Pièces Logistique

Livraisons PR de Renault: grosse panique depuis fin juin

Une pénurie de livraisons en pièces de rechange Renault, inédite par son importance et sa durée, agace les concessionnaires, les agents et les clients réparateurs indépendants depuis plus de deux mois. Hier, malgré une tendance à l’amélioration, la solution semblait encore à trouver…

C'est un changement de WMS ("Warehouse Managment System" ou outil de gestion de l'entrepôt) qui a planté la logistique de Renault Eragny

C’est un changement de WMS (« Warehouse Managment System » ou outil de gestion de l’entrepôt) qui a planté la logistique de Renault Eragny

Une info venue de nos lecteurs-correspondants!Un lecteur excédé vient de nous avertir : rien ne va plus au centre logistique de Renault Eragny depuis un changement d’outil de gestion de l’entrepôt aux conséquences malheureuses. De très nombreuses commandes de pièces passées depuis début juillet ne sont toujours pas livrées en ce 12 septembre, déplore notre informateur-réparateur. Il attendait par exemple 3 misérables relais pour un client automobiliste. Il a dû trouver l’équivalent hors pièces Renault. Et il est loin d’être le seul à avoir dû se débrouiller…

Promesses non tenues

Ce qui l’agace, c’est aussi de voir que sa commande initiale, qu’il a laissée désespérément active, n’est toujours pas honorée plus de deux mois plus tard. Pourtant, le 19 juillet dernier, il avait reçu un mail assez rassurant de son contact local Renault PR lui annonçant que :

  • «le plan de rattrapage du retard accumulé depuis le 8 juillet se poursuit. Ce week-end, les équipes de l’entrepôt de Cergy seront pleinement mobilisées à la fois samedi et dimanche ;
  • un renfort supplémentaire des équipes administratives de Renault a également été mis en place pour accélérer le traitement des lignes de commande ;
  • la situation sur le service des commandes « urgent » sur le magasin de Cergy : «vos commandes sont traitées par ordre chronologique. Priorité est donnée au service des commandes les plus anciennes.»

Las : comme sa mésaventure dure maintenant depuis plus de 10 semaines, les 50 000 lignes de commandes initialement reconnues comme retardées semblent, pour partie au moins, encore rester dans les tuyaux. A en croire le courrier ci-dessus, elles auraient pourtant dû être débloquées en priorité. Notre informateur nous précise même que ses interlocuteurs du service clientèle pro basé à Guyancourt n’en peuvent plus d’avoir à gérer les mécontentements au téléphone…

Délai de rétablissement inconnu

Lui qui a eu tout le temps d’enquêter auprès de ses divers contacts du Losange, a même constaté qu’un malheur logistique n’arrive jamais seul. Certaines commandes d’août ont été inexplicablement annulées, Renault partant apparemment du principe… que les clients réparateurs avaient dû trouver par eux-mêmes une solution alternative !

Quant à ses interlocuteurs des divers stocks-concessionnaires auxquels il s’adresse régulièrement pour s’approvisionner, il s’étonne qu’eux-mêmes ne soient toujours pas, semble-t-il, en position de donner une quelconque information précise. «Je ne comprends pas comment et pourquoi un constructeur aussi implanté en France et dans le parc roulant peut décider un tel transfert logistique en pleine saison de préparation des véhicules aux vacances d’été, s’emporte-t-il ; puis, la catastrophe arrivée, qu’il reste ainsi dans l’incapacité de trouver une solution plus de deux mois après !». Il raconte même rencontrer des livreurs Renault aussi désœuvrés qu’abattus…

Réseau Renault en colère
Corinne Lefèvre, présidente du Groupement des Agents Renault

Corinne Lefèvre, présidente du Groupement des Agents Renault.

Car le Réseau Renault est bien sûr en première ligne. Hier, les concessionnaires avaient d’ailleurs une réunion houleuse avec les responsables logistique PR de Renault qui leur promettaient alors que la situation allait dans le bon sens et que les approvisionnements s’amélioraient. Selon nos toutes dernières informations, des camions seraient effectivement en train de livrer en région parisienne…

Nous avons aussi contacté Corinne Lefèvre, présidente du Groupement des Agents Renault (GAR). Elle nous confirme qu’«il y a effectivement un problème mais qui, nous l’espérons, serait en passe d’être réglé», explique-t-elle, reprenant le récent message de Renault aux concessionnaires.

La présidente du GAR constate certes qu’il y a du mieux dans cette inédite pénurie de livraisons «jamais vue en 35 ans d’agence Renault». Mais elle souligne toutefois qu’on est encore loin d’une normalisation et que l’accident logistique pénalise toute la France des “voisins utiles”. Elle est tout autant dans l’incapacité de savoir précisément pourquoi la logistique PR de Renault s’est effondrée ou quand les flux de pièces retrouveront un rythme compatible avec les attentes des clients…

Distributeurs indépendants heureux… et presse malmenée

Le malheur des uns faisant classiquement le bonheur des autres, les solutions palliatives d’approvisionnement ont donc fleuri durant tout l’été : la rechange indépendante a été sollicitée comme jamais en références concurrencées Renault -et notamment en pièces de carrosserie- par les agents et sûrement aussi par les concessionnaires.

Il a aussi fallu fournir, parfois au long cours, de nombreux véhicules de remplacement pour calmer les clients automobilistes. Une solution particulièrement coûteuse que Corinne Lefèvre espère bien voir dédommagée par Renault, qui vient de le confirmer auprès de notre confrère Journalauto. Souhaitons que le constructeur soit également clément avec la dégradation des objectifs d’achats de pièces que risquent de vivre à leur corps défendant les RA1 et RA2 de la marque et que leur infidélité forcée en approvisionnements soit également absoute…

Dans son mail destiné à interpeller plusieurs supports magazines dont le nôtre, notre informateur s’interrogeait ainsi en constatant le silence de la presse automobile, grand public comme professionnel, depuis plus de deux mois que la pénurie PR a commencé chez Renault : «Est-ce parce que vous obéissez à ceux qui vous font vivre et que vous ne souhaitez pas créer de polémique ? Ou est-ce tout simplement parce que vous manquez d’informateurs ?»

Cet article devrait venir le rassurer : effectivement, nous manquions d’informateurs sur ce sujet passé totalement inaperçu dans nos colonnes comme dans celles de nos confrères. Qu’il soit pleinement remercié de nous avoir ainsi -même vertement- mis au parfum et qu’il soit donc, tout autant, rassuré par le présent article.

Car comme d’habitude, nous vous tiendrons au courant…

10 commentaires concernant “Livraisons PR de Renault: grosse panique depuis fin juin”

  1. Avatar MANDROU Jean 64000 PAU ( Vous pouvez publier ...) / 13 novembre 2019 á 20 h 15 min / Répondre

    depuis juillet j’attends de renault Pau 64000, un capteur PMH de vilebrequin pour VELSATIS 3,5 v6 !! pas d’nfos, on n’a pas de nouvelles, de date, on n’est pas sur de la recevoir !!!nous ne sommes que des clients moutons ?
    En 24 ans j’ai acheté chez renault: 210 000 € de vehicules ( 1 Safrane Initiale, 3 Velsatis 3,5 V 6, et pas d’effort pour un capteur à 60 €, ou dépannage !!! QUEL CON JE SUIS !!

  2. rassurez vous c’est toujours pareil!
    13 novembre pieces non livrées pour reparer LODDGY DACIA moteur casse depuis 1 mois!!
    QUE POUVONS NOUS FAIRE? nous propriétaire de voitures en réparation?
    allez chercher les pièces nous memes ?
    c’est impensable un pareil « merdier » dans une entreprise telle que RENAULT
    pour nous c’est terminé quand elle sera prête on la revend pour une autre marque

  3. J’ai fait réparer d’un durite cassé de la direction assistée d’une Logan MCV depuis 3 semaines chez Renault Féray Corbeil. La pièce est commandée mais pas livrée par l’approvisionnement PR Renault Cergy. Au 25/10/19, Renault Corbeil n’est pas capable de dire quand la pièce sera livrée. Ce dysfonctionnement interne à Renault impacte et pénalise le client. C’est indigne d’une marque comme Renault. Je n’achèterai plus de voiture Renault !

  4. Bonjour,j’ai emprunté le kangoo d’un ami pour un déménagement à Prague fin juin .Je suis tombé en panne en Allemagne. Donc location d’un véhicule,rapatriement du véhicule de location en Allemagne, retour en train ,et il faudra retourner pour récupérer le kangoo quand les pièces. seront disponibles.Cela va faire 3 mois
    Qui mieux que Renault peut s’occuper de votre Renault ?
    Je dis quoi à mon ami qui m’a prêté son kangoo ?????

  5. Pareil pour moi, ma Mégane 3 est bloquée depuis début août… Les pièces arrivent plus ou moins une par semaine voir pas du tout. Ça me gonfle au plus au point, c’est une honte, cette marque. En plus, vu qu’il y a expertise sur ma voiture, le garage refuse de prendre d’autre pièces que l’origine pour la réparer. J’espère qu’ils vont se bouger pour assurer leur travail…

  6. Depuis le 9 août ma Mégane 4 est bloquée parce que le carrossier Renault n’arrive pas à se faire livrer une pièce, je viens de comprendre l’ampleur du problème à la lecture de votre article qui explique mais n’excuse en rien la situation. Nous avons 10 véhicules Renault dans notre entreprise, le concessionnaire n’a pas jugé utile de nous en informer…

  7. Bonjour,

    L’émetteur d’embrayage du commentaire du 13/09 de 20h14 est bien une pièce captive et non concurrencée!! Il s’agit pourtant d’une twingo de 2014. Trouvez-vous cela normal?

    NdlR: évidemment pas! Savez-vous qui en est l’équipementier 1ère monte? Valéo, Schaeffler, Sachs?

  8. Bonjour. Vos informations sont erronées ! assurer vos informations SVP. Pas de déménagement Eragny/ Cergy, mais juste un nouveau logiciel à mettre en route. D’autre y sont passés avant Renault avec les mêmes problèmes… sur presque 1 an pour certains !

    NdlR : votre précision était déjà citée, sous la photo et dès le début de l’article, comme éventualité de l’origine du problème. Nos informations évoquaient les deux possibilités, Renault vient de confirmer quelques jours plus tard auprès d’un de nos confrères qu’il s’agit effectivement d’un problème logiciel. Nous corrigeons donc l’article en conséquence. Merci de nous avoir aidés à être plus pertinents!

  9. Bonjour
    Nous habitons en Bretagne, j’ai acheté une twingo 3 de 2014 en juillet, elle tombe en panne 15jrs après. Bon déjà pas de chance. Mon garagiste commande la pièce chez Renault (car on ne peut avoir cette pièce que chez Renault) et là, bah pas de pièce (émetteur embrayage), pas de délais de livraison… Cela fait 1 mois et demi que la pièce est commandée. On a réussi à joindre une commerciale de Renault France qui nous dit que tout va s’arranger et ben non. Toujours pas de pièce et la conseillère ne répond plus…
    C’est juste inadmissible, inconcevable pour une marque comme Renault.
    J’espère que Renault fera un geste commercial si la pièce arrive un jour !!!

    NdlR: voilà probablement une conséquence de la désorganisation logistique PR de Renault au niveau national. Cela dit, nous sommes surpris qu’un émetteur d’embrayage ne soit disponible que chez Renault: il s’agit d’une pièce concurrencée fabriquée par des équipementiers qui la proposent, en qualité d’origine, aux constructeurs comme à la rechange indépendante…

  10. bonjour,

    est-ce que vous trouvez normale la publicité de la caisse d’épargne qui dévalorise le métier de réparateur auto ?

    NdlR: Nous comprenons votre réaction: le fait de voir un père dire avec mépris à son fils prénommé Martin: « Tu plaisantes ou quoi? Qu’est-ce-que tu vas devenir si tu deviens mécanicien? » n’est effectivement pas valorisant pour le métier. Mais nous ne pouvons rien reprocher à la Caisse d’Épargne qui conclut que « Nous, on a dit à Martin qu’il n’y a pas d’étude supérieure ou d’étude inférieure… », l’objectif du sport publicitaire étant de faire connaître le même taux appliqué aux apprentis qu’aux étudiants. Il nous semble même qu’au final, la Caisse d’Epargne dénonce plus l’attitude sectaire du père que les aspirations professionnelles du fils…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (23 votes, moyenne : 4,35 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

Jean-Marc Pierret

Editeur du magazine Après-Vente Auto et de son site Apres-vente-auto.com, Jean-Marc Pierret suit depuis 30 ans l'actualité stratégique du secteur de l'après-vente automobile.
Il se passionne tout particulièrement pour les mutations qui traversent et transforment le paysage de l'entretien et de la réparation automobiles.
Avec Stéphane Freitas, il co-dirige Pertineo Group qui détient les sociétés Publi Expert Gestion (Après-Vente Auto et Après-vente-auto.com), AM-Today (Am-today.com) et l'agence de communication Action Media.

Tel. +33 (0)1 41 88 09 04

jmpierret@apres-vente-auto.com