Equip Auto 2019 – Alternative Autoparts : objectif mutualisation

Mutualisation : tel était le maître-mot du groupement Alternative Autoparts sur le salon Equip Auto 2019. Derrière celui-ci se dégage l’ambition de mettre au service de l’ensemble des adhérents distributeurs, Relais Techniques et réparateurs Technicar Services, les compétences de chacun en matière de gestion des stocks et des gammes, d’offre peinture avec le partenaire Centaure, d’offres complémentaires et de compétences techniques.

De gauche à droite sur la photo : Fabrice Godefroy, Yannick Fichot, Patrice Godefroy, Christophe Combes, Julien Lefort , Julien Merlaud.

De gauche à droite sur la photo : Fabrice Godefroy, Yannick Fichot, Patrice Godefroy, Christophe Combes, Julien Lefort , Julien Merlaud.

Les deux « A » initiaux d’Alternative Autoparts peuvent avoir d’autres significations, comme le groupement de distribution a souhaité le faire entendre durant les cinq jours de l’édition 2019 du salon Equip Auto. Représenté par un corner personnalisé sur le vaste stand Nexus Automotive dans le Hall 1, Alternative Autoparts a tenu à faire savoir que ces deux A pouvaient aussi correspondre à “Ambition” et “Action”.

Alternative Autoparts ambitieux

«De l’ambition car les distributeurs ont besoin d’un maximum de marge pour évoluer sur un terrain aussi concurrentiel que l’après-vente, où les marges se réduisent toujours plus», témoigne Fabrice Godefroy, directeur général d’Alternative Autoparts. Raison pour laquelle le groupement s’attache à redistribuer à ses adhérents les marges générées par ses nombreux partenariats et accords de référencement.

L’ambition d’Alternative Autoparts, c’est aussi de faire face à ce que Fabrice Godefroy qualifie de «mise au ban du moteur thermique» dans l’espace politique et environnemental actuel.

«Les choix du gouvernement pour les homologations des véhicules ont un impact sur l’ensemble de la filière, déplore-t-il. Les réparateurs sont dans une période complexe durant laquelle ils doivent investir dans du matériel idoine tout en se formant de plus en plus régulièrement. Aussi, Alternative Autoparts souhaite aider les professionnels à maintenir leurs compétences techniques sur le long terme.»

Tous les membres de la communauté AA mis à contribution

Comment ? Pour le groupement, cela passe indubitablement par la mutualisation des compétences de tous les membres de la communauté Alternative Autoparts. «Il faut d’abord passer par une mutualisation de nos compétences techniques : c’est le rôle de nos 34 Relais Techniques et nous venons de publier un annuaire avec les spécialités de chacun, dans tous les domaines, pour renseigner nos clients et nos adhérents», souligne Fabrice Godefroy.

Avec leur personnel formé sur des prestations de pointe, leurs ateliers diversifiés, leurs équipements et leurs technologies avancées, un service de hotline et des réunions fréquentes, les Relais Techniques sont déjà plus qu’armés pour servir les distributeurs et réparateurs Technicar Services membres d’Alternative Autoparts, ou même les clients du groupement. A titre d’exemple, les Relais Techniques d’Alternative Autoparts regroupent plus de 60 bancs de réparation Diesel, 100% d’entre eux sont équipés pour l’injection Diesel, 80% pour la réparation d’injection essence et nombreux sont ceux qui disposent de l’habilitation climatisation et d’appareils de nettoyage de FAP.

40 000 m² de stockage sur 10 plateformes

Mais cela passe aussi par la pièce et une logistique adéquate. Alternative Autoparts a donc procédé à la mutualisation de ses stocks et de ses gammes sur ses 10 plateformes, lesquelles représentent plus de 40 000 m² de stockage. Début 2020, un Hub sera mis en place, permettant aux membres du groupement de visualiser l’ensemble des stocks des plateformes et de passer commande par ce biais. Celles-ci proposent d’ores et déjà les pièces de plus de 100 marques différentes.

«Ceci va nous permettre d’élargir notre nombre de gammes stockées, puisque nos plateformes font rarement doublon : sur nos différents sites de Gennevilliers, par exemple, nous n’avons que 4 marques en commun», précise Fabrice Godefroy. Pour ce qui est de la disponibilité de l’offre peinture et para-peinture, l’accord passé avec Centaure au cours des derniers mois répond aussi à cet objectif de mutualisation.

Des offres complémentaires au menu

Alternative Autoparts ne souhaite pas s’arrêter là. Il vise aussi des spécialités jusqu’ici peu travaillées dans le groupement. «Nous allons mutualiser des offres complémentaires pour améliorer l’offre produits en matière de pièces de réemploi (PRE) et de pneumatiques, précise Fabrice Godefroy. Nous sommes en phase de test.» Pour la PRE, en particulier, c’est au travers d’une solution web qu’Alternative Autoparts envisage de permettre à ses adhérents de se fournir.

En tout état de cause, Alternative Autoparts souhaite permettre à ses adhérents et aux réparateurs de son réseau Technicar Services de mieux se connaître en se rencontrant plus souvent. D’où les quatre réunions régionales organisées cette année. Parce que le réseau s’étend, justement : aujourd’hui 106, les réparateurs Technicar Services pourraient bientôt être 150. C’est en tout cas l’objectif visé par le groupement dans la perspective de la deuxième convention Alternative Autoparts, qui se tiendra à Séville, en Espagne, du 24 au 27 septembre 2020.

Quant aux distributeurs, Fabrice Godefroy l’affirme : «une dizaine de gros distributeurs devraient nous rejoindre d’ici le 1er janvier, certains parmi des adhérents historiques de groupements concurrents ». Et celui-ci d’ajouter que « notre groupement est dans une phase de maturité qui fait que nous commençons à intéresser sérieusement d’autres distributeurs et équipementiers à nous rejoindre». Aujourd’hui, le groupement dénombre 125 accords avec des fournisseurs «et a fait le choix de la pièce équipementière, afin de permettre à nos distributeurs de reprendre leur métier en mains».

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

À propos de l'auteur

Romain Thirion

Journaliste diplômé du CFJ de Paris, Romain Thirion couvre l'actualité automobile depuis 2011, et s'est spécialisé dans l'après-vente en 2012.

Particulièrement intéressé par les problématiques de réparation-collision, il suit les péripéties du secteur de la carrosserie et de l'expertise avec attention. Par ailleurs, il se fait fort de couvrir l'actualité des enseignes de centres auto, de réparation rapide et de pneumaticiens.

Depuis 2017, il est également président de l'Association des journalistes techniques et économiques (AJTE).

+33 1 41 88 09 06

rthirion@apres-vente-auto.com