Actualités Réseaux Reconfinement

Plus de 98% de garages ouverts selon Vroomly

Le comparateur de garages Vroomly a sondé ses garages adhérents dès l’annonce du confinement décrété par Emmanuel Macron afin de savoir s’ils comptaient ou non rester ouverts. Et sur sa base de 2 600 réparateurs sans cesse croissante, l’entreprise a reçu plus de 1 100 réponses : plus de 98% d’entre eux disent conserver leur atelier ouvert durant les semaines qui viennent.

Après un premier confinement, entre mi-mars et mi-mai, au cours duquel Vroomly a dû suspendre son service de rendez-vous en ligne pour se contenter de permettre à tous les réparateurs restés ouverts qui le souhaitaient de renseigner leur numéro de téléphone sur un fichier commun afin de se faire appeler directement par les clients, le comparateur de garages a entamé ce deuxième confinement en conservant toutes ses fonctionnalités. Le signe d’une meilleure préparation face à cette deuxième vague épidémique de Covid-19.

Une meilleure préparation que la start-up reconnaît aussi à ses réparateurs partenaires, qui sont désormais au nombre de 2 685, chiffre en croissance rapide. En effet, afin de jauger le taux d’ouverture des adhérents de sa plateforme, Vroomly a diligenté, dès l’annonce de ce nouveau confinement, une étude auprès de ces derniers. Et sur ces 2 685 garages partenaires, « en seulement quelques heures », plus de 1 100 ateliers, ont répondu et plus de 98% d’entre eux ont annoncé rester ouverts.

Midas en tête de file

Parmi ces garages, de très nombreux MRA mais aussi des réparateurs rapides et des centres auto. Partenaire de Midas France, Vroomly a d’ailleurs laissé la parole à son directeur général, Bertrand Cormier, pour signifier l’importance de rester sur le pont durant ce confinement. « 100% du réseau Midas est ouvert, souligne-t-il. Ce reconfinement nous encourage à exploiter davantage les leviers digitaux : par exemple, le devis, la prise de RDV ou le paiement en ligne pour minimiser le temps d’attente en atelier. » D’où l’atout Vroomly, vecteur supplémentaire de trafic pour les centres Midas.

« Les automobilistes vont continuer à utiliser leur véhicule pour se rendre au travail, ou emmener leurs enfants à l’école, rappelle Alexis Frèrejean, CEO de Vroomly. Et ils auront toujours besoin d’entretenir leur voiture. » En effet, puisque les professions ne pouvant s’exercer en télétravail et autorisées à continuer d’ouvrir sont plus nombreuses qu’au printemps dernier, les véhicules à entretenir devraient être autrement plus nombreux et le trafic en atelier ne pas connaître un recul aussi brutal qu’il y a six mois.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction