrêter.
    J’espère que mes commentaire aideront les internautes à faire le bon choix , c’est d’aller en magasin tout simplement le prix est peut être du double d’oscaro tte mais de moitié de chez le concessionnaire et là au moindre probleme vous avez quelqu’un en face sur qui taper alors qu’oscaro ttes tu tapes ton écran et c’est un pc de plus à racheter lool

    si vous avez des conseils ou êtes dans le même cas surtout gardez bien vos pièces et contactez-moi sur alarme@hotmail.fr
    cordialement

  2. Étant donné que les activités courantes de développement de logiciels ne sont pas couverts par le CIR, je souhaiterais également savoir à quel titre OSCARO et consorts bénéficient de cette subvention?

  3. Bonjour,

    Peut-on savoir quelles activités de recherche permettent à ces sites de vente de pièces détachées d’avoir droit au CIR?
    Merci d’avance

  4. A ce mauvais résultat généré par l’exploitation propre à ces sites, il faudrait ajouter les effets négatifs indirects induits: Baisse des CA et des marges d’exploitation des réseaux concessionnaires de distribution PR constructeurs.

    Facile d’afficher des tarifs compétitifs en générant du CA juste pour générer du CA, mais sans rentabilité! Au détriment de la rentabilité des réseaux traditionnels de distribution!! [b]Et de surcroit avec la bénédiction de l’état par le biais de son CIR!![/b].

    [b]Antoine[/b]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*