Actualités Réseaux Déconfinement

Bosch Car Service ou la reprise par la campagne promotionnelle

Après deux mois de confinement qui ont mis à mal la fréquentation des garages du réseau, Bosch Car Service a repris le 11 mai avec optimisme, en mettant en avant la sécurité sanitaire de ses collaborateurs et de ses clients et surtout en s’appuyant sur diverses campagnes de promotion nationales, dont certaines ont été déplacées de mars-avril à mai-juin.

Comme de nombreuses enseignes de réparation multimarques, Bosch Car Service (BCS) a vu nombre de ses garages rester ouverts durant les deux mois de confinement qu’a vécu la France pour endiguer l’épidémie de Covid-19, mais avec une chute drastique de la fréquentation. Le réseau a donc fait le nécessaire pour permettre aux établissements sous enseigne d’assurer les missions principales qu’il s’était fixé durant cette période, qu’ils aient baissé le rideau ou non.

Prêt de véhicules de courtoisie aux professionnels de santé et du médico-social dans le besoin, distribution à la Fédération nationale des infirmiers (FNI) de 8 000 kits de protection de véhicule 5 en 1 (housses de siège, tapis de sol, volant, frein à main et levier de vitesse) en région parisienne et dans le Grand Est, et recensement des ateliers BCS restés ouverts sur le territoire, liste partagée avec les partenaires du réseau, comme Vroomly, Allogarage et le CNPA… Autant d’actions par lesquelles l’enseigne d’origine allemande a su maintenir le lien avec ses adhérents et leur apporter du soutien…

Les campagnes de promotion nationales en renfort

Mais depuis le 11 mai dernier, date du déconfinement, l’activité a bel et bien repris et les rendez-vous se multiplient dans les ateliers BCS et Bosch Classic Service. Afin de permettre aux membres des deux réseaux d’accueillir leurs clients dans le respect le plus strict des règles sanitaires, la maison-mère, Bosch, leur a mis à disposition 150 000 masques. Et pour rassurer les automobilistes, Bosch a lancé, ce 1er juin, une campagne de désinfection de véhicules qui s’étendra jusqu’au 31 juillet et a pour objectif de réduire les risques de contamination par une désinfection de l’habitacle et du système de climatisation.

Une campagne nationale qui a aussi pour objectif d’augmenter la fréquentation des ateliers afin de retrouver rapidement des volumes semblables à ceux d’avant le confinement. Et Bosch Car Service ne s’arrête pas à cette seule campagne : d’autres sont en cours ou sont en passe de l’être, comme le confirme Jérôme Magloire, responsable marketing du réseau. « Depuis le 1er juin, nous avons lancé une campagne dédiée au vitrage avec balais offerts pour tout remplacement de pare-brise, explique-t-il. C’est une opportunité pour nos adhérents d’étendre leur clientèle en proposant une plus large palette de services, d’autant que l’activité carrosserie redémarre lentement depuis le déconfinement. » Logique, puisque la sinistralité a plongé lorsque la plupart des véhicules particuliers ont cessé de circuler, mi-mars.

Les prestations d’entretien courant privilégiées

Autre campagne en cours dans le réseau Bosch Car Service, celle dédiée à la recharge de la boucle de climatisation, pour offrir un levier de business supplémentaire aux garages de l’enseigne. Pertinent, d’autant que les prévisions des principaux organismes d’étude laissent entendre que les Français vont privilégier leurs véhicules personnels pour rejoindre leurs lieux de vacances cet été, moment où l’air conditionné sera le plus consommé. « La campagne dédiée au vitrage devait commencer fin mars mais nous l’avons reportée car génératrice de marge pour nos garagistes », affirme Jérôme Magloire, qui ajoute que « plus des trois quarts du réseau font régulièrement du vitrage et cette proportion augmente ».

L’essentiel des prestations demandées actuellement dans le réseau restent toutefois circonscrites à l’entretien courant, du remplacement de batterie ou de pneumatiques à la pose de nouvelles plaquettes de freins, notamment. « Nous tâchons de capter les demandes de pré-contrôle technique également », précise en outre le responsable marketing de BCS. Mais, bien conscient que l’entretien mécanique ne suffit plus, aujourd’hui, à un réseau de garages pour croître comme il se doit, la direction de Bosch Car Service poursuit malgré l’actualité sa diversification, avec le lancement de la location courte durée dès ce mois de mai, en attendant de pousser le business des flottes d’entreprises auprès de ses adhérents dans les semaines à venir.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


*

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...

À propos de l'auteur

La rédaction