Pièces Equipementier

Equip Auto 2019 – Magneti Marelli : nouvel étendard et nouvelles gammes

L’équipementier italien, racheté ce printemps par le Japonais Calsonic Kansei, filiale du fonds américain KKR, a profité de l’année de ses 100 ans pour revenir sur Equip Auto et afficher de nouvelles gammes mais aussi un nouvel étendard : celui de Marelli, nom que prend la société-mère de la division après-vente qui, elle, conserve le nom de Magneti Marelli Aftermarket.

Pour son 100è anniversaire, Magneti Marelli est revenu sur Equip Auto et, la veille de l’ouverture du salon, a célébré l’événement en plein Paris aux côtés de ses distributeurs les plus fidèles et d’anciens collaborateurs de renom, encore actifs par ailleurs au sein de la filière de la rechange. Repris au printemps dernier par l’équipementier première monte japonais Calsonic Kansei, détenu par le fonds américain KKR, le fournisseur italien a donc dévoilé la nouvelle identité de sa société-mère, désormais nommée Marelli.

«Pourquoi Marelli ? D’abord parce qu’il s’agit d’un hommage au fondateur de notre société, Ercole Marelli, qui, en 1919, s’est lancé dans la production de pièces et de systèmes pour l’automobile, rappelle Thomas Caron, en charge du marché français pour Magneti Marelli Aftermarket. Ensuite, parce que c’est un nom plus connu que celui de Calsonic Kansei. Cependant, nous avons souhaité rendre hommage aux deux sociétés par le biais de notre nouveau logo Marelli, qui reprend les deux nuances de bleu de Calsonic Kansei et de Magneti Marelli. Le groupe auquel nous appartenons est le 9è plus grand équipementier automobile indépendant au niveau mondial. En cette période d’évolution intense, il nous semblait important de revenir sur Equip Auto, à la rencontre des acteurs du marché.»

Magneti Marelli Aftermarket reste polyvalent

Le logo de l’entité qui regroupe Calsonic Kansei et Magneti Marelli reprend les nuances de bleu des logos des deux sociétés en rendant hommage à l’auguste Ercole Marelli.

Avec trois usines en France ainsi qu’un centre de recherche et développement (R&D) à Trappes, dans les Yvelines (78), Magnetti reste solidement implanté dans l’Hexagone, même si c’est de la plateforme de Novara, en Lombardie, son stock le plus proche, que l’essentiel des produits vendus sur le marché de l’après-vente sont expédiés. La division Aftermarket de Magnetti Marelli dans notre pays, cependant, n’est animée que par six personnes et placée sous la responsabilité de Thomas Caron et d’Alicia Dioton, responsable marketing France.

Une petite équipe, certes, mais une très grosse profondeur de gamme puisqu’elle compte pas moins de 10 000 références réparties en 18 lignes de produits, parmi lesquelles :

  • Alternateurs et démarreurs, neufs ou d’échange standard ;
  • Produits électriques et électroniques, comprenant pompes à carburant, pièces d’allumage, pièces techniques, équipements de commutation, moteurs d’essuie-glaces et pièces pour boîtes de vitesses robotisées ;
  • Consommables, parmi lesquels batteries, ampoules et kits de distribution à chaîne ;
  • Produits mécaniques, dont les pompes à eau et vérins de hayon ;
  • Pièces de carrosserie comme les optiques, les lève-vitres, les pare-chocs, les rétroviseurs et les lave-phares.
De nouvelles gammes à venir

Magneti Marelli enrichit sa gamme de capteurs.

Le portefeuille produits de Magneti Marelli Aftermarket s’étend à l’occasion de cette édition d’Equip Auto. En l’occurrence, 410 références de capteurs (de température, de pression et d’oxygène, ainsi que différents types de capteurs pour la gestion du moteur), viennent enrichir la gamme de l’équipementier italien, ce qui représente une croissance de 30% du nombre de références de la gamme. Dans le détail, l’on compte 20 références capteurs de pression de gaz d’échappement (capteurs DPS) qui font leur entrée au catalogue, 120 références de sondes de température de gaz d’échappement, 90 références de capteurs ABS qui seront disponibles à compter de janvier 2020, 50 nouvelles références de capteurs de pression (MAP), 100 nouvelles références de capteurs de vilebrequin et 20 nouvelles références de capteurs de position d’arbre à cames (Capteur CAM).

Mais Magneti Marelli n’oublie pas non plus d’aller chercher des marchés qu’il n’adressait pas jusqu’ici. En l’occurrence les vannes EGR qui, avec 150 références de produits couvrant 50% du parc VL et VUL, permet d’adresser des applications très courantes comme la Peugeot 207, la Peugeot 308 et les Renault Clio II, III et IV qui représentent 10% du parc roulant. Mais aussi les amortisseurs puisque, comme l’explique Alicia Dioton, «Magneti Marelli bénéficie d’une renommée sur ce segment de produits, notamment en Amérique Latine où elle est leader du marché. Elle équipe également certains modèles de véhicules utilitaires en première monte, à l’instar du Fiat Ducato. A l’initiative de l’Italie, la gamme amortisseurs Magneti Marelli vient de bénéficier d’une refonte complète. Avec 1 156 références d’amortisseurs avant et arrière, la gamme affiche une couverture de parc VL et VUL de 80 %».

Un site internet revu et corrigé

Côté communication, outre ce retour en fanfare sur Equip Auto, avec un stand à proximité directe de l’entrée principale du salon, dans le Hall 1 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles, Magneti Marelli a également mis le paquet sur de nouveaux supports : flyers plus didactiques et nouveau site internet. En effet, ce dernier se veut plus ergonomique et plus accessible, et présente toutes les gammes de produits de façon claire et détaillée.

Chaque produit y dispose d’un descriptif précis agrémenté de photos. Les visiteurs ont également la possibilité de télécharger les nouvelles brochures de présentation des gammes de produits et le catalogue au format PDF ou de basculer vers le catalogue électronique de la marque. La gamme de vannes EGR y sera d’ailleurs mise en avant d’ici quelques semaines dans la catégorie de produits électriques et électroniques. Le site y évoque aussi le siècle de savoir-faire de la marque à travers les grandes dates qui ont marqué son histoire.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Romain Thirion

Journaliste diplômé du CFJ de Paris, Romain Thirion couvre l'actualité automobile depuis 2011, et s'est spécialisé dans l'après-vente en 2012.

Particulièrement intéressé par les problématiques de réparation-collision, il suit les péripéties du secteur de la carrosserie et de l'expertise avec attention. Par ailleurs, il se fait fort de couvrir l'actualité des enseignes de centres auto, de réparation rapide et de pneumaticiens.

Depuis 2017, il est également président de l'Association des journalistes techniques et économiques (AJTE).

+33 1 41 88 09 06

rthirion@apres-vente-auto.com