AAG lance une vaste offensive sur la pièce de rechange!

Partagez

Si la convention Top Garage / Top Carrosserie a été l’occasion de fêter les 20 ans du réseau et de présenter la feuille de route pour un futur techniquement ambitieux, le groupement de distribution AAG a dévoilé le lancement de plusieurs offres inédites en matière de pièces, dont la marque américaine Napa de son grand frère GPC…

Voilà bien le positionnement premium de la marque de distribution NAPA de GPC (ici, un exemple canadien présentant des disques et des plaquettes). La gamme va être déployée en Europe par AAG...

Voilà bien le positionnement premium de la marque de distribution NAPA de GPC (ici, un exemple canadien présentant des disques et des plaquettes). La gamme va être déployée en Europe par AAG…

En marge de la convention du désormais réseau unique Top Garage / Top Carrosserie, qui s’est tenue du 20 au 23 juin dernier à Djerba (Tunisie), l’état-major d’Alliance Automotive Group (AAG) a fait plusieurs annonces d’importance en matière d’offre de pièces de rechange pour les réparateurs.

Dans la volonté de repositionner le réseau sur un axe toujours plus orienté technique, la tête de réseau étoffe son catalogue à tous les étages afin de se positionner en «one-stop shop» pour ses réparateurs adhérents. Qu’ils exercent une activité mécanique comme carrosserie…

Napa débarque en Europe !

Première annonce d’importance : l’arrivée imminente de la marque Napa. Commercialisée depuis des années par Genuine Parts Corporation (GPC), propriétaire d’AAG, cette MDD représente à elle seule 75 à 80% des ventes de pièces du géant américain de la distribution ! Après les États-Unis, son marché domestique, le Canada ou encore l’Australie, Napa s’apprête donc à traverser l’Atlantique pour débarquer sur les marchés européens où AAG est présent : le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Pologne, et bien sûr la France.

Résolument positionnée comme une marque premium, elle se veut une réelle alternative aux pièces d’équipementiers de rang 1. Son sourcing s’opère d’ailleurs auprès de grands noms de la pièce de rechange. Sur le plan tarifaire, Napa ne devrait donc pas être complètement dépositionnée par rapport à ces derniers, et s’afficher de l’ordre de 20% moins cher. Aussi, AAG a assuré conserver ses MDD existantes – Axcar pour le groupement Groupauto, Tech’In pour Précisium et GT Parts pour Partner’s. Celles-ci serviront désormais d’offres d’appel avec un positionnement prix plus compétitif.

Dernier point : AAG entend procéder à la distribution particulièrement sélective de la marque Napa, basée sur un cahier des charges strict auquel tous les distributeurs du groupement de groupement ne pourront répondre. En clair, il s’agira pour ceux-ci de stocker (très) large, afin de promouvoir une marque à travers une qualité éprouvée sur d’autres marchés mais aussi une disponibilité sans faille, Alliance ayant bien conscience qu’elle reste encore inconnue sous nos latitudes…

Pièces techniques : turbos et pièces électroniques à la fête

Autre annonce du groupement de distribution, cette fois sur l’offre de pièces techniques. Une annonce qui fait écho au nouveau positionnement dévoilé lors de la convention des réparateurs et qu’entend donner AAG à son réseau multimarque.

Ainsi, l’offre en matière de turbos reconditionnés va significativement s’étoffer. La ligne de reconditionnement des turbos sous la marque BTN, jusqu’ici basée en Grande-Bretagne, va en effet être rapatriée sur le site de la plateforme Le Hello, au Mans (72). Avec un redimensionnement à même de répondre aux besoins croissants de la rechange indépendante en la matière.

«Grâce à cette nouvelle ligne de rénovation, nous allons pouvoir augmenter significativement les volumes de production et passer à 12, voire 15 000 turbos rénovés annuellement», confie Franck Mauboussin, directeur de la plateforme technique d’AAG. «Nous allons rapidement agrandir la famille des turbos réparés avec l’arrivée de 250 nouvelles références pour applications VL et, en parallèle, nous allons également lancer une offre de turbos reconditionnés pour le segment PL, seule une offre en turbos neufs étant disponible jusqu’ici», précise-t-il.

L’offre Back2Car s’étoffe de son côté avec une nouvelle famille baptisée «Technologie embarquée». Elle réunit calculateurs, boîtiers et colonnes de direction et permet ainsi aux réparateurs d’investir un créneau porteur dans le mesure où l’explosion du nombre de calculateurs sur les automobiles modernes augmente mécaniquement le taux de pannes rencontrées à l’atelier. Avec cette nouvelle offre, Back2Car est en mesure de proposer une réponse à divers besoins : le remplacement pur et simple de la pièce, la reprogrammation, voire la réparation du boîtier ou du calculateur.

Pièces de carrosserie : AAG en embuscade

En matière d’offre pour les professionnels de la réparation-collision, Saint-Amand Service France (SASF) continue d’élargir son catalogue de pièces de carrosserie d’origine avec désormais une offre pour le parc Ford -5è parc roulant en France- qui vient s’ajouter à l’offre existante pour les marques Renault-Nissan, Dacia, Peugeot, Fiat et VW notamment.

Et le travail d’élargissement des gammes (pièces, peinture et consommables) porte ses fruits : dans un marché de la réparation-collision certes particulièrement dynamique, l’offre Color Selection a vu ses ventes rien moins que doublées sur les produits consommables !

Interrogé sur la libéralisation des pièces de carrosserie, Eric Girot, directeur général d’AAG, n’a pas manqué de souligner le peu d’impact que cela devrait avoir sur le marché, le délai de protection -même ramené à 10 ans- interdisant de fait les acteurs de la rechange indépendante de s’adresser à 75% du marché de la réparation-collision voir «loi LOM, ou la libéralisation contrefaite»…

Il n’en demeure pas moins que le board d’AAG France, tout en se montrant prudent, reste attentif aux opportunités de l’“ouverture” du marché des pièces de carrosserie : «Nous attendons que les choses soient extrêmement claires au niveau juridique avant de pouvoir regarder avec extrêmement d’intérêt comment lancer une offre avec des pièces qui seraient alors toutes certifiées», déclare le directeur général d’AAG. Et de soulever deux points fondamentaux selon lui : d’abord, il n’est pas possible de bâtir une offre complète sur la seule pièce adaptable ; ensuite, il ne faut pas non plus sous-estimer l’appétence des pros pour la pièce d’origine.

La libéralisation ne devrait donc définitivement pas faire radicalement bouger les lignes…

Bien connu des professionnels et des automobilistes outre-Atlantique, ce logo de la marque de distributeur de GPC va très prochainement débarquer en Europe...

Bien connu des professionnels et des automobilistes outre-Atlantique, ce logo de la marque de distributeur de GPC va très prochainement débarquer en Europe…

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 3,33 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*