Carglass veut recruter 500 collaborateurs dont 70% en CDI

Le leader du vitrage, Carglass, poursuit son développement et mise gros sur l’année 2020. L’enseigne du groupe Belron cible l’embauche de quelque 500 collaborateurs, dont 70% en contrat à durée indéterminée (CDI). Et fort de ses cursus de formation interne, Carglass drague même les personnes sans diplôme spécifique…

Parmi les techniciens embauchés, certains auront peut-être l'opportunité de participer au Best of Belron durant les prochaines années, comme Anne-Sophie Pawlak en 2019.

Parmi les techniciens embauchés, certains auront peut-être l’opportunité de participer au Best of Belron durant les prochaines années, comme Anne-Sophie Pawlak en 2019.

on savait déjà Carglass costaud en matière de ressources humaines. Mais en 2020, l’enseigne du groupe Belron va donner un sérieux coup de collier avec l’embauche prévue de quelque 500 collaborateurs… et 70 % d’entre eux devraient même signer un contrat à durée indéterminée (CDI) ! Parmi les postes ouverts figurent entre autres ceux de techniciens vitrage, de chefs d’équipe, de responsables d’agences ou de responsables de région.

Pour un réseau qui compte près de 1 300 techniciens dans l’Hexagone, c’est un sérieux supplément de main d’œuvre et de matière grise que Carglass s’apprête à s’offrir. D’autant que l’enseigne offre une grande mobilité à ses salariés, qu’elle soit géographique ou hiérarchique. En effet, depuis le poste de technicien vitrage, les possibilités de promotion sont nombreuses et progressives. D’autant qu’avec sa forte notoriété et la mise en avant de ses employés dans ses célèbres spots de pub télévisés, Carglass dispose d’un pouvoir d’attraction certain sur les personnes en recherche d’emploi.

Carglass met en avant ses formations internes

Encore un signe des difficultés chroniques de recrutement dans le monde de la réparation : même les personnes sans formation spécifique aux métiers du vitrage sont recherchées par Carglass, allant ainsi à l’encontre des idées reçues recensées par l’institut de sondages OpinionWay (4 Français sur 5 estiment qu’il était nécessaire de disposer d’une formation préalable pour travailler dans les métiers de la réparation automobile).

Le leader du marché de la réparation et du remplacement de vitrage prouve depuis longtemps le contraire puisqu’il est le seul organisme de formation professionnelle à délivrer le certificat de qualification professionnelle (CQP) d’opérateur vitrage depuis 2014, date de la reconnaissance de ce dernier. Ainsi, tout nouvel entrant dans l’entreprise souhaitant devenir opérateur vitrage se voit proposer 4 semaines de formation minimum lui permettant d’acquérir les compétences nécessaires à sa fonction. Y compris les personnes ne disposant d’aucun diplôme spécifique à la base.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction