Actualités Réseaux Contrôle technique

Face aux reports massifs des contrôles, Midas veut rassurer

L’enseigne de réparation rapide Midas, reprenant les chiffres alarmants diffusés en début de mois par le CNPA quant aux reports massifs d’automobilistes du contrôle technique de leur véhicule, tente la pédagogie et met en avant son expertise et des prestations toujours plus diversifiées pour un service clé en main…

Bertrand Cormier, directeur général de l'enseigne Midas

Bertrand Cormier, directeur général de l’enseigne Midas.

Selon le CNPA, le marché du contrôle technique a vécu en 2019 une tendance pour le moins inquiétante voyant quelque 700 000 véhicules non présentés dans des centres agréés pour obtenir le précieux sésame. Et parmi eux, au moins 10 000 véhicules présentant un danger immédiat pour la sécurité routière ou l’environnement…

Face à ces chiffres repris depuis dans toute la presse, l’enseigne de réparation rapide membre de Mobivia, Midas, tente de dégager quelques explications, mais aussi et surtout de mettre en avant ses solutions.

Le spectre de la contre-visite

Le contrôle technique, renforcé une première fois en 2018 avec davantage de points de contrôles soumis à contre-visite ainsi que l’immobilisation du véhicule en cas de défaut critique constaté sur une de ses fonctions de sécurité, puis une seconde fois avec l’arrivée de la mesure de l’opacité des fumées pour les véhicules diesels au 1er juillet dernier, fait figure d’épouvantail.

Avec un âge moyen qui atteint 9 ans et des arbitrages budgétaires qui ne vont que trop rarement en faveur de l’entretien-réparation des véhicules, les automobilistes ont peur de faire passer leur automobile au contrôle technique. Peur de se faire  »recaler » et de devoir faire face à des frais de remise en état.

S’ajoutent à cela des problématiques d’ordre  »logistique » selon l’enseigne : faut-il oui ou non un pré-diagnostic, la prise de rendez-vous dans un centre (NdlR : facilitée cependant par la prise de rendez-vous en ligne pour la grande majorité des enseignes de contrôle technique), le temps d’attente… autant de désagréments que les automobilistes doivent subir en plus du stress lié au contrôle technique à proprement parler ?

Midas s’occupe de tout

Pour autant, la faute n’incombe pas uniquement aux nouvelles conditions de contrôle technique selon Bertrand Cormier, directeur général de Midas. «Il va de soi que le parc automobile doit évoluer vers des véhicules plus propres, estime-t-il. Ce changement n’est pas évident à amorcer pour les conducteurs. Chez Midas, nous sommes convaincus que c’est à nous, professionnels du secteur, de les accompagner au mieux dans cette transition.»

Concrètement, l’enseigne de Mobivia s’attache à fournir un service clé en main, le plus simple possible pour les automobilistes. D’abord avec un diagnostic préventif gratuit, ensuite avec divers traitements EcoPréventifs pour remédier aux problèmes d’émissions, et enfin en prenant en charge pour l’automobiliste le contrôle technique de son véhicule auprès de centres agréés avec la mise à disposition d’un véhicule de courtoisie.

Dans ce cadre, Midas rappelle que les clients peuvent bénéficier d’une remise de 10% sur leur contrôle technique si ce dernier est effectué au sein d’un centre adhérent des Réseaux Dekra et Norisko, partenaires de l’enseigne d’entretien-réparation.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

Jérémie Morvan

Jérémie Morvan est Rédacteur en Chef d'Après-Vente Auto. Il est aussi Président du Jury des Grands Prix Internationaux de l'Innovation Automobile pour Equip Auto. Il suit le secteur de l'après-vente et de l'entretien-réparation depuis 2004.

+33 1 41 88 09 05

jmorvan@apres-vente-auto.com