40 millions d’Automobilistes»

C’était l’un des constats majeurs de la 3e édition des Etats Généraux du Diesel, organisés par l’association Diéseliste de France, le 24 septembre dernier. Malgré les attaques réglementaires contre lui et les déboires judiciaires connus par les constructeurs qui en ont fait une technologie de mobilité incontournable, le diesel moderne garde de belles perspectives de développement en fonction des besoins de l’utilisateur… et sur le marché de la rechange !
1 800 emplois et toute une filière professionnelle menacés. Telle est la conséquence prévisible du décret annoncé ce dimanche par le délégué interministériel à la Sécurité routière, Emmanuel Barbe, qui vise à limiter à 70% le niveau de transmission de lumière visible sur les vitres avant des automobiles, soit… l’indice du vitrage d’origine à leur sortie d’usine ! Derrière des visées prétendument sécuritaires, c’est toute une filière professionnelle que l’Etat risque de condamner, filière dont le gros des films posés laisse pourtant le conducteur largement visible, y compris des forces de l’ordre.
Six semaines après s’être rapprochée d’associations de consommateurs au sein du GCA2R, la FFC-Réparateurs et sa section Grand Sud-Ouest enfonce le clou lors du salon Eurêcar, organisé à Bordeaux le 29 novembre prochain. En effet, l’organisation professionnelle y invite les visiteurs particuliers à rencontrer, parmi une soixantaine d'exposants, « des experts indépendants » selon ses termes, sous l’œil attentif de la LDDA, Familles de France, l’UFC Que Choisir et 40 Millions d’Automobilistes.