40 millions

Sans grande surprise, la fin du monopole des constructeurs n’a pas été votée par les députés. Le 5 octobre, ils ont finalement accepté les habituels arguments des constructeurs, qui ont dû sortir le grand jeu et continueront à le faire : ils doivent tenir compte du fait que les indépendants ont réussi à mettre durablement ce débat sur la place publique…

C’est fait:  l’amendement consacrant le libre choix du carrossier par l’assuré a été adopté vendredi dernier en deuxième séance, en marge du projet de loi sur la protection des consommateurs. Les organisations professionnelles ne sont pas dupes: elle devront en pister l’application pour qu’il produise tous ses effets…