Actualités Réseaux Contrôle technique

SGS expérimente le label “commerçant responsable”

Auto Sécurité, Sécuritest et Vérif’Autos expérimentent cette labellisation RSE. Quatre premiers centres sont donc devenus “commerçant responsable”.

Suite à la signature du Manifeste du Commerce et du Service Responsables par les présidents des trois réseaux, quatre centres de contrôle technique ont été labellisés “commerçant responsable”. Ils donnent le top départ de cette labellisation au sein des réseaux du Groupe SGS France : Auto Sécurité, Sécuritest et Vérif’Autos, soit 2 000 affiliés.

Déjà à Saint Quentin (02), Chamant (60) et Rocbaron (83), la RSE était déjà active avec à la clé : tri des déchets, éclairages Led, accueil client de qualité, optimisation ergonomique des tâches, amélioration des espaces repos, aménagement vert des parkings, aide à la population locale, notamment jeunes et personnes en grande précarité, etc. Ces actions, menées à l’initiative des gérants des centres, ont retenu l’attention de la direction. Elle leur a donc proposé d’expérimenter le label “commerçant responsable”, étape indispensable avant une généralisation à l’ensemble des centres des réseaux du Groupe SGS France.

Le label “commerçant responsable” est actuellement déployé par 7 enseignes : Maisons du Monde, Norauto, La Mie Caline, Sephora, Auto Sécurité, Sécuritest et Vérif’Autos. « La RSE est avant tout un engagement territorial. Nos commerces de proximité sont implantés tous les 17 km, grâce à l’arrêté du 18 juin 1991 qui a permis à la profession d’être présente en zones urbaines et rurales. Dans certaines communes, le centre de contrôle technique reste la seule activité commerciale. Ce maillage territorial est un puissant atout pour toucher directement la population. Notre métier de base repose sur notre sens de la responsabilité sociétale et environnementale. Sociétale, puisque nous nous occupons de sécurité routière et que nous agissons au nom de l’État comme tiers de confiance au moment d’une transaction par exemple. Environnementale, puisque nous contrôlons la pollution depuis 25 ans pour mieux la maîtriser », explique Laurent Palmier, président de Sécuritest.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur