Pièces Pneumatiques

Cogepa : Khefren remet le pneu rechapé VL à l’honneur !

Khefren, MDD de pneus rechapés du distributeur de pneumatiques Cogepa, entend surfer sur les préoccupations environnementales pour faire sa place sur un marché bataillé. Cette gamme de pneus reconditionnés avance divers atouts : un pneu certes écologique car issu de l’économie circulaire, à l’empreinte carbone neutre, mais aussi issu de produits premium et bénéficiant d’un process de reconditionnement de qualité allemande…

Annoncé sur Equip Auto, le lancement de la MDD de pneus reconditionnés de Cogepa sous la marque Khefren intervient actuellement. Et c’est un sacré pari : pour se démarquer de la concurrence, le distributeur entend promouvoir une MDD bâtie sur une offre de pneus VL et VUL rechapés !

Pardon : «Des pneus reconditionnés», corrige Dominique Fumaroli, directeur commercial et marketing de Cogepa. «Nous sommes partis du constat que les préoccupations écologiques grandissantes tant des consommateurs que des entreprises avaient significativement promu les offres en matière de pièces issues de l’économie circulaire – pièces d’occasion et pièces reconditionnées. Pourquoi pas les pneus ?»

Dans ce cadre, Cogepa avance une neutralité carbone pour sa gamme Khefren : non seulement les pneus rechapés chez un partenaire allemand présentent une économie 48% de CO2 par rapport à la fabrication d’un pneu neuf, mais en outre Cogepa finance la compensation carbone pour les émissions de gaz à effet de serre ainsi que le permet le protocole de Kyoto.

Carcasses premium

Si l’offre est donc bien dans l’air du temps, le pari est osé. Alors que le marché du pneumatique TC4 ne jure plus que par les pneus neufs (seul le secteur du PL est encore friand d’enveloppes rechapées), débarquer avec une MDD  »reconditionnée » a de quoi surprendre. Mais Cogepa a bien étudié son sujet. A commencer par l’âme des pneus commercialisés : la carcasse. Celle-ci provient exclusivement de marques premium (Michelin, Continental et Bridgestone essentiellement) ; par ailleurs, les carcasses réutilisées ne présentent pas plus de 3 ans d’âge, afin qu’elles conservent toutes leurs performances.

Le rechapage est confié à l’Allemand Reifen Hingaus, spécialiste depuis 60 ans en la matière. Il emploie un procédé de rechapage à chaud, où la bande de roulement mais également les flancs sont entièrement refaits et vulcanisés sur la carcasse dans un moule à l’image de la fabrication d’un pneu neuf. A noter également : la gomme utilisée dans le process de reconditionnement est fournie par Lanxess, un des leaders européens dans la fabrication de gommes pour pneumatiques.

Conformes à la législation et doublement certifiés

Les pneus Khefren sont conformes à la réglementation européenne sur les pneus rechapés en vigueur depuis le 1er janvier 2002, qui impose que ces pneumatiques soient contraints aux mêmes tests que les pneus neufs (une législation qui a d’ailleurs permis aux pneus rechapés de «retrouver leurs lettres de noblesse» selon Dominique Fumaroli). En outre, ils sont doublement certifiés par deux organismes allemands : “Prüflabor Nord”, qui atteste que les exigences de qualité vont bien au-delà des qualités fixées par la législation, et “TÜV Nord”, qui atteste du respect du standard ISO 9001.

Et Cogepa va encore plus loin : afin d’informer en toute transparence les consommateurs et les professionnels, il appose sur chaque référence de pneu Khefren l’étiquetage de leurs performances (consommation, adhérence sur le mouillé et bruit de roulement) selon le même principe que l’étiquetage européen réglementairement obligatoire pour les seuls pneus… neufs !

 

Objectif 10 000 pneus en 2020

La gamme Khefren comprend dès son lancement 4 profils et 17 dimensions en pneus été allant du 15 » au 18 » ainsi que 16 dimensions 4 saisons allant du 15 » au 17 » et homologués 3PMSF. Enfin, une référence de pneu VUL sous l’appellation Cargo Tread est proposée en 16 ».

Côté positionnement tarifaire, la marque Khefren devrait se situer parmi les marques B. «Ce positionnement prix est un pari,  explique Dominique Fumaroli : si les pneus ne peuvent bien sûr pas prétendre à s’aligner sur les marques premium du marché, leur prix est le reflet d’un process de reconditionnement de très haute qualité.»

La distribution s’opérera en B2C via un site dédié, baptisé lepneuecologique.fr, afin de bien différencier cette offre inédite de celle que le distributeur propose déjà au travers de son site marchand novopneus.fr. En B2B, elle s’appuiera sur la force de vente du distributeur en charge de diffuser les informations sur cette offre inédite sur le segment VL auprès des clients professionnels et des prospects. «Le type de commercialisation n’est pas encore figé sur ce segment de marché, précise le directeur commercial et marketing, et nous pourrions envisager de mettre en place un système de dépôt-vente des pneus chez les professionnels afin qu’ils n’aient pas à s’engager financièrement.»

Fort de cette stratégie ciblant particuliers et professionnels, Khefren ambitionne d’écouler 10 000 enveloppes dès cette année. Soit réaliser une hausse de plus de 30% sur ses volumes de vente, actuellement de 30 000 pneus en moyenne par an…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction