Actualités Réseaux Flottes industrielles

Michelin Quickscan: les stations-service AS24 diagnostiquent les pneus PL

Fleet Diag 24 : tel est le nom de l’offre connectée de diagnostic des pneus PL déployée conjointement par Michelin et le réseau européen de stations-service AS24 by Total, spécialisé dans les véhicules industriels. Désormais, à chaque passage d’un camion d’un client dans l’un des sites équipés de la technologie Michelin Quickscan, ses pneus seront automatiquement diagnostiqués.

Certes, le nombre de stations-service AS24 by Total disposant, en France, du nouveau dispositif Michelin Quickscan de diagnostic des pneus PL ne sont pour l’instant qu’au nombre de 3 (Nantes Sud MIN, Clermont-Ferrand, Sainte-Marie-de-Cuines). Mais compte tenu de l’étendue du réseau de stations-service spécialisées dans les véhicules industriels en Europe -986 sites dans 28 pays-, nul doute que la solution déployée conjointement par Michelin et Total devrait rapidement prendre de l’ampleur.

Cette solution, c’est Fleet Diag 24. Elle permet d’optimiser la maintenance des pneumatiques « grâce à des contrôles automatisés de la pression de gonflage et de l’usure des pneus pour les utiliser dans des conditions toujours optimales, gage de sécurité sur la route et d’économie de ressources naturelles » selon Michelin. Comme le précise le manufacturier, l’inspection ne requiert aucune action de la part du conducteur ni du responsable de la maintenance.

15 brevets pour le système Michelin Quickscan

En effet : le dispositif Michelin Quickscan nécessaire au déploiement de Fleet Diag 24, installé à même la chaussée des stations-service équipées, analyse chaque pneu à l’aide de scanners magnétiques lorsque le véhicule passe dessus. A partir de l’automne 2020, la mesure de la pression des enveloppes sera même effectuée grâce à un récepteur radio fréquence couplé au scanner. « Exclusivement conçu par Michelin, le système fonctionne pour tout type de véhicule (tracteur, remorque, porteur) et pour toute marque de pneumatique poids lourd », tient à préciser l’industriel clermontois.

Les flottes qui choisiront d’équiper leurs véhicules devront cependant recourir aux kits fournis par Michelin, composés d’un tag RFID à coller sur le châssis du véhicule et permettant son identification, ainsi que de bouchons de valves vissés sur les roues (eux aussi disponibles à l’automne prochain) permettant de connaître la pression des pneumatiques.

« En complément de ce système, une série d’outils de diagnostic centrés sur les besoins des utilisateurs est proposée aux flottes poids lourds, souligne Michelin. Elle permet d’obtenir des rapports de diagnostics co-conçus avec des flottes (état d’usure des pneus, sous-gonflage détecté, nombre de véhicules non vus…), et de proposer des suggestions d’actions pertinentes délivrées par les experts Michelin comme la permutation sur jante ou la maintenance pneu à planifier rapidement. »

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction