Pièces Qualité de l'air

Filtre d’habitacle encrassé rime -encore- avec pollution des usagers

La Collective Filtres habitacle et le Service d’Études et de Conseils aux Usagers de la Route (Secur) réitère son récent appel à la vigilance du mauvais entretien du filtre d’habitacle des véhicules.

A l’occasion de récentes alertes à la pollution (dont la nature strictement automobile reste d’ailleurs encore à démontrer), la Secur (Fiev), a ressorti in extenso son communiqué encore tout chaud de mi-novembre dernier. Mais comme les pédagogues du monde entier proclament que «la répétition fixe la notion», nous passons outre notre agacement et sacrifions donc à ce bis repetita pour rappeler qu’un filtre d’habitacle encrassé mène à une situation de pollution de l’intérieur du véhicule de 4 à 6 fois supérieure à celle de l’air de la rue.

Cela est dû à une concentration des polluants, dont les allergènes, bactéries et autres particules fines. Ces polluants représentent un risque évident pour la santé des occupants. Dans ce cadre, la Collective Filtres habitacle a lancé sa campagne prévention intitulée «Respirez, vous êtes filtrés !». Diffusée sur les réseaux sociaux, elle rappelle à tous l’importance de changer régulièrement de filtre.

Pour le reste, tout est dans le communiqué initial. En attendant une 3ème édition en janvier 2020 ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur